DE | FR

15 militants d'Extinction Rebellion devant les juges à Neuchâtel

Les militants d'Extinction Rebellion bloquent, le 5 mars 2020, une avenue de Neuchâtel.
Les militants d'Extinction Rebellion bloquent, le 5 mars 2020, une avenue de Neuchâtel. facebook extinction rebellion
«Il y a le feu au lac», c'est ainsi que des militants écologistes avaient nommé leur action, le 5 mars 2020. Ce jour-là, ils avaient bloqué la circulation sur une des avenues principales de la ville de Neuchâtel. Aujourd'hui, ils ont affaire à la justice.
07.05.2021, 15:1217.05.2021, 09:21

Quinze activistes d'Extinction Rebellion seront jugés ce lundi mai par le Tribunal de police de Neuchâtel pour avoir occupé, le 5 mars 2020, une des artères principales de la ville pendant 75 minutes. L'action nommée «Il y a le feu au lac» visait à attirer l'attention du public sur l'urgence climatique.

«La manifestation avait été encadrée par un important effectif de police qui a dévié la circulation. Les véhicules d’urgence ont pu circuler. Les rebelles se sont retirés après une occupation pacifique de la chaussée qui a duré 75 minutes»
Extinction Rebellion

Rassemblement devant l'hôtel de ville

L'organisation veut faire du 17 mai, date où le procès aura lieu, une «journée festive en signe de solidarité avec les rebelles prévenus» et veut réclamer «une fois de plus la mise en œuvre de ses revendications face à une urgence mondiale sans précédent».

Un rassemblement se tiendra pour soutenir les militants jugés, annonce Extinction Rebellion Neuchâtel. Une quinzaine de personnes, habillées en noir, ont constitué une haie de pleureuses. Les accusés sont passés l'un après l'autre au milieu avant d'entrer dans le péristyle de l'Hôtel de ville, le bâtiment du Tribunal de police. (ats)

L'activiste chinoise Howey Ou fait une grève de la faim à Lausanne pour protester contre sa peine suite à l'évacuation de la ZAD du Mormont.

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
Viol: Condamnation d'un ado lui-même abusé dans son enfance
Un jeune de 19 ans en retard mental était poursuivi pour viol et contrainte sur une fille de 17 ans. Tous deux étaient pensionnaires d'un foyer pour jeunes en souffrance. L'accusé, qui a grandi dans une famille incestueuse, a été condamné à neuf mois de prison, mercredi par le Tribunal d'Yverdon-les-Bains.

Le grand-père avait abusé sexuellement de son fils. Celui-ci en a fait de même avec ses propres enfants pendant douze ans avant d'être arrêté puis condamné, en 2018, à 18 ans de prison au terme d'un procès ayant ému toute la Suisse et éclaboussé le Service vaudois de protection de la jeunesse, (aujourd'hui Direction générale de l'enfance et de la jeunesse).

L’article