DE | FR

Le Parlement ne veut pas rembourser la contraception des jeunes

Une proposition du député Mathias Reynard visant à ce que tous les moyens de contraception soient remboursés jusqu'à 25 ans a été enterrée.
10.03.2021, 14:5710.03.2021, 15:18

Les élus ont tranché mercredi: ils ne permettront pas aux jeunes de se faire rembourser leurs moyens de contraception. Le Conseil national traitait, ce matin, une proposition de Mathias Reynard. Le socialiste valaisan réclamait que soient intégralement remboursés, jusqu'à 25 ans, tous les moyens de contraception, ainsi que des consultations et examens gynécologiques.

La Chambre du peuple a suivi, en ce sens, l'avis du Conseil fédéral, transmis par Alain Berset, ministre de la Santé. Le gouvernement estimait:

L'assurance obligatoire des soins prend en charge les coûts des prestations servant à diagnostiquer ou à traiter une maladie, de certaines mesures médicales de prévention, ainsi que des prestations en cas de maternité. Or, les contraceptifs oraux et les stérilets ne servent ni à prévenir ni à traiter une maladie et ne constituent pas une prestation en cas de maternité.
Avis du conseil fédéral

L'argument de Mathias Reynard en faveur du remboursement? La Suisse est à la traîne en comparaison de ses voisins européens. Le député assure, chiffres à l'appui, que la vente des moyens de contraception sont en baisse en Suisse depuis 2010: -20% pour la pilule, -5% pour les autres moyens. Le député estime que c'est un problème de santé publique.

Par ailleurs, c'est une mauvaise journée pour Mathias Reynard, un autre de ses postulats a été rejeté:

(jah)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
La police descend l'homme perché sur sa grue à Zurich ++ le trafic CFF perturbé
Un homme est monté sur une grue à la gare d'Oerlikon lundi soir et a refusé de descendre jusqu'à mardi matin. Il a déclenché plusieurs incendies. Les autorités ont fini par le maîtriser.

Lundi soir, à Zurich Oerlikon, un homme est monté sur une grue de chantier et y est resté jusqu'à peu après 11 heures. En raison de l'intervention de la police, le trafic ferroviaire toujours interrompu à la gare d'Oerlikon. Tous les trains sont annulés. La durée de la restriction n'est pas connue.

L’article