DE | FR

Le Conseil fédéral dépose une plainte pénale pour indiscrétion

Das Bundeshaus, am Sonntag, 7. Maerz 2021, in Bern. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Image: sda

Dans les semaines précédant la mort de l'accord-cadre, des documents internes ont été rendus publics à plusieurs reprises. Cela n'a pas plu au Conseil fédéral, qui porte plainte.



Le Conseil fédéral a déposé une plainte pénale suite aux indiscrétions survenues lors du processus de décision sur l'accord-cadre. Dans la phase finale des négociations avec l'UE, des documents internes ont été rendus publics à plusieurs reprises.

«Je peux confirmer que le Conseil fédéral a déposé une plainte pénale en raison d'indiscrétions faites dans le cadre du dossier de l'accord-cadre avec l'UE

André Simonazzi, porte-parole du Conseil fédéral

Le porte-parole du Conseil fédéral n'a pas précisé quels documents sont concernés en raison de la procédure en cours.

Ces dernières semaines, les médias suisses ont eu recours à des documents qui avaient «fuité»: la radio et la télévision SRF ont utilisé un document interne listant les conséquences d'une rupture des négociations, le SonntagsBlick a publié un extrait du mandat de négociation, et un co-rapport de la ministre de la Défense Viola Amherd a été dévoilé par le Tages-Anzeiger. (ats)

La cérémonie des Brit Awards

1 / 9
La cérémonie des Brit Awards
source: sda / ian west
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur l'accord-cadre

Mourra, mourra pas? 5 choses que vous devez savoir sur l'accord-cadre 🤓

Link zum Artikel

Et voilà! Les discussions sur l'accord-cadre n'ont (à nouveau) rien donné

Link zum Artikel

Négocier encore et encore avec l’Europe? 4 points sur ce qui s'est passé lundi

Link zum Artikel

L'accord-cadre plaît à une majorité des Suisses

Link zum Artikel

Sans l'accord-cadre, les études à l'étranger sont (encore plus) en péril

Comment la mort de l'accord-cadre va-t-elle impacter les étudiants suisses? Pourront-ils toujours étudier à l'étranger? La décision du Conseil fédéral soulève plusieurs questions sans réponse, mais une chose est sûre: ce n'est pas une bonne nouvelle.

Mercredi, le Conseil fédéral a enterré définitivement l'accord-cadre avec l'Union européenne. Parmi les domaines qui risquent d'être impactés par cette décision, il y a la mobilité académique. Mais concrètement, ça change quoi pour les étudiants suisses qui souhaitent aller à l'étranger?

«C'est une décision préoccupante», réagit Hugo Clémence, président de la Fédération des étudiants neuchâtelois (FEN). «Participer à des programmes d'étude à l'étranger est déjà compliqué, et on …

Lire l’article
Link zum Artikel