français

Notre interview par SMS de Cyril, l'apprenti qui a les meilleures excuses de Suisse: «J'ai pris le risque»

Grâce à son habitude d'envoyer des SMS très créatifs à son chef quand il était en retard pour le boulot, Cyril est devenu l'apprenti le plus connu de Suisse. Watson l'a interviewé – par SMS, évidemment :) 

28.09.15, 11:40

Par Viktoria Weber

Cyril est en vacances, pendant ce temps, il est en train de devenir une vraie personnalité Suisse. Pourquoi? Ses patrons l'ont félicité de la réussite de son examen final d'apprentissage sur Facebook (BITTE-> LINK zur FR Artikel 570888826 EINFÜGEN!), et ont publié en même temps une sélection de SMS qui suggèrent que Cyril n'était pas exactement l'apprenti le plus ponctuel qui soit.

La communauté Facebook célèbre Cyril comme l'apprenti le plus populaire de Suisse et les lecteurs watson s'en enthousiasment. Mais Cyril, lui, n'en entend pas beaucoup parler – il profite actuellement de vacances bien méritées à l'étranger. Ce sont ses supérieurs qui répondent aux questions des médias.

Nous avons réussi à atteindre Cyril, qui répond à nos questions par SMS:

Cyril, n'as-tu jamais craint de te faire virer à cause de tous tes retards?

Ils ne t'ont jamais donné d'avertissement?

Maintenant que tu as passé ton examen final, tu penses que tu vas devenir plus ponctuel?

A ton avis, pourquoi est-ce que ton patron ne t'a pas viré malgré ces petits défauts?

Voici les SMS qui ont fait de Cyril l'apprenti le plus connu de Suisse:

traduit selon: facebook/fs parker

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Abonniere unseren NewsletterNewsletter-Abo
Themen

Comment un restaurant suisse est devenu le plus bel endroit au monde et le rôle d'Ashton Kutcher dans cette histoire

Le restaurant de montagne Äscher est spectaculairement accroché à une paroi rocheuse d'une centaine de mètres. Pendant longtemps, il n'était connu que des Appenzellois. Puis il y a eu internet et avec lui, le début d'un conte moderne. 

Par Felix Burch

Il était une fois une cabane alpine appelée Äscher. Elle était fréquentée par les ermites et les éleveurs de vaches.  Ils commencèrent à y vendre boissons et repas. C'était en 1800. Leur cabane ayant du succès, ils l'agrandirent et elle devint une auberge de montagne. C'était en 1900. L'endroit idyllique gagna en popularité. Grâce à des récits comme «Ekkehard» du poète allemand Joseph Victor von Scheffel, elle fut connue bien au-delà des frontières d'Appenzell. 

100 ans …

Artikel lesen