DE | FR
Image: shutterstock
Sondage

Que seriez-vous prêts à subir pour vaincre le Covid en 2022?

Même si le variant Omicron provoque un véritable raz-de-marée de cas positifs en cette fin d'année, le Conseil fédéral a décidé vendredi après-midi qu'il ne comptait pas durcir les mesures. Rendez-vous la semaine prochaine? D'ici là, dites-nous quels efforts vous seriez prêts à faire pour vaincre la pandémie en 2022.
31.12.2021, 11:5631.12.2021, 14:49
Suivez-moi
Globalement, comment vous envisagez 2022?
Cette flambée de cas d'Omicron vous effraie-t-elle?
La Suisse vous semble-t-elle armée pour contrer le variant Omicron?
Les autorités devraient-elles imposer la fermeture des lieux publics?
Faudrait-il fermer les écoles en ce début d'année?
Selon vous, devrait-on imposer un nouveau semi-confinement?
Certains cantons voudraient que le Conseil fédéral reprenne la main. Votre sentiment?
Le gouvernement français impose de nouveau les masques à l'extérieur. Une bonne idée?
Accepteriez-vous que les supermarchés ne soient accessibles qu'aux vaccinés?
Même question, mais pour les transports publics
Ferez-vous toujours confiance au Conseil fédéral pour gérer la pandémie en 2022?

17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop

1 / 19
17 instagrameurs qui ont abusé de Photoshop
source: reddit
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Le making off de la photo de presse du Conseil fédéral

Plus d'interviews «Covid»

Les vaccinés à bout envers les non-vaccinés? «Il y a un grand malaise»

Link zum Artikel

Covid: «Le problème en Suisse, c'est l'irresponsabilité collective»

Link zum Artikel

Ana, 11 ans: «Si je me vaccine, je déçois maman, sinon je déçois papa»

Link zum Artikel

Une chasseuse de virus raconte la découverte du variant Omicron

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Variants d'Omicron: «les cas pourraient à nouveau augmenter», selon Tanja Stadler
Alors que le nombre global de cas diminue, on voit déjà les variants d'Omicron s'imposer notamment en Allemagne et au Portugal. L'évolution pourrait néanmoins être différente en Suisse.

Pour l'heure, on recense environ 1700 nouvelles infections de Covid confirmées. C'est quinze fois moins que lors du deuxième pic d'Omicron à la mi-mars. Le nombre de patients hospitalisés testés positifs a également été divisé par dix. La baisse des cas n'est donc pas seulement due au peu de tests effectués.

L’article