DE | FR
Pénélope Page

Je ne serai jamais aussi bien que son ex!

26.05.2021, 12:0030.05.2021, 17:01
Suivez-moi

L’autre jour, alors que je me baladais tranquilou sur Tinder, affalée devant ma télé, j’ai eu un choc: Michael était là, sur mon petit écran, à tenter de se vendre à coups de photos.

Il faut que je vous explique: Michael, c’est mon héros. Le mec est un genre de Tintin mixé à Robinson Crusoé. Un homme tout droit sorti d’un blockbuster américain, qui a fait de sa vie une aventure constante. Et en plus, il est hyper mignon! Et le voilà qui se retrouve sur Tinder. Je n’en croyais pas mes yeux. Je savais que Sharon Stone et une autre actrice française dont j’ai oublié le nom s’étaient créé un compte sur cette app, mais de voir qu’elle avait pu tenter quelqu’un comme Michael me donnait à nouveau espoir. Du coup, j’ai renoncé à l’effacer de mon téléphone pour la 143e fois.

Evidemment, je me suis dépêchée de «liker» le gars. Et là... surprise, il m’avait likée en retour! Incroyable! Il s’agissait maintenant de lancer la ligne et d’attendre un peu, comme à la pêche, voir si son doigt avait glissé sur l’écran ou s’il était vraiment intéressé.

Il y a un truc que je ne vous ai pas dit. Un détail qui rend les choses passablement compliquées: si j’étais aussi étonnée de voir Michael sur Tinder, c’est aussi parce que je le savais en couple avec un autre miracle humain. Une fille jeune, absolument sublime, hyper sympa, intéressante et passionnée qui partageait toutes ses aventures. Tous les deux étaient un genre de remake de Bonnie et Clyde en version sauveurs de l’humanité et de la planète. Ils allaient super bien ensemble et, franchement, ils m’avaient toujours fait rêver. Comment tu veux passer après ça?!

Du coup, j’ai pas tourné autour du pot longtemps. J’ai écrit à Michael et je l’ai questionné, comme il était parfaitement légitime de le faire dans ma situation (si, si!), sur ce qu’il faisait là, depuis combien de temps il était célibataire, etc, etc...

J’ai tout de suite compris qu’il n’était pas à la source de la rupture avec son alter ego féminin. Obviously. La meuf a dû subir un brainwashed ou rencontrer Brad Pitt pour lâcher un type pareil. Ils avaient l’air de nager dans le bonheur en plus. Même si je sais qu’il y a souvent un monde entre ce qu’on voit sur les réseaux sociaux et la réalité d’un couple. Mais... à ce point?

Enfin bref, du coup j’essaie de discuter, l’air de rien, avec ce type qui m’avait toujours secrètement fait rêver, en sachant pertinemment que je ne parviendrai jamais à égaler sa relation précédente, ni à lui faire oublier sa complicité avec son ex. Le truc était niqué d’avance, c’était une évidence.

Difficile de savoir si c’est parce que j’étais partie perdante ou si je n’avais jamais eu la moindre chance à la base (le truc de la poule et de l’oeuf... ) mais, quoi qu’il en soit, ça n’a rien donné. On s’est filé un rencard plutôt fun, il a tenté un truc, moi j’étais en mode «je ne veux pas de plan cul, je veux aller doucement, c’est trop important» et ça s’est arrêté là. Bien joué Pénélope!

Figurez-vous que l’excuse qu’il m’a donnée pour me faire comprendre que ça n’irait pas plus loin était «je crois que mon coeur n’a toujours pas tourné la page». Tu m’étonnes! Pour une fois, la rengaine m'a paru plus que crédible. Finalement, entre nous deux, je ne sais pas qui est le plus à plaindre...

Tu as déjà vécu ce genre de situation? Ecris-moi à:

penelope.page@watson.ch

Pénélope Page...
...fait une entrée hyper stressante dans la trentaine, avec son lot d'expériences foireuses. Aussi spontanée et délurée que névrosée, Pénélope fait ce qu'elle peut pour dealer avec l'existence et sa dose de paradoxes. Tout comme vous! Comme elle en connaît un rayon sur les déboires amoureux, vous pouvez également lui poser vos questions les plus intimes. Elle vous répondra directement toutes les semaines. Et, n'ayez crainte, comme elle, vous resterez anonyme.
Voici à quoi je ressemble, à quelques détails près: j'ai laissé tomber les tresses.
Voici à quoi je ressemble, à quelques détails près: j'ai laissé tomber les tresses.pc
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ma ménopause arrive – et je la déteste déjà!
Voici que quelques mois avant mes 47 ans, tout s'emballe soudainement. Et je ne trouve pas ça drôle du tout.

D'une manière ou d'une autre, mon corps et mes hormones ont dû trouver ce timing très drôle. Bien sûr, à 46 ans, tu ne peux pas tomber enceinte si facilement, même si un préservatif se déchire le jour de l'ovulation. Néanmoins, cette sensation était un peu stupide. Après tout, j'avais même réussi à tomber enceinte malgré la contraception (la seule fois où je me souviens que mon équilibre hormonal ne fonctionnait pas comme prévu).

L’article