français

10 réponses à des commentaires hostiles vis-à-vis des requérants d'asile

À la vue du nombre croissant de réfugiés, les commentaires sur internet deviennent de plus en plus haineux. Nous avons rassemblé les pires et nous y réagissons avec des faits. 

13.10.15, 11:12

Rafaela Roth

1. Commentaire: Tous illégaux!

image: screenshot/facebook

Réponse: Ils ne sont pas illégaux​!

Selon l'article 14 de la Déclaration universelle des droits de l'homme, «toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays». La Suisse garantit les droits de l'homme. Seulement lorsque la requête d'asile est refusée et que le requérant d'asile ne quitte pas le pays, il devient un migrant illégal.

La garde-frontière suisse a arrêté jusqu'à juillet de cette année 13'168 personnes en «séjour illégal». Ces personnes ne sont pas des immigrants illégaux en soi, mais seulement des personnes qui ne remplissent pas les conditions de séjour ou d'entrée sur le territoire suisse et de l'espace Schengen. Ils voyagent sans papiers valables. Beaucoup d'entre eux auraient droit à l'asile. L'Office fédérale des migrations décide quels requérants bénéficieront de l'asile. Durant la même période (jusqu'à juillet 2015), 11'873 nouvelles requêtes d'asiles ont été déposées.  

2. Commentaire: TOUS veulent se rendre en Suisse!​

image: screenshot/facebook

Réponse: Deux fois plus veulent se rendre en Suède!

De loin pas tous les réfugiés viennent en Suisse. Dans le classement européen sur le nombre de demandeurs d'asile par 100'000 habitants, la Suisse se positionne derrière la Suède, la Hongrie et l'Autriche, à la quatrième place avec 295 requérants d'asile par 100'000 habitants. 

source: Office fédérale de la statistique

On ne parle pas non plus de millions. En juillet 2015, 51'737 procédures d'asile étaient en cours. Actuellement, le nombre total de requérants d'asile et de réfugiés reconnus et provisoirement intégrés en Suisse s'élève à 91'967. 

3. Commentaire: Tous des réfugiés économiques!​

Bild: screenshot/facebook

L'organisation politique «patriot.ch» a publié le message suivant sur sa page Facebook
La discussion autour des requérants d'asile et des réfugiés en Suisse a atteint son point d'ébullition. On accueille des réfugiés, non pas parce qu'ils sont persécutés, mais à cause de la pauvreté. Le monde est fou!!
#asile #requérantd'asile #fauxdemandeurd'asile #réfugiééconomique #colon

Réponse: C'est faux!​

Selon l'article 3 de la loi suisse sur l'asile, le droit d'asile n'est accordé qu'aux personnes qui, «dans leur Etat d’origine ou dans le pays de leur dernière résidence, sont exposées à de sérieux préjudices ou craignent à juste titre de l’être en raison de leur race, de leur religion, de leur nationalité, de leur appartenance à un groupe social déterminé ou de leurs opinions politiques.» Chaque requête est étudiée rigoureusement pour savoir si les conditions sont remplies. Le taux d'acceptation en 2014 avoisinait les 26 pour-cents. «Requérant économique» n'est pas un concept officiel.

4. Commentaire: Ces déserteurs sont simplement fainéants!

Bild: screenshot/facebook

Réponse: Les déserteurs sont persécutés!

L'Érythrée est une dictature. Ceux qui refusent de faire l'armée sont persécutés et emprisonnés. Selon l'ambassadeur extraordinaire suisse chargé de la collaboration internationale en matière de migrations Eduard Gnesa, «les droits de l'homme sont systématiquement violés». Le diplomate australien Mike Smith explique à watson que les réfugiés qui retournent en Érythrée doivent s'attendre à faire de la prison, à être maltraités, discriminés et expropriés. L'organisation pour les droits de l'homme Amnesty International considère que le régime politique de l'Érythrée fait partie des plus répressifs au monde; il est donc logique que le nombre de demandes d'asile de réfugiés érythréens croît.

La Suisse accorde à près de 90 pour cent des Érythréens une protection par l'asile (47 pour cent) ou par admission provisoire (43 pour cent). Pendant les trois premiers mois après leur déposition de demande d'asile, ils n'ont pas le droit de travailler. Les réfugiés reconnus et provisoirement admis ont en réalité l'autorisation de travailler. Cependant, le canton de Zurich, par exemple, a récemment refusé l'autorisation au travail. Pour les autres, l'intégration dans le monde du travail est difficile. Le politicien Rudolf Strahm a tout dernièrement réclamé des mesures adaptées pour améliorer l'accès au marché du travail pour les réfugiés, par un coaching personnel et la reprise du projet de formation pour réfugiés.

5. Commentaire: Ils reçoivent TOUT et ne font RIEN!

image: screenshot/facebook

Réponse: Les réfugiés ont aussi des obligations!

Les réfugiés en Suisse doivent payer...
... des impôts.
... des primes de caisse maladie.
... la redevance audiovisuelle.​

Les réfugiés en Suisse...
... doivent quitter le pays​ s'ils sont condamnés à une longue peine de prison ou à des mesures pénales.
... perdent leur statut s'ils menacent l'ordre et la sécurité publique.
... ne peuvent pas rester en Suisse s'ils dépendent ​de l'aide sociale sur le long-terme et de manière importante.
... n'ont pas le droit de voyager dans leur pays.​

6. Commentaire: Ce sont tous des criminels!

image: screenshot/facebook

Réponse:  Ils ne représentent que 4 pour cent dans les statistiques

En 2014 la criminalité des étrangers a diminué. Selon les statistiques de la police, sur un total de 79'069 délits, 41'582 ont été commis par des étrangers. Parmi les inculpés, 4 pour cent bénéficiaient de l'asile. La majeure partie des plaintes contre les requérants d'asile concernent leur statut de séjour et non pas des délits de violence.

7. Commentaire: Ils viennent tous en Europe!

image: screenshot/facebook

Réponse: La plupart s'échouent avant!

La plupart des réfugiés ne parviennent pas à atteindre l'Europe, non seulement car des milliers d'entre eux meurent en Méditerranée (selon les chiffres de l'ONU ce fut le cas de plus de 2000 voyageurs jusqu'à début août), mais aussi parce que beaucoup d'entre eux ne peuvent pas se payer le voyage ou parce qu'ils s'échouent avant d'atteindre l'Europe.

Un exemple de Syrie: D'après des chiffres actuels du Haut Commissariat des Nations unies pour les étrangers (UNHCR), 4'015'70 personnes ont fuit ce pays. La grande majorité d'entre elles ont fuit dans les pays voisins, c'est-à-dire le Liban, la Jordanie, l'Iraq et la Turquie. Seulement six pour cent des réfugiés syriens viennent en Europe.

8. Commentaire: On ne devrait pas dépenser trop d'argent pour eux!

image: screenshot/facebook

Réponse: Les réfugiés bénéficient des droits de l'homme!

Les réfugiés sont avant tout des personnes en détresse qui ont besoin de protection. Ils ont les même droits que tous les hommes: liberté de mouvement et d'établissement, liberté de religion et d'expression, droit à la vie et à la protection contre la torture, pour n'en citer que quelques-uns. 

Le droit à un procès équitable fait partie des droits les plus élémentaires. Selon l'article 10 de la déclaration universelle des droits de l'homme «Toute personne a droit, en pleine égalité, à ce que sa cause soit entendue équitablement et publiquement par un tribunal indépendant et impartial, qui décidera, soit de ses droits et obligations, soit du bien-fondé de toute accusation en matière pénale dirigée contre elle. »
C'est pourquoi ​une assistance de protection juridique gratuite est si importante. 

9. Commentaire: Ils ne viennent chez nous que pour des vacances!

image: screenshot/facebook

Réponse: Va une fois en vacances en Érythrée!

Tu peux voyager confortablement en bateau.​

Méditerranée, février 2015, des réfugiés érythréens ​en chemin vers l'Europe. image: EPA/WORLD PRESS PHOTO HANDOUT

Tu pourras y voir d'innombrables parades militaires.​

A 18 ans, tous les érythréens ​sont incorporés au service militaire. Celui-ci est mal payé et peut durer toute la vie. image: screenshot/bbc documentary 2015

Les camps (d'internement) sont ​luxueux.

Juin 2015: Un rapport de la commission des droits de l'homme des Nations unies​ de juin 2015 témoigne des camps d'internement en Érythrée.  image: ohchr

Puisque depuis 2001 en Érythrée tous les médias privés sont interdits et que depuis 2010 il n'y a plus de correspondants étrangers dans le pays, il n'y a pas de meilleures images de l'Érythrée. L'organisation Reporters sans frontière attribue la 180ème place sur 180 à l'Érythrée dans le classement de la liberté de presse.

10. Commentaire: Ils détruisent notre culture!

image: screenshot/facebook

Réponse: Les immigrés s'intègrent!

Grâce à l'aide à l'intégration, les immigrés trouvent une place dans la société. Ils nous sont étrangers que jusqu'au moment où ils sont intégrés, comme nous le prouvent les immigrés d'Italie, du Sri Lanka et d'ex-Yugoslavie en Suisse. 

L'UNESCO écrit que «le multiculturalisme est une caractéristique importante de l'humanité». Les personnes d'autres cultures enrichissent notre société. 

et:

«Génocide» désigne une extermination systématique en masse d'un peuple!

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Les réfugiés ont des visages

Hol dir die App!

Zeno Hirt, 25.6.2017
Immer wieder mal schmunzeln und sich freuen an dem, was da weltweit alles passiert! Genial!
Abonniere unseren NewsletterNewsletter-Abo
Themen

«Oh, mon dieu!» – nach dem Rekruten geht auch Köppel durch die Französisch-Hölle

Am Mittwochabend legte SVP-Nationalrat Roger Köppel im Westschweizer Fernsehen sein schönstes «Français fédéral» an den Tag. Das erinnerte uns doch stark an den Rekruten, der letzte Woche mit seinen Französischkenntnissen für Schlagzeilen sorgte.

Nach seinem umstrittenen «Weltwoche»-Editorial zur Sexismus-Debatte wurde Chefredaktor und SVP-Nationalrat Roger Köppel ins Westschweizer Fernsehen RTS eingeladen. In der Sendung «Infrarouge», ein Pendant der «SRF-Arena», gab er am Mittwochabend seine Französischkenntnisse zum Besten. 

Im schönsten Français fédéral verteidigte Köppel seine These, wonach es im Bundeshaus keinen relevanten Sexismus gibt. 

Köppel ist bei weitem nicht der Einzige, der mit der französischen Sprache zu …

Artikel lesen