DE | FR
bild: shutterstock / watson

Voilà pourquoi le ski de fond est le meilleur sport d'hiver

On le sait tous, le sport est bon pour la santé. Mais on sait aussi qu'il a ses dangers. J'ai passé sous la loupe trois types de sports d'hiver et je les ai évalués par points. Etes-vous d'accord?
11.03.2022, 11:1611.03.2022, 12:24
Sandra Casalini
Sandra Casalini
Suivez-moi

Ski et snowboard

+ Points positifs:

  • Renforce le système cardiovasculaire: Quand on skie ou que l'on fait du snowboard, le cœur bat plus vite, la tension artérielle augmente, bref, le système cardiovasculaire est stimulé. Et selon les scientifiques du sport, cela exerce encore une influence positive sur la santé cardiaque et la fonction pulmonaire plusieurs semaines plus tard. Les personnes qui pratiquent régulièrement le ski et/ou le snowboard améliorent en outre leur endurance.
  • Renforce les muscles et les os: La sollicitation des muscles entraîne certes une fatigue à court terme, mais à long terme, elle les renforce, surtout au niveau des cuisses. Selon une étude à long terme du département des sciences du mouvement et du sport de l'Université de Salzbourg, les personnes qui pratiquent régulièrement le ski ou le snowboard sont également mieux protégées contre l'ostéoporose, c'est-à-dire la perte osseuse.
  • Améliore la réaction et la coordination: l'étude en question a également observé qu'après quelques semaines de pratique du ski au moins une fois par semaine, la réaction, la coordination et le sens de l'équilibre étaient améliorés. Cela est probablement dû à la complexité des mouvements et au fait que l'on doit toujours réagir à l'inattendu.​
  • Avantageux pour la silhouette: l'effort lié au travail sur la ou les spatule(s) permet de stimuler le métabolisme des graisses. Selon la taille, le sexe et l'âge, on consomme entre 400 et 800 calories par heure. Celles et ceux qui ne réduisent pas tout à néant en s'enfilant des cornettes au fromage et des petits pains au chocolat peuvent donc perdre du poids sur les pistes. Et pourtant, ces derniers ne sont-ils pas le meilleur atout pour briller en sports d'hiver? Allez, juste un demi-point de plus.
  • Fait plaisir: air frais, neige et mouvement: le ski et le snowboard sont tout simplement bons pour aérer l'esprit. C'est même scientifiquement prouvé: la lumière du soleil est intense en altitude et est reflétée par la neige, ce qui stimule la sécrétion d'hormones du bonheur. Et comme il n'y a pas de meilleure raison dans la vie, ce point positif compte double.

- Points négatifs:

  • Risque d'accident élevé: deux tiers des accidents de sports d'hiver se produisent dans ce sport. Selon les statistiques, il y a en Suisse environ 52 000 accidents de ski et 12 000 accidents de snowboard par an. La plupart d'entre eux sont dus à une vitesse excessive, à l'inattention ou à la fatigue. Les blessures aux genoux (par exemple les ruptures du ligament croisé ou les lésions du ménisque) ainsi que les blessures aux épaules sont les plus fréquentes. Une conduite plus prudente et une évaluation plus réaliste de ses propres capacités permettraient d'y remédier. Et hop, je donne deux points négatifs.
  • Sollicitation des articulations: certes, la technique de carving actuelle sollicite beaucoup moins les articulations que les anciennes techniques de ski, mais les hanches et les genoux sont tout de même fortement sollicites (moins en snowboard qu'à ski). C'est pourquoi les experts doivent absolument s'échauffer avant la première descente.

Points positifs: 5,5
Points négatifs: 3

Luge

+ Points positifs:

  • Donne la forme: la consommation de calories et le facteur physique ne sont certes pas aussi élevés que pour d'autres sports d'hiver, mais ils ne sont pas non plus à négliger. Surtout si l'on tire soi-même la luge au sommet de la montagne.​
  • Renforce les muscles: les muscles de la poitrine, de l'abdomen, des épaules, des mollets et des cuisses se contractent et se relâchent sans cesse pendant la descente et le freinage. C'est un excellent entraînement musculaire.
  • Renforce la circulation sanguine: l'exercice à l'air libre favorise la circulation sanguine. De plus, les poumons pompent davantage d'oxygène dans le sang.
  • Grand facteur de plaisir: même si la luge est bonne pour les muscles, ce sont les muscles du rire qui sont les plus sollicités. Ce qui mérite clairement deux points.

- Points négatifs:

  • Risque d'accident important: le nombre d'accidents de luge est certes bien inférieur à celui des pistes de ski, mais il n'est pas négligeable: environ 7000 par an. Ici aussi, la plupart des accidents sont dus à une vitesse excessive et à une mauvaise évaluation de ses propres capacités.
  • Equipement insuffisant: alors que les skieurs et les snowboardeurs se protègent de plus en plus souvent avec des vêtements, un casque et une protection dorsale adaptés, rares sont ceux qui se lancent sur les pistes de luge avec un casque. Si tous les lugeurs portaient des vêtements, des chaussures et un couvre-chef adaptés, il y aurait clairement moins d'accidents qui se termineraient à l'hôpital. Double point négatif.

Points positifs: 5
Points négatifs: 3

Ski de fond

+ Points positifs:

  • LE sport pour la musculation: oubliez le fitness... en ski de fond, pas moins de 600 (!) muscles du corps sont mis à contribution. Ce sont surtout les muscles des bras, des fesses et des jambes qui sont entraînés, mais aussi ceux du ventre et du dos.​
  • Donne la forme: en termes de consommation de calories par heure, le ski de fond se situe à peu près dans la même fourchette que le snowboard et le ski. Mais alors que dans le premier cas, on fait toujours des pauses sur le téléski, dans le second, on est constamment en mouvement. Impossible de trouver plus costaud que le ski de fond pour favoriser l'endurance dans une telle mesure.
  • Bon pour le cœur, les poumons et la circulation sanguine: le ski de fond n'échappe pas à la règle qui veut que l'exercice physique – surtout à l'air frais – fait fonctionner les poumons et le cœur à plein régime, l'oxygène est pompé dans le sang et la circulation est stimulée. Difficile de faire mieux pour la santé.
  • Posture: contrairement à d'autres sports où l'on risque parfois de se tenir un peu trop courbé sur les planches, en ski de fond, la règle est claire: il faut une bonne posture, sinon rien ne va! Le dos droit – bon pour la colonne vertébrale –, les épaules en arrière, l'enchaînement des mouvements. Des effets bénéfiques qui se répercutent jusque dans la vie quotidienne.
  • Ménage les articulations: grâce à la fluidité des mouvements, les articulations ne sont guère sollicitées en ski de fond. Il est donc possible de pratiquer ce sport même avec des prothèses de genou ou de hanche.

- Points négatifs:

  • Claquages, déchirures de ligaments, fractures: le risque de blessure en ski de fond est certes si faible qu'on ne le constate guère dans les statistiques. Il n'empêche: la liaison relativement fixe entre le ski et la chaussure peut causer une torsion de la jambe en cas de chute, ce qui peut provoquer des élongations, des déchirures de ligaments ou des fractures.
  • Ventilation pulmonaire: le taux de ventilation élevé en ski de fond, dû à l'effort, comporte un certain risque d'irritation des muqueuses des voies respiratoires supérieures. Ce qui peut entraîner des rhumes, des maux de gorge ou des sinusites. Toutefois, cela concerne surtout les efforts très importants, c'est-à-dire dans le domaine professionnel. Je ne donne donc qu'un demi-point négatif.

Points positifs: 5
Points négatifs: 1,5

D'accord avec moi? Et vous, quels sont vos sports d'hiver préférés et pourquoi? Dites-le-nous dans les commentaires
photo: Lucia Hunziker

A propos de l'auteure:

Sandra Casalini écrit sur à peu près tout ce qui touche à son quotidien – avec une franchise toujours sans pitié et beaucoup d'autodérision. C'est d'ailleurs la tonalité de son blog Rund um Gsund («A votre santé»), qui paraît une semaine sur deux sur watson. L'approche de Sandra en matière de santé est la même que celle qu'elle a adoptée pour élever ses enfants: elle n'est pas experte mais elle s'en sort plutôt bien dans les deux. Parfois avec de l'aide, parfois sans.

Les textes de Sandra Casalini sont régulièrement publiés dans le magazine pour parents Fritz und Fränzi et dans la Schweizer Illustrierte. Elle donne également un aperçu hebdomadaire de sa vie avec des ados sur le blog de la Schweizer Illustrierte intitulé Der ganz normale Wahnsinn («La folie ordinaire»).

En parlant neige: Une petite ukrainienne chante «Libérée, délivrée»

Plus d'articles sur le sport

Le football suisse a encore inventé une formule hallucinogène

Link zum Artikel

Nicola Spirig veut battre un record et fait grincer les puristes

Link zum Artikel

Qui est le meilleur de tous les temps? Un savant fou a trouvé

Link zum Artikel

Andres Ambühl, le paysan grison devenu une légende du hockey suisse

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
5 choses à connaître sur les pieds
Nos pieds parcourent plus de 130'000 kilomètres tout au long de notre vie. Pourtant, nous accordons généralement peu d'attention à leur santé. Une erreur si l'on considère que près de 60% des adultes souffrent d'une mauvaise position des pieds. Moi aussi.

A deux reprises, j'ai été enceinte en plein été. Mes pieds enflés ne rentraient plus dans aucune chaussure ou presque. Alors qu'après le premier accouchement, tout est revenu relativement rapidement à la normale en matière de chaussures, je ne suis plus jamais parvenue à enfiler mon ancienne pointure après le deuxième accouchement. Depuis mon deuxième enfant, je porte donc des chaussures d'une pointure supérieure.

L’article