DE | FR
Vidéo

La Suisse et ses sanctions contre la Russie font rire les américains

La Suisse s'est fait remarquer à l'international en prenant des sanctions contre la Russie. Ce qui n'a pas manqué d'être abordé dans les plus grands late-night shows américains.
07.03.2022, 21:0208.03.2022, 07:14
Suivez-moi

La volte-face de la Suisse concernant les sanctions contre la Russie n'est pas passée inaperçue aux États-Unis. Elle a été mentionnée dans les late-night shows les plus connus, ces fameux formats d'émission télévisée typiquement américains, qui mêlent humour et interviews, diffusés en troisième partie de soirée.

Les présentateurs vedettes Jimmy Fallon, Stephen Colbert et Jimmy Kimmel ont profité de l'occasion pour faire des blagues sur le chocolat, les couteaux de l'armée suisse et le yodel.

La Suisse et ses sanctions font rire les américains

Vidéo: watson

Un peu d'amour dans ce monde de brutes?

1 / 27
Un peu d'amour dans ce monde de brutes?
source: boredpanda
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Les diplomates de l'ONU quittent la salle lors d'un discours du ministre russe

Et si vous avez envie d'alimenter vos craintes (ou pas!) sur le nucléaire...

Menace nucléaire en Suisse? Pas de panique (mais tous aux abris)

Link zum Artikel

La Russie a pris le contrôle de Tchernobyl: pourquoi c'est dangereux

Link zum Artikel

L'incendie dans la plus grande centrale nucléaire d'Europe est maîtrisé

Link zum Artikel

A quoi ressemblerait une attaque nucléaire sur la Suisse?

Link zum Artikel

Poutine brandit la menace nucléaire et son arsenal est vertigineux

Link zum Artikel

La plus grande centrale nucléaire d'Europe est entre les mains des forces russes

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Anticommunisme, complotisme: la culture au temps de la guerre froide
Durant les décennies de la guerre froide, l’antagonisme Est-Ouest et la peur du communisme se sont emparés de la société tout entière. Et la culture n’a pas été épargnée, y compris en Suisse.

Entre 1945 et 1989, ces longues décennies de guerre froide, on savait parfaitement d’où venaient les méchants: de l’Est – de l’Union soviétique, de Russie ou de tous ses Etats satellites d’Europe de l’Est, à commencer par la RDA. Une idée développée avec assiduité dans les films et les romans de cette époque, depuis Le Troisième homme, ce grand classique de 1950, à L’Espion qui venait du froid de 1965, sans oublier Octobre Rouge, thriller sous-marin écrit par Tom Clancy en 1984 et adapté à l’écran en 1990.

L’article