DE | FR

Les pizzas Buitoni contaminées à l'E.coli aussi distribuées en Suisse

Nestlé avait confirmé ne pas vendre de pizzas Buitoni Fraich'Up en Suisse. La marque s'est visiblement trompée.
08.04.2022, 08:3508.04.2022, 18:23

En plus de la France, de la Belgique ou encore du Luxembourg, les pizzas de la gamme Fraich'Up ont également été distribuées en Suisse, contrairement à ce que Nestlé Suisse a communiqué dans un premier temps.

Image: buitoni.fr

Pour rappel, une enquête a été ouverte par le Parquet de Paris alors que plusieurs enfants ont été touchés par la bactérie. Ces derniers souffrent «de lésions au niveau des reins, du cerveau. Ils ont été placés en réanimation, sous dialyse, avec des traitements à vie». Deux sont morts.

23 pays, dont la Suisse

Au total, 23 pays ont reçu des pizzas surgelées Fraich'Up. Et la Suisse fait partie de la liste, confirme jeudi un porte-parole de la Commission européenne.

Nestlé Suisse avait pourtant indiqué que cette gamme de produits, fabriquée en France, n'était pas vendue en Suisse. «Les pizzas surgelées Buitoni que l'on trouve en Suisse sont importées depuis l'Allemagne et l'Italie et sont propres à la consommation», ont-ils précisé. Le groupe n'a eu connaissance d'aucun cas de contamination dans le pays. (ats/sia)

Quelqu'un est chaud pour une pizza party dans l'espace?

Alcool, nourriture et santé, plus d'articles par ici!

Pourquoi a-t-on toujours envie de grignoter?

Link zum Artikel

Un Escape Game pour prévenir le tabagisme? Ce canton l'a fait

Link zum Artikel

En politique, faut-il boire des verres pour être élu?

Link zum Artikel

#NoNutNovember: Le défi qui veut vous priver de sexe pendant un mois

Link zum Artikel
2 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
2
Encore une dose de vaccin Covid en 2022? Swissmedic répond à Moderna
A ce jour, aucune demande n'a encore été déposée auprès de Swissmedic de la part des fabricants de vaccins.

Ce mardi, Paul Burton, médecin-chef du fabricant de vaccins Moderna, annonçait dans le Blick: «La pandémie se poursuit et je ne pense pas que nous atteindrons un état endémique dans un avenir proche». Comment se protéger selon lui? En portant un masque, en analysant les données et en faisant une deuxième dose de booster.

L’article