DE | FR

Devinez quels sont les 5 sujets dont les Suisses ont le plus parlé en 2021

Mercredi, Meta, la société qui détient notamment Facebook et Instagram, a déterminé les sujets qui ont le plus fait parler sur les plateformes sociales en Suisse durant l'année écoulée. Sélection.
29.12.2021, 12:0329.12.2021, 17:39

Qu'est-ce qui a retenu l'attention des internautes sur les réseaux sociaux en 2021? Mercredi 29 novembre, Meta, l'entreprise de Mark Zuckerberg, a déterminé les thèmes les plus récurrents en Suisse et qui ont généré le plus de clics durant l'année écoulée.

Pour ce faire, la société s'est basée sur le nombre de fois où ceux-ci ont été mentionnés entre le 1er janvier et le 31 octobre 2021.

Google aussi a dévoilé sa liste de sujets tendances 👇

Le Covid-19

Sans surprise, la pandémie de Covid-19 a encore occupé les écrans pour la deuxième année consécutive. La question de la vaccination a été au cœur des interactions numériques.

Le conseiller fédéral Alain Berset lors d'une conférence de presse sur les mesures Covid, le vendredi 17 décembre 2021 à Berne.
Le conseiller fédéral Alain Berset lors d'une conférence de presse sur les mesures Covid, le vendredi 17 décembre 2021 à Berne.Image: sda

Les Suisses ont également largement suivi l'évolution des courbes dans le pays, notamment celle des décès liés au coronavirus.

Le mariage pour tous

La question du mariage pour tous, acceptée en votation fédérale le 26 septembre dernier, a également été bien présente sur les réseaux sociaux.

Manifestation en soutien au mariage pour tous en Suisse.
Manifestation en soutien au mariage pour tous en Suisse. Image: sda

De manière générale, les sujets liés à la communauté LGBTIQ+ ont intéressé les internautes.

L'abandon de l'accord-cadre avec l'Union européenne

Autre thème politique récurrent en 2021 sur Facebook et Instagram: l'abandon de l'accord-cadre avec l'Union européenne (UE) de la part de la Suisse après sept ans de négociations.

Image: sda

Ces sujets pourraient vous intéresser:

Bernie Sanders frigorifié sur sa chaise

L'intérêt des internautes helvétiques s'est aussi porté outre-Atlantique: l'investiture du président américain Joe Biden le 20 janvier a été un point fort de l'année.

Ce jour-là, un autre politicien américain a créé le buzz. La photo de Bernie Sanders pendant l'investiture a fait le tour du monde. Assis sur une chaise pliable, masqué, emmitouflé dans une veste d'hiver et portant des moufles, le sénateur démocrate a fait l'objet de nombreux mèmes, images détournées de manière parodique.

Les victoires de la Nati

Le sport n'est pas en reste. La victoire de la Suisse contre la France en huitièmes de finale de l'Euro de football le 28 juin a passionné les internautes helvétiques.

Image: keystone

De même que la qualification de la Nati pour la Coupe du monde 2022 au Qatar après avoir pris la tête de son groupe, devant l'Italie.

(mndl/ats)

On parle d'Instagram là? Voici 17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop

1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

En parlant de rétrospective, les journalistes de watson sont revenus sur leurs pires cadeaux reçus pour Noël

Plus d'articles sur le thème «High-Tech»

Après la fintech, la biotech et la foodtech, voici la sextech

Link zum Artikel

Vous aviez peur des chiens robots? Ils sont maintenant dotés d'une arme

Link zum Artikel

Ce petit robot tout mignon est un véritable chien de garde

Link zum Artikel

A Séoul, des milliers de chalets suisses conçus par une machine

Link zum Artikel
«Non refusons tout nouveau réacteur nucléaire français à côté de Genève»
Dans une interview à watson, Frédérique Perler, la maire écologiste de Genève, dit sa ferme opposition à la construction de nouveaux réacteurs à la centrale nucléaire du Bugey, en France voisine.

Que savez-vous précisément des intentions du gouvernement français concernant la centrale nucléaire du Bugey, située dans l’Ain, à 70km à vol d’oiseau de la frontière genevoise?
Frédérique Perler:
Nous avons appris, Ville et canton de Genève, que la France avait décidé de prolonger de dix ans la durée de vie de la centrale nucléaire du Bugey et qu’une nouvelle installation de dépôt de déchets radioactifs allait être mise en service, sans concertation avec Genève. Cela remonte à 2019. Et puis, à la fin de l’année dernière, nous avons eu connaissance, par la presse, de l’intention du gouvernement français de construire de nouveaux réacteurs dits de nouvelle génération, des EPR, dont possiblement deux au Bugey.

L’article