français

Un ordinateur Apple dans une ambiance «chalet». screenshot: instagram

Tu es jeune et tu as une bonne idée​ (commerciale)? Lance-toi dans le business comme Mehdi (19) de Fribourg

Ne te décourage pas : ​Fidèle à cette devise, le jeune entrepreneur Mehdi Izemmour a su aller de l'avant malgré le manque d'intérêt des entreprises suisses à son projet. Aujourd'hui, l'apprenti chez Swisscom fournit des clients dans plus de 50 pays.

28.09.15, 12:06

Par Daniel Schurter

A 19 ans, il effectue un apprentissage en tant que médiamaticien et il a déjà beaucoup d'expérience comme jeune entrepreneur. Dans l'interview suivant, il raconte comment lui est venue l'idée de créer des revêtements de Macbook en bois et comment ses affaires évoluent.

Mehdi, comment es-tu devenu un homme d'affaires?
J'ai fais très tôt mes premiers pas dans le monde des startups. À l'âge de 16 ans, j'ai co-fondé ma première entreprise ; un shop en-ligne qui vend des t-shirts avec des expressions originales de la région. J'ai toujours été fasciné par l'idée de créer quelque chose que d'autres porteraient volontiers et – il rit – de gagner de l'argent ainsi. 

Pour ton projet actuel, ton âge était tout sauf avantageux.
Au début, personne ne m'a prit au sérieux. Dans un premiers temps, ma stratégie était de lancer un produit 100 pourcent ‹Swiss Made›. Malheureusement, ceci n'a pas été possible pour deux raisons : la première, c'était mon âge et mon manque d'expérience. La deuxième, étaient les difficultés de mise en œuvre technique de mon idée. Toutes les entreprises suisses que j'ai contactées m'ont expliqué que mon projet n'était pas réaliste. – Il rit – Ils ont eu tort. 

Ils y a eu plusieurs coups durs.
J'ai été voir quatre entreprises de Suisse romande et je leur ai demandé si mon projet tenait la route et si elles étaient intéressées d'en faire partie. Aucune ne m'a répondu positivement.

N'est-il pas dommage que tu ne puisses pas commercialiser ces housses pour Macbook comme des produits suisses?
Oui​ et non. Évidemment le label ‹Swiss Made› aurait aidé. Cependant, cela ne se répercute presque pas sur les chiffres de vente. Les États-Unis sont aussi une garantie de qualité, en particulier lorsqu'il s'agit du travail artistique du bois. Mise à part ça, tout est une question de communication.

Je trouve la combinaison du bois et de l'aluminium géniale. Comment t'est venue l'idée?
En ce qui concerne la stratégie commerciale, il était clair depuis le début que les matériaux nobles seraient centraux. Alors que le marché d'accessoires pour smartphones me semblait saturé et le marché de la tablette trop peu intéressant, il y avait un bon potentiel du côté des ordinateurs. C'est alors que je me suis posé la question : le cuir ou le bois. La décision a été prise quand je suis tombé amoureux des travaux de Benjamin Saks. Il prépare de magnifiques étuis en bois pour iPhone. Il est devenu mon associé.

Comment l'as-tu trouvé?
Au début, j'étais très frustré que ça n'ait pas marché​ en Suisse. Ensuite un camarade de classe m'a montré le profil Twitter d'«un type qui travaille avec du bois aux USA». Notre premier contact a eu lieu sur Google Hangouts, maintenant Ben Saks est mon fournisseur. Ce qui est drôle : je gère une entreprise qui commercialise des produits ‹Made in USA›, mais je n'y suis encore jamais allé. Je n'ai encore jamais rencontré personnellement mon fournisseur qui travaille à Pittsburgh. – Il rit – C'est la grande force de notre merveilleux internet.

Glitty en chiffres

Selon ses propres déclarations, quatre mois après son lancement, la startup Glitty présente des chiffres remarquables. Plus de 200'000 visiteurs par mois se sont rendus sur le site internet. Le slogan publicitaire pour le revêtement en bois fin pour Macbook est «Glitty – where Technology meets Fashion». Le fondateur de l'entreprise Mehdi Izemmour raconte avec fierté qu'il a déjà exporté ses produits dans 56 pays. La plupart des commandes proviennent des USA, de France, de Singapour et de Thaïlande. La Suisse se situe au 10ème rang. Le jeune de 19 ans ne veux pas divulguer plus de détails. «Secrets d'affaires»

D'où provient le capital d'investissement?
​De mon salaire d'apprenti.

Pourquoi as-tu décidé de sortir un accessoire pour des appareils Apple?
Cela remonte à mon enfance. Mon père m'a introduit aux produits Apple. Il a réveillé en moi un amour pour cette marque. Effectivement, vendre des accessoires pour appareils Apple était en premier lieu une décision stratégique. Premièrement, contrairement à la concurrence PC, il y a un nombre restreint de modèles d'ordinateurs, comme le Macbook Air et le Macbook Pro. Deuxièmement, Apple vend des produits premiums ; la probabilité que les clients s'intéressent aussi à Glitty est d'autant plus grande. Et troisièmement, Apple est connu pour son bon design. C'est donc l'entreprise qui répond le mieux aux critères.

La page internet gérée professionnellement devrait attirer la clientèle. screenshot: glitty.co

Qu'est-ce que tu prévoies pour la suite?
Glitty est un produit exclusif, je souhaite donc me concentrer sur sa commercialisation.​ Pendant les mois d'été plutôt tranquilles, nous avons travaillé dur afin de créer des nouveaux produits. Il y a de nouvelles formes pour de nouveaux appareils.

Nous venons de rentrer d'une séance photo à Ibiza. Jusqu'à Noël, huit nouvelles sortes de bois devraient sortir petit à petit. Toutes en tant qu'éditions limitées. En premier sortira le ‹Purple Heart› dont les teintes rouges devraient être spécialement appréciées par la clientèle asiatique.

Notre équipe est actuellement composée de quatre personnes et je suis en train d'engager quelqu'un pour le service client. L'objectif est clair : nous voulons nous développer et agrandir l'équipe.

La personne interrogée

Mehdi Izemmour

Le jeune entrepreneur Mehdi Izemmour vient d'avoir ses 19 ans et vit à Fribourg. Il est en troisième année d'apprentissage de médiamaticien chez Swisscom et dit qu'il a déjà appris beaucoup de choses durant sa formation qui l'ont aidées dans son «aventure» commerciale. Comme par exemple se donner des objectifs et assumer des responsabilités. Dans son temps libre, Mehdi aime pratiquer du sport et adore «analyser» d'autres personnes. «Pour voir comment ils fonctionnent.» (dsc)

Ceux qui veulent se tenir au courant des nouveaux produits Glitty peuvent suivre le profil Instagram @glitty_.

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson! (et de partager l'article avec tes amis!). Merci 💕

Ceci pourrait aussi t'intéresser

Le nouveau Macbook d'Apple et ses meilleures caractéristiques

Hol dir die App!

Zeno Hirt, 25.6.2017
Immer wieder mal schmunzeln und sich freuen an dem, was da weltweit alles passiert! Genial!
Abonniere unseren NewsletterNewsletter-Abo
Themen

Ces 11 tours à vélo faciles te feront découvrir les plus beaux coins de la Suisse 

Il n'y a pas grand chose de plus beau que de découvrir la Suisse à vélo. Voici onze tours pour les cyclistes du dimanche que tu dois absolument essayer. 

Reto Fehr

J'ai parcouru une grande partie de la Suisse à vélo et je me suis noté tous les plus beaux coins de ce pays. Dans cet article, je vais vous présenter des itinéraires qui m'ont particulièrement plu et qui ne demandent pas d'efforts physiques trop intenses. En effet, selon le dernier sondage, les lecteurs de watson préfèrent les tours à vélo un peu plus faciles. Cependant, un vélo à trois vitesses ne suffira probablement pas.

Voici onze nouvelles idées de trajets dans toute la Suisse. Tu …

Artikel lesen