DE | FR
En Suisse, le Black Friday va se dérouler du vendredi 26 novembre au dimanche 28 novembre.
En Suisse, le Black Friday va se dérouler du vendredi 26 novembre au dimanche 28 novembre.Image: keystone
Pour comprendre

Le Black Friday a été inventé pour prendre l'argent des pauvres

Faire son shopping durant le «Black Friday», c'est convoiter, du jour au lendemain, une télévision «4K UHD OLED 190 cm» comme s'il s'agissait d'un véritable objet de survie. Comment on en est arrivés là? Ces infos vous aideront à y voir plus clair.
26.10.2021, 09:1626.10.2021, 17:38
Suivez-moi

C'est quoi le Black Friday?

C'est l'un des coups marketing les plus marquants de ces dernières décennies, et il a (comme par hasard) commencé aux Etats-Unis. A chaque «Black Friday», aussi dit «Vendredi noir» en français, les gens accourent, dès le petit matin, dans les grands magasins du pays. Lesquels exposent une masse d'articles à des coûts si incroyablement bas que les acheteurs sont parfois prêts à monter sur le ring pour se les procurer. Vous voulez une preuve? Regardez ce merveilleux cliché: 👇

En 2012, une rixe avait éclaté au milieu d'une foule d'acheteurs qui faisaient la queue devant un magasin, lors du Black Friday.
En 2012, une rixe avait éclaté au milieu d'une foule d'acheteurs qui faisaient la queue devant un magasin, lors du Black Friday.Image: AP Daily News

Si pendant longtemps, cette frénésie s'est restreinte aux frontières et à la culture américaines, depuis quelques années, elle gagne du terrain dans le cœur – et le porte-monnaie – des consommateurs suisses.

Quand commence le Black Friday?

Le Black Friday a lieu chaque quatrième vendredi du mois de novembre. Aux Etats-Unis, c'est un événement significatif puisqu'il intervient au lendemain du célèbre repas traditionnel de Thanksgiving.

En Suisse, l'édition 2021 du Black Friday commence le vendredi 26 novembre et jusqu'au dimanche 28 novembre. Des magasins de vêtements, comme H&M ou Zara, aux commerces électroniques, tels que Fust ou Apple, de nombreuses grandes entreprises seront de la partie, annonce blackfriday.ch.

Quelle est l'origine du Black Friday?

Il y a plusieurs théories sur l'origine du Black Friday. La plus populaire suppose que le phénomène serait apparu dans le lexique américain en 1929, juste après le fameux «Krach boursier». Une importante crise financière qui a eu lieu au cœur de la Bourse de New York. Laquelle a marqué le début de la «Grande Dépression» qui n'est rien d'autre que la plus grande crise économique du 20e siècle.

En 1929 des millions d'Américains ont perdu leur fortune en peu de temps.
En 1929 des millions d'Américains ont perdu leur fortune en peu de temps.Image: AP NY

Le jeudi 24 octobre 1929, si l'offre est donc présente, la demande est, elle, inexistante. Les gérants des magasins décident de mettre en place des promotions sans précédent pour harponner l'argent des consommateurs en difficulté financière et redynamiser l'économie. Bref, ils ciblent les pauvres. Banco! Des milliers de clients affluent de nouveau dans les commerces. Cette situation les oblige à faire des heures supplémentaires au travail. Ce qu'on appelle, dans le jargon américain, une «journée noire». Avec le décalage horaire, le «Black Thursday» devient pour les Européens le «Black Friday».

D'autres pensent que le terme «black» aurait tout simplement été conservé du fait que les magasins étaient noirs de monde.

Et vous, comptez-vous faire péter votre porte-monnaie pour le Black Friday?

Quand le Black Friday est-il arrivé en Suisse?

La tradition américaine a commencé à s'exporter dans les autres pays du monde il y a une dizaine d'années. Parmi eux, la Suisse, où le Black Friday est progressivement devenu un rendez-vous shopping incontournable.

Les promotions du Black Friday ont fait leur incursion dans notre pays en 2014. Deux ans plus tard, l'événement a pris de l'ampleur et s'est étendu dans une multitude de commerces en Suisse. C'est durant cette même période que, sur Google, les habitants ont commencé à montrer un intérêt conséquent pour cette fête, comme le démontrent les statistiques du moteur de recherche ci-dessous.

Evolution de l'intérêt pour la recherche «Black Friday» sur Google de 2004 à 2021.
Evolution de l'intérêt pour la recherche «Black Friday» sur Google de 2004 à 2021.Image: Google

A qui profite le Black Friday?

A la vue de gros cartons rouges qui affichent des pourcentages alléchants, les clients partent d'office en mission acquisition. Et ça, les commerces l'ont bien compris. En 2014, lorsque Manor est devenu le premier à lancer la tendance, l'entreprise a enregistré une augmentation de 50% de ses visites et le chiffre d'affaires a triplé en comparaison à son activité normale. Cette réussite a alors attiré d'autres entreprises comme Coop et Migros un an plus tard.

Si les grandes surfaces et commerces en ligne se réjouissent donc du nombre de billets astronomiques qu'ils se mettent dans les poches, du côté des petits commerçants, peu visibles dans cette bataille économique, c'est une toute autre histoire. En 2020, un sondage effectué par la Société coopérative des commerçants lausannois (SCCL), estimait que 75% des vendeurs rejetaient le Black Friday et que 67% d'entre eux considéraient que ces soldes plombaient leurs revenus annuels, a révélé Le Nouvelliste.

Et si vous alliez à Étagnières (VD) dézinguer des zombie en entraînement au Black Friday?

Plus d'articles «Pour comprendre» d'autres sujets

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pourquoi les œufs de Pâques sont en chocolat? Et pourquoi les cacher?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Pourquoi on change d'heure? Est-ce la dernière fois qu'on le fait?

Link zum Artikel

On vous explique les bases de l'inflation en cinq points

Link zum Artikel

Accusée de corruption, Aung San Suu Kyi risque (encore) la prison

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
«Sans la crise Covid, les infirmières seraient passées inaperçues»
Dimanche, le peuple a largement soutenu l’initiative «Pour des soins infirmiers forts». Nous avons lancé un coup de fil à trois infirmières, les principales concernées par cette votation. Témoignages.
L’article