DE | FR

Un anonyme s'offre la constitution américaine pour 43 millions de dollars

La constitution a été signée par les «pères fondateurs» des Etats-Unis d'Amérique, parmi lesquels George Washington, Benjamin Franklin et James Madison.
La constitution a été signée par les «pères fondateurs» des Etats-Unis d'Amérique, parmi lesquels George Washington, Benjamin Franklin et James Madison.Image: sda
C'est un peu comme si quelqu'un achetait la pomme de Guillaume Tell en Suisse ou alors le buste de Marianne en France. Mais aux Etats-Unis, tout est possible, y compris s'acheter un document du 17e siècle.
19.11.2021, 05:2919.11.2021, 07:29

Un rarissime exemplaire original de la constitution américaine de 1787 a été vendu aux enchères jeudi soir à New York pour 43 millions de dollars. Des amateurs de cryptomonnaies qui convoitaient ce document exceptionnel ont échoué à 40 millions de dollars.

Mais à quoi ressemble cette constitution?

La maison Sotheby's, qui organisait cette vente sans précédent, a annoncé que ce montant constituait un «record mondial pour un document historique offert aux enchères».

Vendue en huit minutes

Il ne reste, d'après Sotheby's, que «treize exemplaires connus» de la première impression de la constitution des Etats-Unis, signée le 17 septembre 1787 à Philadelphie, alors que 500 avaient probablement été imprimés à l'époque. La copie originale vendue jeudi soir – une des deux seules appartenant encore à un particulier – avait été estimée en septembre dernier entre quinze et vingt millions de dollars.

Elle est partie pour plus du double en à peine huit minutes avec des enchères prises dans la salle à New York, mais aussi au téléphone depuis le monde entier. Sotheby's n'a pas communiqué le nom de l'acquéreur, mais la prestigieuse maison a précisé qu'un groupe d'amateurs de cryptomonnaies avaient perdu leur pari.

Ils voulaient l'acheter en cryptomonnaie

Le groupe, baptisé ConstitutionDAO (DAO pour «organisation autonome décentralisée»), a reconnu sur Twitter que malgré leurs efforts, ils n'avaient «pas remporté l'enchère pour l'exemplaire de la constitution des Etats-Unis». Ces derniers jours, le groupe avait organisé une levée de fonds atteignant 40 millions de dollars sur le réseau de cryptomonnaie Ethereum.

Sotheby's avait précisé par avance que l'exemplaire de la constitution ne pourrait pas être acheté directement en cryptomonnaie, mais qu'il faudrait convertir la somme en monnaie conventionnelle.

Un texte signé par George Washington, himself

Ce texte signé par les «pères fondateurs» des Etats-Unis d'Amérique, parmi lesquels George Washington, Benjamin Franklin et James Madison, faisait partie d'une collection privée de documents constitutionnels américains datant de la période révolutionnaire de 1776 à 1789.

Ce célébrissime texte constitutionnel commence par la fameuse formule «Nous, le peuple des Etats-Unis, en vue de former une union plus parfaite (...) nous décrétons et établissons cette constitution pour les Etats-Unis d'Amérique». Il a ensuite été ratifié par les Etats fédérés entre décembre 1787 (en commençant par le Delaware) et mai 1790 (Rhode Island). (ats/jch)

Restons aux Etats-Unis: dialogue de sourds entre deux journalistes autour de la série «You»

L'actu' internationale, jour et nuit, c'est par ici:

Une gardienne de prison offre la liberté à son détenu préféré

Link zum Artikel

Moscou va montrer toute la force de l'armée russe pour célébrer le 9 Mai

Link zum Artikel

Le chanteur Bono du groupe U2 a chanté sur le quai d'un métro à Kiev

Link zum Artikel

Le G7 hausse le ton et s'engage à ne plus acheter de pétrole russe

Link zum Artikel

Un acteur de Sex Education devient le nouveau Docteur Who

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Je vais ouvrir le feu dans une école»: le tireur avait tout prédit sur Facebook
Au lendemain de la fusillade meurtrière qui a fait 21 morts, dont 19 enfants et 2 enseignants dans une école primaire du Texas, le profil du tueur se précise.

Il n'avait «pas d'antécédents criminels», ni de «problèmes de santé mentale connus». On en sait plus sur Salvador Rolando Ramos, le lycéen de 18 ans qui a provoqué la mort de 21 victimes et des dizaines de blessés, mardi, dans l'école primaire d'Uvalde.

L’article