larges éclaircies
DE | FR
Suisse
Pandémie

La pandémie a accentué les inégalités entre les sexes

L'Oréal maquillage vente pandémie succès commerce produits de beauté résultats
Certains secteurs particulièrement féminins, comme la coiffure ou les instituts de beauté, ont été touchés de plein fouet par la pandémie.Image: Shutterstock

Les mesures anti-Covid se prennent au détriment des femmes

Selon une étude, la pandémie a aggravé les inégalités entre les hommes et les femmes.
23.05.2022, 09:5723.05.2022, 12:13
Plus de «Suisse»

Les femmes faiblement rémunérées ont été particulièrement touchées par les mesures liées au Covid-19, selon une «étude genrée» publiée par la Commission fédérale pour les questions féminines (CFQF). Celle-ci propose de développer les structures d'accueil pour les enfants. Lors de la présentation d'une analyse genrée qu'elle a commandée au bureau d'études de politique du travail et de politique sociale (BASS), la CFQF a relevé:

«Les mesures contre la pandémie ont surtout creusé les inégalités de genre existantes. Il est temps de trouver un équilibre dans les rapports entre les sexes.»

Les restrictions comme la fermeture des crèches et des écoles ainsi que le «home office» obligatoire ont «renforcé le partage genré du travail», notent les auteurs de l'étude. Dans l'ensemble, la pandémie a aggravé les inégalités entre les sexes.

Les femmes ont assuré davantage de tâches de prise en charge des enfants et réduit leur taux d'activité professionnel, relève le BASS. La baisse du volume de travail a impacté plus fortement les femmes engagées à moins de 50%.

Aides ciblées

Les ménages à bas revenus, donc proportionnellement davantage de femmes, ont été les plus touchés. Certains secteurs particulièrement féminins, comme la coiffure ou les instituts de beauté, ont en outre reçu moins d'aides publiques qu'attendu. Les personnes salariées dans des ménages privés – comme les femmes de ménage – n'ont pas reçu d'aides financières alors qu'elles étaient déjà vulnérables, toujours selon l'étude.

La CFQF estime que «la Confédération a le devoir fondamental de faire progresser l'égalité». Elle propose ainsi une série de recommandations, comme: développer les structures d'accueil extrafamiliales et périscolaires des enfants, encourager la requalification professionnelle des femmes, garantir une meilleure protection salariale en cas de crise, prévoir un soutien spécifique pour les employées dans les ménages privés, prendre en compte les besoins des petites entreprises dans les domaines spécifiquement féminins.

Une plus grande égalité des sexes est dans l'intérêt de tous car elle renforce la résilience de l'économie et de la société, soulignent encore les auteurs. (ats)

Des chats sur des claviers, vive le home office 😻
1 / 29
Des chats sur des claviers, vive le home office 😻
partager sur Facebookpartager sur X
Une vidéo accélérée de l'éclipse lunaire du 16 mai
Video: watson
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La stratégie de la SSR pour choisir son nouveau boss interroge
La SSR a fait appel à un chasseur de têtes pour dénicher celle ou celui qui reprendra sa direction générale. La liste des critères serait plutôt exigeante: de nombreux candidats n'auraient ainsi aucune chance, y compris les plus en vue.

Qui sera le prochain ou la prochaine à diriger la SSR? Le poste est actuellement au concours. Les intéressés ont jusqu'à mardi prochain pour envoyer leur dossier au chasseur de têtes Maurice Zufferey.

L’article