DE | FR

La Suisse balayée par des orages, et ce n'est pas fini

Les cantons de Berne et de Zurich ont été traversés par des orages, de la grêle, des rafales de vent et de fortes pluies jeudi soir. La Suisse romande n'a pas été épargnée.
24.06.2022, 06:1824.06.2022, 06:41

Selon SRF Meteo, la région au nord-ouest de Thoune a été fortement touchée jeudi vers 17h00, de la grêle s'y est notamment abattue. Des coupures de courant ont eu lieu dans l'Oberland bernois et dans le canton de Soleure notamment. La situation s'y est calmée vers 20h00.

Plus tard, ce sont la région de Zurich et la Suisse orientale qui ont été touchées. A Zurich, un échafaudage a été arraché et a atterri sur des voies de tram. Les décollages et atterrissages à l'aéroport de Zurich ont également été perturbés, ce qui a provoqué des retards, comme le montre le tableau des départs et arrivées sur Internet.

Image: sda

Le vent et la pluie n'ont pas épargné d'autres régions de Suisse. De fortes rafales de vent ont été enregistrées, à 119 km/h à Koppigen (BE), à 84 km/h à Fribourg ou encore à 83 km/h à Mathod (VD). Il a aussi beaucoup plu à certains endroits, comme à Koppigen (62 millimètres) ou à Locarno au Tessin (60 millimètres).

De nouveaux orages sont attendus dès vendredi après-midi, d'après MeteoNews. Il pourrait de nouveau y avoir de la grêle, de fortes pluies et des rafales de vent. (ats)

Thèmes

Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse

1 / 25
Pluies, crues et inondations: les intempéries en Suisse
source: sda / jean-christophe bott
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Le F-35 est idéal en Suisse»: Lockheed Martin répond aux critiques
Les opposants au F-35 ont déposé ce mardi l'initiative contre l'achat de l'avion de chasse américain, pointé du doigt notamment en raison de ses coûts de maintenance. Patrick Nyfeler, directeur général du fabricant Lockheed Martin en Suisse, défend le jet de combat.

Ce mardi, les opposants au F-35 ont déposé leur initiative devant la Chancellerie fédérale à Berne, près d'une année après avoir lancé la récolte des signatures. L'alliance de gauche à l'origine du texte vise à stopper l'achat de 36 exemplaires de l'avion de chasse fabriqué par l'entreprise américaine Lockheed Martin, accusé d'être trop cher, inadapté aux besoins de la Suisse, inutile et peu sûr.

L’article