DE | FR

Les premiers effets du vaccin seraient perceptibles

Bild

Dans la catégorie de personnes vaccinées en priorité, le nombre d'hospitalisations a beaucoup diminué. Y compris dans les EMS, s'est félicitée mercredi l'OFSP. Mais ça n'est pas la seule (bonne) nouvelle! Petit récap.



Les experts de la Confédération sont venus annoncer, mercredi devant la presse, que les premiers effets de la vaccination se font déjà sentir. Pour preuve, une baisse des cas dans les EMS. Tendance qui cohabite avec une stabilité du nombre d'hospitalisations (environ 50 par jour en moyenne) et de décès (une dizaine par jour en moyenne).

Augmentation des cas

Pour autant, et en raison du taux de vaccination général encore faible, le nombre de cas est toujours à la hausse. Il double toutes les trois à cinq semaines, a rappelé Virginie Masserey, cheffe de la section contrôle des infections de l'OFSP, pour qui la situation reste «fragile».

Pas de troisième vague?

A ses côtés, Martin Ackermann a estimé que le maintien des restrictions permet à la Suisse d'espérer éviter une troisième vague. Si le nombre d'infections a bien diminué dans les EMS en raison de la vaccination, 70% des patients en soins intensifs ont moins de 70 ans, a-t-il rappelé. Le nombre de lits occupés en soins intensifs va donc continuer à être un indicateur déterminant.

Avancée de la vaccination: 5,4%

Au total, 465 782 personnes ont déjà reçu deux doses de vaccin, soit 5.4% de la population.

Certificat de vaccination

L'OFSP a par ailleurs commencé à travailler sur un certificat de vaccination qui pourrait être disponible en été. Le document devra être uniforme, reconnu à l'international et ne pas être falsifiable. Certaines restrictions, notamment pour les voyages, pourraient être allégées pour les personnes ayant ce document. Les données ne pourront toutefois pas être enregistrées de manière centralisée, faute de base légale.

L'introduction du certificat de vaccination n'a rien à voir avec la plateforme en ligne mesvaccins.ch, a précisé la directrice de l'OFSP, Anne Lévy.

Les Etats-Unis à nouveau accessibles

Par ailleurs, les personnes souhaitant se rendre en Grèce, en Bosnie-Herzégovine et en Ukraine devront désormais se soumettre à une quarantaine à leur retour. L'OFSP a actualisé mercredi sa liste des pays à risque, à laquelle les Etats-Unis et la Grande-Bretagne n'appartiennent plus. (ats/ade)

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'impact du Covid-19 sur l'aide sociale versée aux étrangers en Suisse

Dans bien des pays, la hauteur et la destination des dépenses sociales sont constamment contestées et discutées, aussi bien par les acteurs politiques que par le grand public. Un certain nombre de voix réclament régulièrement la baisse des prestations sociales, notamment de celles versées aux étrangers.

Les discussions sur ces questions sont particulièrement virulentes dans des périodes tendues comme celle liée à la pandémie actuelle. Ce débat est aujourd'hui très vivace en Suisse. Que dit …

Lire l’article
Link zum Artikel