DE | FR

People

Une application donne vie à de vieilles photos (mais pas que☝)

Bild

Harold, toujours dans les bons plans. Image: MyHeritage/shuterstock

Le site MyHeritage lance Deep Nostalgia, une fonctionnalité qui permet d’animer des clichés façon Gazette du sorcier, dans Harry Potter.



Avant que vous ne posiez la question: non, il n’y a pas de magie dans cette application. C'est bel et bien des moldus qui sont derrière Deep Nostalgia. Depuis quelques jours, le site MyHeritage, une plateforme payante de généalogie, permet aux internautes de profiter d’une nouvelle fonction transformant des portraits en visages animés.

L'outil utilise le deepfake, une technologie de trucage d'images basée sur l'intelligence artificielle. Au départ, MyHeritage était prévu pour les photos de famille. Permettre par exemple à un utilisateur d’animer la photo d’un membre de sa famille disparu il y a des dizaines d’années (un poil creepy quand même).

Mais comme vous vous en doutez, il n’a pas fallu longtemps pour que les internautes s’emparent du phénomène. Au lieu de réveiller les morts, ils se sont mis à animer tout (La Joconde) et n’importe quoi (la statue ratée de Ronaldo). Florilège:

La Joconde

Raspoutine

Ronaldo (en statue)

Ce bon vieux Harold

Jean Castex

Beyoncé

Giuseppe Arcimboldo

Marie-France Pisier (légèrement déformée)

BONUS

Lui, il a plié le game:

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

C'est l'heure des fails! En voici 19 pour se mettre en joie 🥰

Link zum Artikel

10 trucs à dire pour énerver les fans de Koh-Lanta

Link zum Artikel

Instagram vs réalité: 9 influenceuses qui abusent

Link zum Artikel

L'amitié entre animaux, c'est possible! La preuve avec ces 25 photos

Link zum Artikel

Ambassade suisse en Chine recherche activement mystérieux biologiste bernois

Cette affaire est tout à fait sérieuse: l'ambassade suisse basée en Chine recherche activement un mystérieux biologiste bernois qui ne semble pas exister. Tentative d'explication.

Connaissez-vous Wilson Edwards, un biologiste suisse actif cité par les médias d’Etat chinois? Nous non plus. L’ambassade de Suisse en Chine non plus, en fait. Drôle de question pour une histoire cocasse. Et aussi un peu inquiétante…

Cette «affaire» ne sort toutefois pas de nulle part, mais d’une communication de l’ambassade suisse à Beijing, sur Twitter. Ce qu’elle dit:

Dans le document qui accompagne le tweet, l’ambassade affirme que:

Sur cette page Facebook, le fameux Wilson Edwards affirme que …

Lire l’article
Link zum Artikel