DE | FR

Voici les six dernières (bonnes) nouvelles sur le front du Covid en Suisse

A partir de samedi 22 janvier, un test ne sera plus demandé pour entrer sur le territoire suisse en rentrant de vacances pour les personnes vaccinées ou guéries.
A partir de samedi 22 janvier, un test ne sera plus demandé pour entrer sur le territoire suisse en rentrant de vacances pour les personnes vaccinées ou guéries. Image: sda
Le Covid-19 nous tourmente depuis voilà 24 mois. Les signes indiquant enfin une baisse des cas se multiplient. Voici les six bonnes nouvelles côté Covid du week-end.
22.01.2022, 15:4924.01.2022, 08:06

Il n'y aura plus besoin de test pour rentrer de vacances

Image: KEYSTONE

Après s'être prélassés sur la plage, les voyageurs étaient forcés de se faire tester en rentrant sur le territoire suisse. C'est désormais terminé: à partir de samedi 22 janvier, les personnes vaccinées et guéries ne doivent plus présenter de test rapide PCR ou antigénique à l'entrée en Suisse.

Pour les personnes non vaccinées et non guéries, l'obligation d'un deuxième test après l'entrée en Suisse est au moins supprimée.

>> Coronavirus: toutes les nouvelles sur notre live

Les mesures anti-covid pourraient bientôt être levées

Image: sda

Une fin de la pandémie semble s'approcher gentiment. Grâce à Omicron, les hospitalisations diminuent, alors que le nombre de cas explose. Le conseiller fédéral, Ueli Maurer, se montre d'ailleurs optimiste dans une interview accordée à CH-media :

«Le virus a muté et ne semble plus aussi dangereux. Si ce constat est confirmé, toutes les mesures pourront être levées»
Ueli Maurer

Selon le conseiller fédéral des finances, les premières tendances permettent d'être confiant. Mais il faut encore un peu de patience: il est encore trop tôt pour décider de la levée des mesures, a-t-il ajouté. Le Conseil fédéral veut se prononcer en février sur de nouveaux assouplissements.

L'existence d'un nouveau variant plus dangereux est peu probable

Outre le conseiller fédéral UDC, d'éminents scientifiques suisses se montrent optimistes quant au pic du Covid. Mais qu'adviendra-t-il après Omicron? Doit-on s'attendre à ce qu'il s'agisse du dernier variant, ou devons-nous nous préparer à de nouvelles (mauvaises) surprises?

«Des variants dangereux, encore plus contagieux et pathogènes, me semblent peu probables», a déclaré, auprès de Tamedia, Richard Neher, expert en évolution virale à l'université de Bâle. Le virologue bernois Volker Thiel et Christian Münz, immunologiste spécialiste des virus à l'université de Zurich, sont du même avis.

Image: sda

Le facteur décisif n'est pas tant la capacité de transformation du virus que l'immunité de base croissante. Certes, la protection par les anticorps diminue déjà trois mois après une vaccination ou une contamination, mais la réponse immunitaire cellulaire devrait rester en grande partie intacte, selon les experts. Mais il est possible qu'à l'avenir, le variant Omicron et le Delta circulent en même temps.

«Omicron est tellement modifié qu'il s'agit presque d'un autre virus»
Volker Thiel, virologue bernois

Cela laisserait de la place pour Delta ou un nouveau variant. Si une personne est alors infectée par deux variants différents, ceux-ci pourraient se mélanger et se recombiner avec de nouvelles propriétés.

L'accès aux clubs sera facilité

Image: sda

Nous pouvons désormais entrer plus rapidement dans les discothèques: les clubs ne sont plus tenus de collecter les coordonnées des noctambules. L'obligation d'obtenir un certificat 2G+ est toutefois maintenue pour le moment.

Mais pourquoi les clubs ne doivent-ils plus collecter d'informations? Le Conseil fédéral a récemment limité la quarantaine aux personnes vivant sous le même toit. La récolte des données ne sont donc plus nécessaires. L'obligation sera donc supprimée à partir du 25 janvier. Cela s'applique partout. Cette obligation était prescrite jusqu'à présent, par exemple, pour les services religieux de moins de 50 personnes sans règle 2G.

Il y a de moins en moins de patients Covid en soins intensifs

Malgré les nombreux cas de Covid, le nombre de personnes hospitalisées diminue. Les hôpitaux le ressentent également: le directeur bernois de la santé, Pierre Alain Schnegg, a déclaré à ce sujet que le système de santé pouvait actuellement faire face à la charge que représente le coronavirus.

«Plus nous nous rapprochons du printemps, plus la probabilité d'un retour à la normale est grande»
Pierre Alain Schnegg

Le nombre de patients dans les unités de soins intensifs est en baisse constante, depuis fin décembre.

La phase la plus grave de ces derniers mois semble donc être passée. Nous sommes bientôt en février. Les jours rallongent déjà - et ceux du Covid pourraient bientôt être comptés.

Le CBD aide à lutter contre le virus

Dernière bonne nouvelle: le CBD pourrait devenir une nouvelle solution miracle dans la lutte contre le Covid-19.

Le cannabidiol - le composé non psychoactif du cannabis, plus connu sous le nom de CBD - est un puissant bloqueur de la réplication du SRAS-CoV-2 dans les cellules humaines. Du moins, c'est ce que montrent de nouvelles découvertes scientifiques.

Nous vous expliquions tout ça dans cet article! 👇

En d'autres termes, les gouttes de CBD aident à lutter contre le Covid-19.

Jeudi 20 janvier, des chercheurs des universités de Chicago et de Louisville ont publié une étude à ce sujet, dans la revue spécialisée Science Advances. Elle a fait l'objet d'une évaluation par les pairs, c'est-à-dire qu'elle a été examinée avant d'être publiée.

Selon Vice, l'auteur déclare à ce sujet:

«Nos résultats suggèrent que le CBD et son métabolite 7-OH-CBD peuvent bloquer une infection par le SRAS-CoV-2 aux stades précoces et même ultérieurs de l'infection»

(amü)

D'ailleurs après plus d'un an de pandémie, la team watson s'est confié à vous...

Et pour tout savoir de l'actu chaude en Suisse en ce moment...

Voici les sextoys préférés des Suisses (les Fribourgeois sont des coquins)

Link zum Artikel

Pas de Conseil fédéral aux JO: «C'est la solution de facilité»

Link zum Artikel

Bannir la pub pour le tabac: et pourquoi pas le sucre et la viande aussi?

Link zum Artikel

Votations du 13 février: le point sur l'initiative «enfants sans tabac»

Link zum Artikel

Votations sur les médias: d'où vient la méfiance envers les journalistes?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
9 kilomètres de bouchon à l'entrée du tunnel du Gothard
Les premiers bouchons n'ont pas attendu jeudi et le début du week-end de l'Ascension. Une file de voitures longue de neuf kilomètres a été enregistrée mercredi matin devant l'entrée nord du tunnel du Gothard.

Les automobilistes doivent prendre leur mal en patience durant plus d'une heure et demie, a tweeté mercredi le TCS. Au départ de la Suisse romande, les parcours alternatifs de l'axe de Grand-Saint-Bernard ou du col du Simplon restent recommandés, ajoute-t-il sur sa page internet dédiée au trafic.

L’article