DE | FR

Nidwald a particulièrement souffert des intempéries

Bild

Après une courte accalmie, les précipitations ont repris samedi soir en Suisse. Plusieurs rivières sont sorties de leurs lits. Certaines voies ferrées ont aussi été affectées. Et c'est le canton de Nidwald qui a été particulièrement touché.



De fortes précipitations se sont à nouveau abattues samedi soir sur certaines régions de Suisse. La Suisse centrale a été particulièrement affectée, avec des évacuations d'habitants à Wolfenschiessen (NW). À Berne, l'Aar a approché sa limite de crue.

Plusieurs habitants évacués

Plusieurs cours d'eau sont sortis de leur lit et ont provoqué des inondations en Suisse centrale. Mais ce n'est pas tout. À Wolfenschiessen (NW), la route cantonale a été recouverte de gravats. Certains tronçons, notamment en direction d'Engelberg, ont été fermés. Les voies ferrées ont également été affectées, les travaux de déblaiement étaient en cours dimanche matin.

À Wolfenschiessen même, des dizaines d'habitants ont dû évacuer leur logement en soirée pour se réfugier dans un abri de la protection civile. À Oberrickenbach, 44 participants à un camp scout ont également passé la nuit dans un abri.

Situation délicate à Berne

Dans l'Oberland bernois, la situation restait tendue. Alors que le lac de Thoune n'était qu'à cinq centimètres de la limite de crue et le lac de Brienz à 42 centimètres, il pleuvait très fort en fin de soirée dans la région.

À Berne, le débit de l'Aar en début de soirée était de 498 mètres cubes par seconde dans le quartier de la Matte, soit proche de la limite de crue. La ville de Berne a entamé des travaux préparatoires pour se protéger.

Spoiler: il y a de la mauvaise foi

Les intempéries en Suisse

1 / 18
Les intempéries en Suisse
source: sda / salvatore di nolfi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Pour vous faire oublier ce sale temps: découvrez Capucine Lhemanne, nouveau talent de l'humour Suisse.

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

La planète a enregistré un record de chaleur en 2020

L'Organisation météorologique mondiale (OMM) tire une fois de plus la sonnette d'alarme sur le réchauffement climatique. 2020 a été l'une des trois années les plus chaudes jamais observées. Explications.

La planète brûle et le Covid-19 n'y peut rien, selon le rapport annuel établi par l'Organisation météorologique mondiale (OMM). Pour eux, «le ralentissement économique lié à la pandémie n'a réussi à freiner ni les moteurs ni l'intensification des effets du changement climatique». Le constat est donc alarmant.

Malgré le refroidissement dû à la Niña (explications ci-dessous), la température moyenne à la surface du globe a dépassé de 1,2 °C celle de l’époque préindustrielle (période …

Lire l’article
Link zum Artikel