DE | FR

Vers une interdiction des animaux sauvages dans les cirques?

Des membres de la campagne Action Cirque Sans Animaux, AZOT, manifestent contre la presence des animaux dans un cirque ce dimanche 11 avril 2010 devant la tente du cirque Nock a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

En 2010, des membres de la campagne Action Cirque Sans Animaux, AZOT, ont manifesté contre la présence des animaux dans un cirque, devant la tente du cirque Nock a Lausanne. Image: KEYSTONE

Plusieurs associations de protection des animaux s'étonnent que la Suisse ne protège pas mieux les animaux sauvages, toujours permis dans les cirques.



A l'occasion de la Journée mondiale du cirque, les organisations de protection des animaux «Quatre pattes», Pro Tier et Tier im Recht demandent que les animaux sauvages y soient interdits en Suisse. Les conditions au quotidien y sont en effet inadaptées pour eux.

Bien que la Suisse soit considérée comme un pays progressiste en matière de bien-être animal, il n'y existe aucune réglementation légale interdisant les animaux sauvages dans les cirques.

Selon ces associations, 31 pays européens appliquent déjà des interdictions ou des restrictions de grande ampleur. En Suisse, en l'absence de réglementation légale, il revient aux sociétés de cirque de décider si des animaux sauvages doivent se produire dans leurs spectacles.

Or ces derniers souffrent de conditions d'hébergement et de soins inadéquats, ainsi que des transports constants. En particulier, les animaux manquent de possibilités de retraite et d'occupation dans des véhicules de transport exigus. Ils manquent également d'espace pour assouvir leurs besoins naturels. (ats)

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
Thèmes

Les travailleurs sociaux sont en burn out émotionnel

La pandémie a un impact dévastateur sur la santé des personnes travaillant dans le social. En Suisse romande, un professionnel sur deux souffre d'épuisement. Explications.

Le domaine du travail social en Suisse est fortement marqué par la crise du coronavirus. Près d'une personne sur trois (31.3%) fait face à un risque élevé d'épuisement émotionnel. En Suisse romande, ce chiffre monte à plus d'une personne sur deux (55.6%) selon une étude.

L'organisation AvenirSocial demande donc à la Confédération et aux cantons de mettre davantage de ressources à disposition pour l'exercice du travail social. «Les travailleurs sociaux ont atteint leurs limites. Des charges …

Lire l’article
Link zum Artikel