DE | FR

On comprend mieux pourquoi les jeunes pensent souvent à l'alcool!

Image: AP
Les jeunes sont exposés à des stimuli pro-alcool toutes les cinq minutes. C'est ce que suggère une étude publiée mardi.
11.05.2021, 12:0311.05.2021, 17:37

Le constat de l'enquête est clair: «les jeunes sont une cible privilégiée du marketing de l'alcool, car ce sont les clients de demain». Concrètement, cela veut dire que les adolescents sont exposés en moyenne toutes les cinq minutes à des stimuli en lien avec l'alcool.

C'est ce que révèle une étude réalisée par Addiction Suisse et financée par l'Administration fédérale des douanes, effectuée à Genève, Lausanne, Berne, Bâle et Zurich. Les chercheurs ont examiné les incitations à la consommation d'alcool.

Les incitations à la consommation d'alcool ont été examinées lors des trajets et activités types des jeunes dans leur vie de tous les jours, dans le cadre de leur sortie ainsi que sur les réseaux sociaux.

Les résultats...

  • La moitié des stimuli comptabilisés concernaient de la publicité pour l'alcool ou des offres promotionnelles pour des boissons alcooliques.
  • L'autre moitié se composait de stimuli apparemment fortuits: bouteilles et cannettes vides dans l’espace public, scènes dans lesquelles l'alcool jouait un rôle, etc.
  • Les messages de prévention étaient «quasi inexistants» sur les trajets couverts par les jeunes.
  • Le marketing de l'alcool s'est en partie déplacé sur les réseaux sociaux, un phénomène qui s'est sans doute encore amplifié durant la pandémie.

...et les limites

  • Il s'agit avant tout d'une étude qualitative et non quantitative puisque seuls dix jeunes ont été suivis dans les cinq plus grandes villes de Suisse.
  • L'enquête a été réalisée en automne 2020, période marquée par le durcissement des mesures anti-covid. Selon Addiction Suisse, l'activité publicitaire a été réduite durant cette période.
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Arnaques: les faux e-mails de la Confédération se multiplient
La police cantonale valaisanne met en garde contre de faux e-mails portant l'en-tête de la Confédération. Elle a constaté depuis quelques jours une recrudescence de ce type de courriers.

Les escrocs allèguent, en français ou en allemand, que la personne s'est rendue coupable de la diffusion de contenus pédophiles sur internet, explique jeudi la police dans un communiqué. Ils indiquent que des poursuites judiciaires sont ou seront engagées à son encontre pour ces prétendus délits.

L’article