DE | FR
Image: sda

Alerte à la bombe: et de 12!

Cet après-midi, c'est au tour de l’école professionnelle lausannoise (EPSIC) d'être le théâtre d'une alerte à la bombe. Un mot de menace a été trouvé par la direction.
25.03.2021, 16:0125.03.2021, 16:29

La série noire continue: une douzième alerte à la bombe dans le canton de Vaud a été signalée cet après-midi. Cette fois, c'est l’école professionnelle lausannoise (EPSIC) qui est le théâtre d'une telle menace. Selon le 24 heures, qui cite la Police cantonale, c'est la direction de l’école qui a trouvé un mot de menace dans son établissement et qui a alerté la police.

Le canton de Vaud collectionne les alertes à la bombe depuis le 27 janvier dernier. Si les autorités vaudoises sont sur les dents et promettent de lourdes sanctions, nous avons demandé son avis au psychologue spécialiste des adolescents Philip Jaffé pour tenter de comprendre ce qui se passe dans l'esprit d'un jeune qui décide d'user d'une telle menace dans une école. (fv)

Thèmes

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

L’armée suisse irait bien faire sa pub dans les écoles

Link zum Artikel

Mais où sont donc passés les opposants au mariage pour tous?🤔

Link zum Artikel

Cette fois ça y est: le Conseil fédéral donne son OK au F-35 américain

Link zum Artikel

Pourra-t-on vraiment, en Suisse, faire sans les centrales nucléaires?

Link zum Artikel

La Grève pour l'Avenir réunit plus de 30 000 personnes en Suisse

Link zum Artikel

La droite appelle le PS à stopper l'initiative contre les F-35

Link zum Artikel

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
1 Commentaire
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
1
«Loris a toutes ses chances pour réussir»: on a suivi «The Voice» à Neuchâtel
Les amis et proches de Loris Triolo ont regardé la finale de The Voice en direct à Neuchâtel. Voici leurs réactions.

«On est un peu déçu, mais il n'avait pas besoin de gagner pour commencer sa carrière, il a toutes les chances de réussir», explique Valentina, la meilleure amie du chanteur et rappeur neuchâtelois.

L’article