DE | FR

Un orage «supercellulaire» a balayé la Suisse romande dimanche soir

Image: sda
Le week-end s'est terminé avec des violents orages en Suisse romande: en début de journée dimanche, la Confédération a émis une alerte de niveau 4 sur 4. De tels orages sont rares, d'autant plus sur des zones habitées.
21.06.2021, 05:5721.06.2021, 09:35

«Les orages se sont produits dans une zone moins étendue que prévu», a indiqué Christophe Salamin, météorologue chez Météo Suisse, en début de soirée. Un orage supercellulaire est généralement de grande taille et s'accompagne de phénomènes violents. «Il y a en a normalement un ou deux par été», a-t-il précisé. Mais il est assez rare que ce type d'orage déferle sur une zone habitée, comme ce dimanche.

De quoi on parle?
«Si chacun des quelque 50 000 orages qui éclatent chaque jour sur Terre dégage une énergie équivalente à celle d'une bombe atomique, les plus violents et dangereux sont de type supercellulaire, peut-on lire sur le site Tameteo.com.

En grande majorité, les orages qui éclatent sont de type monocellulaire, c'est-à-dire qu'ils ne sont composés que d'une seule cellule orageuse. Certains sont en revanche qualifiés de supercelullaires .

Et pourtant...

Peu après 15 heures dimanche, Météosuisse a fait état, dans un tweet, d'un violent orage, «probablement supercellulaire» en Gruyère (FR). Des rafales dépassant les 110 km/h ont été mesurées. Des grêlons estimés à plusieurs centimètres se sont abattus tandis que des précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure ont été enregistrées.

Le canton de Fribourg a été particulièrement touché, avec des vents à plus de 110km/h, des grêlons mesurant plusieurs centimètres et précipitations de 20 litres par mètre carré en une demi-heure.

Toujours dans le canton de Fribourg, on a mesuré jusqu'à 31 litres de précipitations par mètre carré à Charmey et au Lac Noir, des rafales de vent allant jusqu'à 96 kilomètres/heure, selon Meteocentrale. La police et les pompiers sont intervenus à plus de 140 reprises.

«Les principales interventions étaient pour des inondations, des arbres sur la chaussée, des personnes en difficultés, précise la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué. Les services de sauvetages sont également intervenus sur le lac de Morat pour des personnes mal prises sur leur embarcation. Deux randonneuses ont été récupérées par la REGA vers la Hochmat Personne n'a été blessée lors de ces intempéries.»

police fribourg

Foudre par milliers

Plus de 46 000 impacts de foudre ont été enregistrés par le service météorologique Meteonews, avec un record pour le canton de Zurich, touché par 11 000 éclairs. Dans les cantons de Berne et de Lucerne, des grêlons d'un diamètre pouvant atteindre environ cinq centimètres ont été signalés, selon SRF Meteo.

Les orages ont également balayé le versant nord des Alpes et l'Ajoie, ainsi que le canton de Berne, comme en atteste cette vidéo, tournée dans la région du Gantrisch:

Comment se protéger

Les orages peuvent causer d'importants dommages aux infrastructures et peuvent être dangereux pour les personnes. Météo Suisse donne les conseils suivants pour se protéger:

  • Les abris les plus sûrs sont à l'intérieur des bâtiments et des voitures.
  • S'il faut affronter un orage en terrain découvert, il est recommandé d'éviter les plans d'eau, de trouver un creux de terrain, de se mettre en position accroupie et de ne toucher le sol qu'avec la pointe des pieds.

Les orages de ce dimanche font suite à une nuit tropicale: Le mercure n'est pas descendu en dessous de 23,4°C à Vevey (VD) et de 23,1°C au Bouveret (VS). Les thermomètres ont indiqué respectivement 21,7°C à Altdorf (UR) et 22,1°C à Altenrhein (SG). (asi/ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Les CFF ont réalisé un exercice de sauvetage à l'aide de 800 personnes
Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) et les services argoviens concernés ont testé dimanche la galerie de secours dans un tunnel avec 800 figurants.

La simulation portait sur la maîtrise d'un incendie de train dans le nouveau tunnel du Bözberg, entre Effingen et Schinznach (AG).

L’article