DE | FR

Coincé au tunnel du Gothard? Patience, il vous reste 8 kilomètres

Les premiers bouchons n'ont pas attendu jeudi et le début du week-end de l'Ascension. Mercredi soir, la file d'attente pour entrer dans le tunnel du Gothard était encore de 8 kilomètres.
25.05.2022, 21:3227.05.2022, 06:36

Une looooongue file de voitures s'est formée mercredi devant l'entrée nord du tunnel du Gothard. Dans la matinée, elle atteignait quelque 9 kilomètres. Selon le TCS, les automobilistes doivent prendre leur mal en patience durant plus d'une heure et demie.

Un trafic routier et ferroviaire important est attendu sur certains tronçons en Suisse durant le week-end de l'Ascension. Au départ de la Suisse romande, d'autres parcours alternatifs restent recommandés pour éviter de se retrouver coincé:

  • L'axe de Grand-Saint-Bernard.
  • Le col du Simplon.
  • La route du San Bernardino.

Charger sa voiture dans un train et traverser le Lötschberg ou le Simplon constitue également une alternative. Par ailleurs, les CFF ont indiqué avoir mis en service 25 trains spéciaux pour le Tessin et le retour durant le week-end prolongé. Les voyageurs disposeront ainsi d'environ 35 000 places supplémentaires. Mais attention: la réservation est obligatoire chaque jour pour le transport de vélos dans tous les trains traversant le tunnel de base du Gothard et le long du pied du Jura.

Où faudra-t-il attendre?

Pour les automobilistes, ceux qui souhaitent charger leur véhicule pour passer passer de la Furka à Realp (UR), du Lötschberg à Kandersteg (BE) et de Vereina à Klosters-Selfranga (GR) devront prendre leur mal en patience.

En direction du sud, il faut s'attendre à de longs bouchons à partir de mercredi après-midi, a précisé de son côté l'Office fédéral des routes (OFROU). En direction du nord, il faut s'attendre à des bouchons après l'Ascension.

Le risque de terminer dans un embouteillage est aussi particulièrement élevé sur l'A2, notamment devant le tunnel du Gothard.

Parmi les autres itinéraires sur lesquels une surcharge du trafic est envisageable figurent diverses routes principales en Valais, dans les Grisons ou dans l'Oberland bernois. Il faudra également s'armer de patience aux douanes de Chiasso (TI), Au (SG), Coblence (D), St. Margrethen (SG) et Thayngen (SH), ajoute l'OFROU. (mbr/ats)

Et pour vous divertir dans la voiture, voici Marie qui vous parle de la fête des voisins

Plus d'articles sur la Suisse

Affaire Credit Suisse: c'est quoi cette loi qui muselle les médias?

Link zum Artikel

Etes-vous incollable sur le patrimoine culinaire suisse?

Link zum Artikel

Le football suisse boycotte à son tour les équipes russes

Link zum Artikel

La Suisse, ce faux pays de riches

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Genève: des activistes trouent une route et éclaboussent une élue verte
La Ville de Genève a renoncé à une plainte contre des manifestants qui ont cassé du bitume au marteau-piqueur mercredi dernier. Un mystère demeure néanmoins. Il concerne un accord qu'aurait donné aux activistes la membre écologiste du collège municipal Frédérique Perler.

Au départ, il est question d'une rue éventrée, le 22 juin, dans le quartier des Pâquis, à Genève, par des activistes réclamant qu'on y place plus de verdure. Une plainte a été déposée par la ville. Mais cette histoire est encore plus explosive. La RTS a révélé, ce lundi, que Frédérique Perler, membre écologiste de l'exécutif de la ville, non seulement, était au courant de cette action, mais l'aurait même validée oralement.

L’article