français
Wir verwenden Cookies und Analysetools, um die Nutzerfreundlichkeit der Internetseite zu verbessern und passende Werbung von watson und unseren Werbepartnern anzuzeigen. Weitere Infos findest Du in unserer Datenschutzerklärung.
Bild

À gauche: Photo originale rapprochée de la vidéosurveillance de la maison hantée, on reconnaît un visage. La tête d'une chèvre? À droite: Version modifiée. Image: via mirror online

La maison hantée en Angleterre est en vente: la tête de chèvre démoniaque a chassé la propriétaire

Anna Rothenfluh

Dans un village idyllique du Comté d'Essex se trouve une maison dont les murs ont autrefois enfermé des sorcières et des lépreux. Leurs âmes y demeurent toujours. Vanessa Mitchell a vécu trois ans avec elles – jusqu'à ce que le mal la chasse définitivement.



Vanessa Mitchell a vécu trois ans dans la «Cage». C'est le surnom que donnent les anglais à cette épouvantable maison hantée. Au Moyen-Âge, le bâtiment servait de prison. Les pestiférés étaient aussi amenés ici pour mourir, coupés du reste du monde. Pour 14 Femmes condamnées pour sorcellerie, les murs de la Cage ont été la dernière chose qu'elles ont vue.

Bild

«The Cage» se trouve dans le village de St.Osyth dans le comté d'Essex.
Image: uniland

Une d'entre elles était Ursula Kemp, dont le squelette a été déterré du village de St. Osyth en 1921. Elle était sage-femme et soignait les malades avec toutes sortes d'herbes. Elle a été condamnée à mort pour sorcellerie et pendu en 1582.

Bild

Le squelette d'Ursula Kemp: À l'aide de mesures radiocarbones, il a été incontestablement prouvé que les os provenaient du 16ème siècle.  image: prweb

Lorsque Mitchell a emménagé dans le Cottage, elle ne savait pas encore que des habitants morts se faufilent dans son nouveau foyer. Sur son site web elle décrit tout ce qu'elle a rencontré:

«Un après-midi, l'esprit d'une femme a soudainement fait son apparition dans le salon. J'étais assise par terre lorsqu'elle est venue à moi. Elle portait un bol en bois duquel elle a sorti quelque chose qui ressemblait à des herbes ou des feuilles. Elle les a émiettées silencieusement au-dessus de ma tête. J'ai arrêté de respirer, j'étais comme paralysée par la peur mais elle ne me faisait rien. Elle ne m'a pas dit qui elle était, mais je sentais qu'elle était une de ces pauvres femmes qui ont été emprisonnées dans ma maison et condamnées pour sorcellerie.»

Vanessa Mitchell
source: the cage

Mitchell ne pouvait pas déménager car ses moyens financiers ne le lui permettait pas. Elle a donc essayé de vivre avec les esprits. Avec le bel homme qui se tenait un jour sur sa véranda et la regardait. Sa peau semblait usée, presque cuireuse. Bien qu'en même temps il lui paraissait jeune.

«Il m'a vu et je l'ai vu. Et nous le savions tous les deux.»

Vanessa Mitchell
source: the cage

Il y a eu aussi des mains invisibles qui l'ont bousculée par derrière lorsqu'elle se lavait les dents, ce qui l'a fait heurter violemment contre le lavabo. «Ce n'était pas simplement un effleurement, c'était un terrible coup mais je ne pouvais voir personne autour de moi.»

Et parfois lorsqu'elle se trouvait dans le couloir, elle voyait des stylos et d'autres choses voler dans les airs.

abspielen

Le scintillement vient de l'enregistrement de la caméra de surveillance, mais les petites parties blanches qui se promènent ont été enregistrées lors d'une enquête parapsychologique. YouTube/TheCage St Osyth

La chambre était le seul endroit où elle se sentait relativement à l'aise. La fenêtre donne sur le pub d'à côté, sur le monde ordinaire. 

«J'avais peur de ce qu'était ma maison et je me cachais des esprits qui vivaient avec moi.»

Vanessa Mitchell
source: the cage

Bild

Vanessa Mitchell devant la Cage qu'elle veut désormais vendre. image: via mirror online

Mitchell est tombée enceinte mais la relation avec le père n'a pas tenu. Lorsque son fils Jesse est venu au monde, elle était de nouveau seule dans la maison avec son enfant. Lorsqu'un soir elle repassait le linge à l'étage d'en dessous, les jouets de son fils se sont mis tout seuls à jouer de la musique. Jesse était dans son berceau. Et lorsque Mitchell a monté les escaliers, elle a vu une silhouette sombre se tenant devant le petit lit.

C'était trop, Mitchell a déménagé. La maison avait gagné. Elle a encore possédé la Cage pendant six ans  – et a enquêté sur son histoire –, mais ne veut plus y mettre les pieds.

Le mal habite dans la Cage

Mitchell veut maintenant se débarrasser du Cottage, et le vend pour 180'000 livres sterling (env. 264'000 Francs Suisses). Elle a diffusé une image d'une caméra de surveillance de sa maison. Celle avec le méchant visage dessus. Elle dit que c'est le visage d'une chèvre satanique. Le mal hante la maison, et garde les autres, les bons esprits, emprisonnés.

Animiertes GIF GIF abspielen

La tête de chèvre démoniaque.
gif: watson

«J'ai fait appel à chaque médium, parapsychologue et chercheur pour faire disparaître ce qu'il y a dans la maison. Mais cela n'a rien donné.»

Vanessa Mitchell pour Mirror Online

Bild

Eliphas Lévi, dans «Dogme et Rituel de la Haute Magie» 1854: Ça montre «Baphomet», un démon avec un corps humain, une tête de chèvre, une poitrine de femme, des pieds de chèvre et un pentagramme sur le front. image: wikipedia

Si tu as aimé cet article, n'oublie pas de liker la page Facebook de watson et de partager l'article avec tes amis. Merci 💕

DANKE FÜR DIE ♥

Da du bis hierhin gescrollt hast, gehen wir davon aus, dass dir unser journalistisches Angebot gefällt. Wie du vielleicht weisst, haben wir uns kürzlich entschieden, bei watson keine Login-Pflicht einzuführen. Auch Bezahlschranken wird es bei uns keine geben. Wir möchten möglichst keine Hürden für den Zugang zu watson schaffen, weil wir glauben, es sollten sich in einer Demokratie alle jederzeit und einfach mit Informationen versorgen können. Falls du uns dennoch mit einem kleinen Betrag unterstützen willst, dann tu das doch hier.

Würdest du gerne watson und Journalismus unterstützen?

(Du wirst zu stripe.com umgeleitet um die Zahlung abzuschliessen)

Nicht mehr anzeigen

Das könnte dich auch noch interessieren:

Abonniere unseren Newsletter

Themen

Camille Fédérale

«Oh, nei, bitte nöd!» Das passiert, wenn watsons Französisch sprechen müssen

An der Fête des Vignerons in Vevey feiern ab Donnerstag hunderttausende Romands (und wohl auch einige Deutschschweizer) die grösste Party der letzten 20 Jahre. Höchste Zeit, die Französischkenntnisse unserer Redaktion zu testen.

Spoiler: Es ist nicht immer schön anzuhören.

Was war dein grösster Französisch-Fail? Schreib es uns in die Kommentare. ;)

Artikel lesen
Link zum Artikel