DE | FR
Image: Shutterstock

La pandémie augmente le risque de dépression post-partum en Suisse

Même avant la crise, la dépression périnatale était un problème diffus en Suisse. Les incertitudes provoquées par la pandémie risquent d'empirer les choses.
23.03.2021, 09:5723.03.2021, 16:02

Le risque de développer une dépression post-partum a nettement augmenté à cause de la crise sanitaire. En 2020, l'Association Dépression Postpartale Suisse a recensé une hausse de 40% des demandes de renseignements par rapport à l'année précédente.

Les raisons de cette hausse sont assez évidentes: les femmes qui accouchent en période de pandémie sont confrontées à des craintes et à des incertitudes supplémentaires. Celles-ci comprennent:

  • L'isolement;
  • Un sentiment accru de solitude;
  • Le manque de soutien de l'entourage, notamment les grands-parents;
  • Des incertitudes supplémentaires.

17% des femmes

Le problème de la dépression post-partum ne date pas de 2020. Avant la pandémie, il touchait 17% des femmes en Suisse. Les pères souffrent aussi et plus qu'on ne le pense, selon l'Association.

La dépression post-partum, c'est quoi?
Appelée également «dépression puerpérale» ou «post-natale», la dépression post-partum se développe au cours de la première année suivant l'accouchement. Les symptômes ressemblent à ceux d'une dépression «classique»: tristesse persistante, fatigue, manque d'entrain, anxiété, perte de la libido, troubles physiques. Souvent, les femmes concernées ont des sentiments ambigus à l'égard de leur enfant et développent un sentiment de culpabilité, car elles pensent de ne pas l'aimer suffisamment.

Pour lutter contre ce phénomène, l'Association Dépression Postpartale propose un groupe de parole hebdomadaire en ligne pour permettre aux concernées d'échanger avec d'autres et de rompre un peu l'isolement. Elle a également lancé une application pour les crises de DPP et, depuis 2020, une formation en ligne pour les professionnels. (asi)

Plus d'article sur le thème «Société»

Armée suisse: les femmes auront des sous-vêtements à leur taille

Link zum Artikel

5 chiffres qui en disent long sur la masturbation féminine

Link zum Artikel

Le monde de la danse favorise-t-il le harcèlement sexuel? «Ça dépend»

Link zum Artikel

Le monde va mal, vous n'arrivez plus à vous projeter? C'est normal

Link zum Artikel

Don de sperme: les parents sont-ils transparents avec leurs enfants?

Link zum Artikel

«Nous affirmons que l’immigration est un problème pour les femmes»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Voici les cybermenaces qui guettent tout le monde en Suisse
Dans un rapport récent, l'entreprise de télécommunications Swisscom attire l'attention sur l'évolution de la «situation des menaces dans le cyberespace».

Un rapport publié mercredi par Swisscom devrait aider les grandes entreprises, les PME et les organisations à obtenir une «vue d'ensemble des menaces dans le cyberespace». Watson résume les principales conclusions du «Cyber Security Threat Radar». Pascal Lamia du Centre national de cybersécurité (NCSC) y réagit.

L’article