français
Wir verwenden Cookies und Analysetools, um die Nutzerfreundlichkeit der Internetseite zu verbessern und passende Werbung von watson und unseren Werbepartnern anzuzeigen. Weitere Infos findest Du in unserer Datenschutzerklärung.

Voici les conséquences d'un réchauffement de la terre de 4 degrés

Un réchauffement climatique de 2 degrés – c'est l'objectif de la conférence sur le climat de Paris de cette fin d'année. Selon une étude, un tel réchauffement mettrait 130 millions de personnes en danger par la montée du niveau des océans. Un réchauffement de 4 degrés serait bien pire.

Selon les études actuelles, un réchauffement climatique de 4 degrés Celsius mettrait 470 à 760 millions de personnes vivant dans les régions côtières en danger. En addition à une étude publiée en octobre contenant des données pour les Etats-Unis, l'organisation américaine Climate Central présente des cartes interactives illustrant les conséquences du réchauffement pour toute la planète.

En image: les conséquences de l'élévation du niveau de la mer suite à un réchauffement de 2 ou 4 degrés

Londres, Grande-Bretagne.
images: climatecentral.org

La Chine est la région la plus sévèrement touchée, avec 145 millions de personnes vivant dans des zones à risque d'inondations. L'effet d'un réchauffement de 2 degrés y serait également le plus fort: 64 millions de personnes seraient mises en péril. Dans 12 autres pays – entre autre en Inde, au Bangladesh et au Vietnam – plus de 10 millions de personnes devraient fuir la montée des eaux.

Shanghai, Chine.
image: climatecentral.org

Sur la liste des dix mégapoles les plus à risque se trouvent entre autres Shanghai, Hongkong, Calcutta et Bombay. Des cartes interactives illustrent les conséquences des différents scénarios à travers le monde.

Mumbai, Inde.
image: climatecentral.org

«Nous n'avons pas à avoir peur d'une montée du niveau des mers en soi, car c'est un phénomène très lent. Mais nous devrions nous préoccuper du fait qu'elle engloutit nos terres, y inclus les villes», déclare le co-auteur de l'étude Anders Leverman de l'Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique.

Durban, Afrique du Sud.
image: climatecentral.org

Les chercheurs ont appliqué à leurs cartes une montée du niveau des mers de 7,4 et 4,5 mètres selon le scénario. Ces valeurs seront atteintes d'ici 200 à 2000 ans, selon les quantités d'émissions polluantes.

New York, USA.
image: climatecentral.org

Des conséquences dramatiques dès aujourd'hui

Des conséquences dramatiques de la montée du niveau des mers – de 20 cm depuis 1901 – se font déjà sentir aujourd'hui. Les pays industrialisés n'y font pas exception, selon Katja Frieler de l'Institut de recherche de Potsdam sur les effets du changement climatique. L'ouragan «Sandy» de 2012 causa un énorme raz de marée à New York qui inonda la ville en grande partie.

Rio de Janeiro, Brésil.
image: climatecentral.org

Selon une étude, 10 % plus d'habitants et de logements furent touchés dû au niveau plus élevé des océans que si aucune augmentation du niveau de la mer avait eu lieu, déclare Frieler.

Selon Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat, le niveau de la mer est en augmentation de plus en plus rapide – avec actuellement une élévation de plus de 3 millimètres par an. Les causes principales en seraient le réchauffement des eaux, qui se dilatent, ainsi que la fonte des glaciers et des banquises du Groenland et de l'Antarctique.

Sydney, Australie.
image: climatecentral.org

Les objectifs en matière de lutte contre le changement climatique qui devraient être intégrés à un accord international lors de la conférence de Paris sur le climat ne suffiront pas à éviter entièrement les dangereuses conséquences du changement climatique. Car même si tous les pays devaient atteindre les objectifs annoncés, la température moyenne globale augmenterait tout de même de 2,7 degrés. C'est pourquoi la lutte contre le changement climatique nécessitera à l'avenir des adaptations constantes des objectifs de réduction.
(sda/dpa)

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Abonniere unseren Newsletter

Themen
0
Bubble Weil wir die Kommentar-Debatten weiterhin persönlich moderieren möchten, sehen wir uns gezwungen, die Kommentarfunktion 48 Stunden nach Publikation einer Story zu schliessen. Vielen Dank für dein Verständnis!
0Alle Kommentare anzeigen

«Pourquoi Neuchâtel est devenue la capitale du crystal-meth?» se demande le chef de la police judiciaire. 

Une récente étude des eaux usées menées par l'Université de Lausanne (UNIL) le montre: Neuchâtel est la ville de Suisse où l'on consomme le plus de crystal-meth. Le chef de la police judiciaire, Olivier Guéniat, nous en dit plus sur des prostituées thaïs, des accros insoignables et sur la fable de la «cocaïne des pauvres». 

Par Rafaela Roth

Olivier Guéniat, la statistique saute aux yeux. Votre ville, Neuchâtel, est la chef-lieu de la consommation de crystal-meth en Suisse. Pourquoi?Olivier Guéniat: C'est une chose qui s'explique historiquement. Dans les années 1990, entre 1995 et 1998, de nombreuses prostituées thaïs ont émigré dans la région et ouvert des salons de massage. Elles ont vendu à leurs clients les fameuses pilules thaïes. Neuchâtel n'a pas été la seule concernée, Bienne et Bâle ont …

Artikel lesen
Link to Article