DE | FR

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

1 / 18
La Grève pour l'Avenir, en images
source: sda / anthony anex
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
Malgré la pluie et le froid, pas moins de 30 000 manifestants sont descendus dans la rue à travers le pays, estime le mouvement de la Grève pour l'Avenir. Tour d'horizon.
21.05.2021, 21:0123.05.2021, 09:35

Genève

La Grève pour l'Avenir a réuni environ 1500 personnes dans les rues de Genève, vendredi en fin de journée. Le cortège, formé en grande partie de jeunes, s'est déplacé dans le calme d'une rive à l'autre.

A cause de la pluie, les grévistes se sont dispersés assez rapidement à l'issue du rassemblement, pendant lequel des orateurs ont dénoncé la mauvaise volonté des autorités à l'égard de cette grève.

Lausanne

Dans la capitale vaudoise, un premier cortège parti de la gare a réuni entre 200 à 250 personnes, qui n'a signé aucun accident, selon les estimations de la police.

Un deuxième cortège a défilé en fin d'après-midi à travers la ville. Réunissant au départ 2500 participants, il a atteint près de 8000 personnes au plus fort de la manifestation, selon les estimations de la police.

Neuchâtel

A Neuchâtel, quelque 800 personnes se sont mobilisées. Une action a été organisée devant la cuisine de l'ancien hôpital cantonal de Perreux, pour dénoncer la privatisation de ce service et le licenciement sans solution de reclassement de plusieurs dizaines d'employés. Les syndicats SSP et Unia ont participé à l'opération.

Fribourg

Plus de 1000 personnes ont manifesté à Fribourg, estime la Grève pour l'Avenir. Les actions ont par ailleurs eu lieu dans plusieurs villes du canton.

Zurich

A Zurich, plus de 1000 personnes se sont réunies à Helvetiaplatz, avant de se mettre en marche à travers la ville, écrit le Tages-Anzeiger.

Plus tôt dans la journée, les grévistes se sont rassemblés devant le tribunal de district de Zurich, pour exprimer leur solidarité avec une militante du climat, jugée pour avoir prétendument tenté de mordre un policier. (asi)

L'évacuation de la ZAD du Mormont, en images

1 / 19
L'évacuation de la ZAD du Mormont, en images
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pour en savoir plus sur l'actu écolo

Orages, grêle, le ciel est-il en train de nous tomber sur la tête?

Link zum Artikel

La plus grosse étude sur les glaciers est bien déprimante

Link zum Artikel

Voici comment les villes et les cantons romands agissent pour le climat

Link zum Artikel

Piccard a 1000 idées pour le climat, dont 9 qui vous touchent au quotidien

Link zum Artikel

Climat: «On n’a plus d’autre choix que de paralyser une ville»

Link zum Artikel

Une Suisse sans pesticides de synthèse. Mais pourquoi?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La Suisse va rester tributaire de l'accueil privé des réfugiés
Réunis par le Secrétariat d’État aux migrations (SEM), Confédération, cantons et communes ont discuté des moyens de gérer le flux de réfugiés en Suisse.

Dès l'automne, c'est à la Suisse que reviendra la tâche de trouver environ 10 000 places d'hébergement pour les réfugiés en provenance d'Ukraine. Actuellement, ce sont les cantons qui logent les réfugiés qui leur sont attribués, notamment grâce aux nombreux logements privés mis à disposition par une population suisse solidaire, écrit jeudi le SEM.

L’article