français
Wir verwenden Cookies und Analysetools, um die Nutzerfreundlichkeit der Internetseite zu verbessern und passende Werbung von watson und unseren Werbepartnern anzuzeigen. Weitere Infos findest Du in unserer Datenschutzerklärung.

19 chats qui voulaient ruiner ta photo – le résultat n'en est que meilleur

24.11.15, 10:08

Le photobombing n'est pas réservé qu'aux humains. Nos petits tigres de salon adorent nous montrer comme s'y prendre. Des fois discrètement – des fois de manière extrêmement voyante ;-)



Se glisser avec insolence ...

bild: imgur

« Hey, je veux aussi être sur la photo ! »

bild: imgur

Un cadeau en plus sous le sapin

bild: imgur

« Tu prenais pas le clébard en photo ou bien? »

bild: imgur

« Je veux aussi être dessus ! »

bild: imgur

Ce photobomb était-il prévu ?

bild: imgur

Où est Charlie ?

bild: imgur

« Huiiiiiii ! »

bild: imgur

Encore un « Où est Charlie ? »

bild: imgur

« MAINTENANT la photo est parfaite ! »

bild: imgur

« Toujours ces photos de yoga ... »

bild: imgur

Quelle vue!

bild: imgur

Une ombre blanche

bild: imgur

« Oups ! »

bild: imgur

Une petite grimace en passant

bild: imgur

« Regarde par là ! Je suis tout aussi chou ! »

bild: http://imgur.com/search/score?q=photobomb+catimgur

:-p

bild: imgur

Bonus : 

bild: imgur 

(sim via mashable)

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Dans le même sujet: 15 photos géniales de chats prises EXACTEMENT au bon moment

Hol dir die App!

Charly Otherman, 5.5.2017
Watson kann nicht nur lustig! Auch für Deutsche (wie mich) ein Muss, obwohl ich das schweizerische nicht immer verstehe.

Abonniere unseren Daily Newsletter

Themen

Horloge interne

La dictature des lève-tôt: Pourquoi les lève-tard n'ont aucune chance

Beaucoup de personnes ont du mal à sortir du lit le matin, en particulier en hiver. Alors pourquoi est-ce que les cours et de nombreux emplois commencent aussi tôt? Parce qu'un groupe de lève-tôt forcent leurs préférences à tout le monde.

De Frederik Jötten

Aujourd'hui, je sais que ce n'était pas de ma faute, mais que le système est à blâmer. J'ai passé ma puberté à moitié endormi, du moins à l'école. Mes souvenirs sont d'avoir eu la tête affalée sur la table entre la huitième et dixième année scolaire. Le soir et la nuit, j'étais en pleine forme et restait réveillé jusqu'à tard. Mais je devais tout de même me lever à six heures et demie, ce qui me laissait peu de temps pour dormir.

J'ai longtemps pensé que c'était de ma faute, …

Artikel lesen