International
Homosexualité

En France, les homosexuels pourront donner leur sang sans conditions

En France, les homosexuels pourront donner leur sang sans conditions

Blood donations at the distribution center of the Interregional Blood Transfusion Service SRC, an institution within the Swiss Red Cross (SRC), in Berne, Switzerland, on August 29, 2018. (KEYSTONE/Chr ...
Image: KEYSTONE
Les hommes homosexuels pouvaient déjà donner leur sang, du moins en théorie: cette possibilité restait soumise jusqu'ici à une période d'abstinence sexuelle, qui ne se sera plus nécessaire.
11.01.2022, 21:2112.01.2022, 06:11
Plus de «International»

A partir du 16 mars, il n'y aura «plus aucune référence à l'orientation sexuelle», dans les questionnaires préalables au don du sang. C'est ce qu'a déclaré mardi Jérôme Salomon, directeur général de la Santé.

Le don du sang sera donc accessible à tous sur la base des mêmes critères, pour les homosexuels comme pour les hétérosexuels, a indiqué le ministère.

Depuis juillet 2016, les hommes homosexuels peuvent théoriquement donner leur sang, geste qui leur était interdit depuis 1983, en raison des risques de transmission du sida.

Période d'abstinence sexuelle

Mais cette possibilité restait soumise jusqu'ici à une période d'abstinence sexuelle (d'abord fixée à un an, avant d'être ramenée en 2019 à quatre mois), qui devait être déclarée lors de l'entretien préalable.

Avant la France, de nombreux pays, comme l'Espagne, l'Italie, Israël et récemment l'Angleterre, ont déjà fait évoluer dans ce sens leurs accès au don du sang. En Suisse, le don du sang leur est aussi autorisé depuis 2017, mais avec un délai d'abstinence. (ats)

200 personnes posent nues près de la mer Morte
1 / 11
200 personnes posent nues près de la mer Morte
partager sur Facebookpartager sur X
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Tentative d'assassinat de Trump: le Secret Service a «échoué»
Depuis la tentative d'assassinat contre l'ex-président américain, le 13 juillet, le Secret Service est sous le feu des critiques. Ce lundi, sa directrice a reconnu ses responsabilités.

Le Secret Service a «échoué» dans sa mission de protéger Donald Trump, a assuré lundi sa directrice Kimberly Cheatle lors d'une audition au Congrès. Le candidat républicain à la présidentielle américaine a été visé le 13 juillet par une tentative d'assassinat.

L’article