français

1886: Coca-Cola fut inventé par John Stith Pemberton dans cette pharmacie. Le pharmacien brasse un sirop à base de feuilles de coca et le mélange avec du Soda. Deux ans plus tard il vend la marque Coca-Cola pour 2300 dollars à Asa Griggs Candler – aujourd'hui la marque vaut 80 milliards de dollars.

Coca-Cola Zero

Personne ne boit autant de Coca Zero que nous les Suisses. Est-ce vraiment plus sain que le classique? Le décodage d'une énigme

Des anorexiques en passant par les Managers, tous prennent du Coca Zero. En même temps la population devient toujours plus grosse. Mais c'est plus compliqué que cela.

06.10.15, 15:25

Ein Artikel von Schweiz am Sonntag

Par Raffael Schuppisser «Schweiz am Sonntag»

L'expérimentation échoue: Le goudron de houille, avec lequel le chimiste  Constantin Fahlberg bricole, déborde et provoque une cochonnerie. Une fois que Fahlberg a nettoyé, il rentre frustré chez lui. Lors du repas du soir il remarque que le pain, qu'il tient dans la main, a un goût étrangement sucré. Il réalise plus tard, qu'il a découvert un nouveau composé chimique dans le laboratoire avec un pouvoir sucrant insoupçonné.

Fahlberg essaye de commercialiser sans succès sa découverte de 1878. Le problème: La matière est tellement sucrée que l'on peut à peine doser la quantité pour une tasse de thé. Le grand potentiel de la saccharine – et des autres édulcorants artificiels comme l'aspartame – s'est développé environ un siècle plus tard, lorsque les hommes sont devenus gros par manque d'activité physique dans leur quotidien. Car pour le goût sucré on a besoin d'un tout petit peu de matière de façon à ce que le sucre puisse être remplacé avec (presque) aucune calorie. Et aujourd'hui les femmes qui font attention à leur apparence, les machos adeptes de fitness et les managers nerveux consomment volontiers du Coca Zero à la place de boissons sucrées.

1886: Coca-Cola est vendu en tant que Sirop qui aide contre les maux de tête et l'hytérie. 

Theo van Uffelen appartient aussi à la dernière catégorie. Cet hollandais est directeur marketing chez Coca-Cola pour toute la zone Europe. «Coca-Cola Zero est un de nos plus grands succès des dernières décennies» explique le Manager au siège européen à Bruxelles. «C'est un Coca sans sucre qui a pratiquement le même goût que le Coca-Cola original». Il fut inventé dans un laboratoire Coca-Cola par une douzaine de techniciens qui ont nouvellement mélangé des agents aromatisants et des acides.

Des hommes en blouse blanche mixent des liquides

«Nul part en Europe Coca Zero a aussi bien été reçu qu'en Suisse.»

Il y a aussi un tel laboratoire ici à Bruxelles – le plus grand pôle de développement du fabriquant de boisson en dehors des USA. Des hommes et des femmes en longues blouses blanches travaillent derrière des vitres et mélangent des liquides et des petites poudres. 4000 différents arômes sont stockés dans le laboratoire – à partir desquels de nouvelles boissons seront constituées. Nouveaux Fantas, Sprites, boissons énergisantes, Cocas. N'importe quoi qui plaît aux gens. Justement comme le Coca-Cola Zero.  

Nul part en Europe Coca Zero a aussi bien été reçu qu'en Suisse. Le Coca-Cola Zero sans sucre introduit en 2007 réalise ici 28 pourcent de la consommation de tous les Coca-Cola. C'est environ trois fois plus qu'en Autriche et qu'en Allemagne. Certes la version normale de Coca est aussi bu en Suisse, cependant la version Light a dépassé la version sans sucre. «Les nouveaux consommateurs qui se décident pour un Coca-Cola sans calories choisissent presque toujours Coca Zero», nous apprend Joëlle Vock, la responsable de marché de Coca-Cola Zero et Coca-Cola Light pour l'Europe centrale et du sud. Pourquoi les Suisses aiment tellement le Coca Zero? Sûrement parce que les Suisses font attention à leur santé et sont bien informés, pense Joëlle Vock.  

1900: Le graphisme est inventé. L'affiche publicitaire ressemble à un tableau d'art nouveau. La boisson coûte cinq centimes par verre. 

Est-ce que Coca-Cola Zero est sain?

1955: La publicité apparaît alors dans le style Art-déco et la boisson sera vendue dans les bouteilles emblématiques jusqu'à aujourd'hui. 

Si on cherche sur Google, on peut vite en arriver à des avis contraires. Coca-Cola Zero provoquerait des cancers, nous disent une multitude de commentaires alarmants. D'autres sont d'avis que Coca Cola Zero fait grossir. Cela semble absurde avec une boisson sans calories, mais c'est une explication qui n'est pas totalement improbable.

«Les édulcorants artificiels ne conduisent pas en général à ce que l'on prenne plus de calories dans notre alimentation»

Isabelle Aeberli, Nutritionniste à l'ETH Zürich

Dès que les récepteurs de goût sentent le sucre, le corps se prépare à une sorte de joie à la perspective de l'apport de glucose. Celui-ci se trouve dans le sucre mais pas dans les édulcorants artificiels comme l'aspartame. Par conséquence l'insuline sera vidée, ce qui fait chuter le taux de glycémie, puisque aucun glucose n'a été apporté. Cela déclenche une sensation de faim. En bref: Coca-Cola Zero n'a certes pas de calories mais conduit à ce qu'après sa consommation, nous ayons plus envie d'une part de gâteau au chocolat. Cela serait donc l'explication. Mais est-ce vraiment le cas?

«Cette hypothèse est bien ancrée dans les esprits», dit Anne Raben, experte en nutrition à l'université de Copenhague. «Mais aucune étude menée ces 25 dernières années n'a pu la confirmer». Les résultats actuels de la recherche scientifique indiquent plutôt que Coca-Cola Zero et Co. peuvent aider à la réduction de poids. Raben a conduit une étude, dans laquelle les participants ont reçu pendant 10 jours soit une limonade sucrée soit une limonade sans calories sucrée artificiellement. La plupart des participants, qui ont consommé la boisson sucrée artificiellement, ont perdu un peu de poids pendant la période de l'étude ou bien ont maintenu leur poids.

Raben a montré les résultats de son étude le mois dernier à une conférence scientifique, organisée par International Sweetener Association. Cette association pour les édulcorants artificiels est en partie sponsorisée par Coca-Cola – des résultats critiques ne sont donc pas attendus.

Mais d'autres experts partagent l'avis que Coca Zero et les boissons Light ne font pas grossir. «Les édulcorants artificiels ne conduisent pas en règle générale à ce que l'on mange plus de calories», dit la scientifique experte en nutrition Isabelle Aeberli de l'ETH Zürich. On obtient également l'approbation des experts de la Zürcher Hochschule der Angewandten Wissenschaften (ZHAW) ou bien de l'université de Vienne.  

1985: Coca-Cola est bu partout. Dans le monde entier. Le 6 août l'astronaute Anthony England savoure la boisson rafraichissante d'une canette spéciale en apesanteur.

En tout cas ce n'est pas cancérigène

Maintenant la plupart des spécialistes sont aussi d'accord que l'aspartame, longtemps controversé, qui rend le Coca-Cola Zero sucré n'est pas cancérigène. Une nouvelle évaluation publiée par l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) en est arrivée à la conclusion qu'il n'y a pas de risques provenant de l'aspartame, pourvu qu’on respecte la dose journalière admissible. Lors des expériences sur des rats, certes un effet nuisible pouvait être prouvé mais celui-ci survenait avec une dose quotidienne de 4 grammes par kilogramme.  «Afin d'atteindre cette quantité, vous devez boire au moins 500 bouteilles de Coca-Cola Zero de 0.5 Litres quotidiennement», calcule Georg Hofmann, Professeur expert en nutrition à l'université de Vienne.

Fait: Nous ne deviendrons pas gros et nous n'aurons pas le cancer avec Coca-Cola Zero. Cependant ces trente dernières années – depuis qu'il y a des boissons sans sucres – aussi bien le surpoids que les cancers ont augmenté massivement. En Suisse 40 pourcent sont en surpoids – et avec ce taux les Suisses font partie des plus minces d'Europe. Si on considère tout le continent, une personne sur deux est en surpoids. 63 pourcent ne sont pas assez actifs; 22 pourcent ne le sont presque plus. 15 des 20 maladies les plus courantes sont en relation avec une mauvaise alimentation ou un manque d'activité.

«La réponse correcte à la question ‹Dois-je boire du Coca normal ou du Coca Zero?› est: ‹Buvez plutôt de l'eau›» 

«Les boissons sucrées artificiellement ne sont sûrement pas des remèdes miracles», dit Isabelle Aeberli. Ils peuvent certes aider à contrôler son poids mais plus important encore est d'avoir une alimentation équilibrée et une activité physique suffisante. Et même si Coca Zero et Co. ne sont pas nuisibles avec des quantités modérées, les boissons sucrées artificiellement ne sont pas pour autant saines pour le corps et encore moins pour les dents à cause des acides qu'elles contiennent. La réponse correcte à la question «Dois-je boire du Coca normal ou du Coca Zero?» devrait par conséquent être la suivante: «Buvez plutôt de l'eau»  

1982: Le Coca-Cola Light presque sans calories est lancé. La boisson féminine est commercialisée avec un homme torse nu.

Pas plus de six cuillères à café de sucre par jour

Maintenant l'Organisation Mondiale de la Santé (WHO) veut aussi revoir massivement à la baisse ses recommandations en terme de consommation de sucre. La nouvelle directive s'impose, ainsi les personnes de poids moyen ne doivent pas prendre plus de six cuillères à café de sucre par jour. Mais il y a plus de sucre dans une canette de 3.3 décilitres, environ huit cuillères à café.

Dans les faits toujours plus de personnes suivent ce conseil: Aux USA, le Coca-Cola est la boisson par excellence, cependant la consommation d'eau minérale a augmenté ces 20 dernières années, pendant que celle des boissons gazeuses a diminué depuis environ une décennie. La Première dame Michelle Obama a personnellement mené une campagne de santé publique qui appelle à boire plus d'eau à la place de boire du Coca. L'ancien Maire de New York, Michael Bloomberg, a essayé de limiter la taille des gobelets Coca – ils ne devaient pas contenir plus de 4.7 décilitres. La boisson sucrée la plus connue perd de sa renommée. Pendant des années Coca-Cola était la marque à plus forte valeur au monde – jusqu'à ce que la compagnie soit dépassée l'année dernière par les géants Google et Apple.

2007: Enfin! Avec Coca Zero un nouveau Coca sans calories sort sur le marché, qui a presque le même goût que le Coca original.

Coca-Cola doit se réinventer

La nervosité dans le quartier général européen se fait sentir. Les collaborateurs de Coca souriant aimablement ne peuvent pas le dissimuler, lorsqu'ils prennent leur coca préféré aux distributeurs de boissons du bâtiment. Dans un des étages supérieurs se trouve le laboratoire qui s'occupe des nouveaux distributeurs. Lors d'un prototype on doit seulement montré la boisson souhaitée et elle sera préparée par un bras robotisé. Un autre appareil, que l'on pourrait présenter dans le futur à McDonald's, permet de déterminer soi-même l'arôme et le dosage de différentes boissons Coca-Cola. On peut commander à l'avance son mélange individuel avec le Smartphone; lorsqu'on arrive au distributeur on a juste besoin de tenir son téléphone au niveau du lecteur, et déjà le Coca personnalisé pétille dans le gobelet.

Est-ce que ces idées vont aider Coca-Cola à grandir de nouveau? Ne courir aucun risque c'est courir le plus grand risque, selon le Manager Marketing Theo van Uffelen qui prend une gorgée de Coca Zero d'une bouteille de 2.5 décilitres. C'est la première action que Coca-Cola veut prochainement appliquer: de plus petites bouteilles. On voudrait avec ça s'adapter aux besoins des clients, dit van Uffelen. En réalité on veut plutôt suivre les revendications des critiques pour leur offrir un plus petit angle d'attaque. 

2014 La campagne publicitaire de Coca-Cola pour la coupe du Monde de Football est la plus importe de l'histoire de l'entreprise.

«139 calories of happiness»

La deuxième action est dévoilée dans la campagne publicitaire : au lieu de passer une publicité lors d'un grand évènement sportif, on veut amener les consommateurs à pratiquer eux-mêmes du sport. «The happier we feel the more we move», s'intitule le message d'un nouveau spot publicitaire de Coca-Cola qui sera prochainement diffusé. On y voit des personnes heureuses, qui bougent. Elles dansent, courent ou jouent du Basket. Ils ne transpirent pas et n'ont pas de visages déformés. Car l'exercice n'est pas synonyme d'effort mais l'expression d'un sentiment de Happiness. Ils ne boivent pas Coca Zero mais le Coca-Cola sucré. Car un Coca ne fait pas grossir mais donne de l'énergie. Une canette de Coca-Cola a «139 calories of happiness».  

À la fin de la projection du film, van Uffelen dit: «L'exercice est important pour la santé. Coca-Cola œuvre pour que les gens bougent plus.» C'est naturellement créatif. En réalité il s'agit que les gens bougent plus pour qu'ils puissent consommer plus de Coca en toute liberté. L'entreprise Coca-Cola a toujours été un génie en terme de commercialisation. Et avec cette stratégie elle devrait surmonter la crise.

Cet article est d'abord apparu dans Schweiz am Sonntag.

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Hol dir die App!

Zeno Hirt, 25.6.2017
Immer wieder mal schmunzeln und sich freuen an dem, was da weltweit alles passiert! Genial!
Abonniere unseren NewsletterNewsletter-Abo
Themen

L'incroyable histoire du gardien de but Joel Kiassumbua, nouvel espoir de l'équipe nationale du Congo

Champion du monde M17 en 2009 avec l'equipe suisse, Joel Kiassumbua grimpe sur l’Olympe du foot. Suit une longue chute. Aujourd’hui il se bat pour revenir petit à petit, pas à pas, sur le devant de la scène.

De Alex Dutler

Joel Kiassumbua est un des nouveaux espoirs de l'équipe nationale du Congo. Voici l'incroyable histoire du gardien de but.

Xhaka, Rodriguez, Seferovic? Avant l’automne 2009, ces noms étaient encore totalement inconnus en Suisse. Lorsqu’il y a 5 ans, l’équipe nationale des moins de dix-sept ans et son entraîneur Dani Ryser s’envolent pour la Coupe du Monde au Nigeria, les gros poissons d’aujourd’hui ne sont encore que des petits têtards dans la grande mare du foot.

Sept jeux et …

Artikel lesen