DE | FR

Le Royaume-Uni va accueillir jusqu'à 20 000 réfugiés Afghans

epa09417900 A picture made available on 17 August 2021 shows approximately 640 Afghan citizens being evacuated on an United States Air Force C-17 Globemaster III airplane from Hamid Karzai International Airport 15 August 2021 in Kabul, Afghanistan. The United States military has been working to evacuate US citizens and some Afghan citizens after the Taliban took over Afghanistan as the US pulled out of the country.  EPA/AIR MOBILITY COMMAND PUBLIC AFFAIRS HANDOUT  HANDOUT EDITORIAL USE ONLY/NO SALES

Des afghans en train d'être évacués à bord d'un avion C-17 Globemaster III de l'armée de l'air américaine. Image: sda

Un premier groupe de 5000 ressortissants afghans pourra bientôt trouver refuge au Royaume-Uni. Surtout les femmes, les filles et les minorités religieuses.



Le gouvernement britannique a annoncé, mardi, lancer un dispositif destiné à accueillir «à long terme» 20 000 réfugiés afghans. Cette décision intervient à la veille d'une session extraordinaire du parlement consacrée à la crise liée au retour des talibans au pouvoir.

«Nous avons une dette envers tous ceux qui ont travaillé avec nous pour faire de l'Afghanistan un endroit meilleur ces 20 dernières années. Beaucoup d'entre eux, en particulier les femmes, ont maintenant un besoin urgent de notre aide. Je suis fier que le Royaume-Uni ait pu mettre en place cette voie pour les aider, eux et leurs familles, à vivre en toute sécurité au Royaume-Uni»

Le premier ministre Boris Johnson

Le chef du gouvernement présentera ce nouveau dispositif mercredi matin aux députés qui ont écourté leurs vacances d'été pour débattre du sujet à la Chambre des communes. Face à la dégradation rapide de la situation, des critiques ont fusé, y compris dans les rangs conservateurs de Boris Johnson, sur sa gestion de la crise.

Boris Johnson veut un G7 virtuel la semaine prochaine

Boris Johnson s'est entretenu avec le président français Emmanuel Macron et la chancelière allemande Angela Merkel, plaidant pour une «approche unifiée». Il souhaite organiser une rencontre virtuelle des dirigeants du G7 la semaine prochaine. Rencontre qui a également été annoncée à la suite d'un entretien téléphonique entre Boris Johnson et le président américain Joe Biden.

epa09377242 British Prime Minister Boris Johnson speaks at the Global Education Summit in London, Britain, 29 July 2021. The UK and Kenya are hosting the Education Summit in London where leaders from world governments have come together to make pledges to support work to help transform education systems in up to 90 countries and territories.  EPA/ANDY RAIN / POOL

Boris Johnson. Image: sda

Les deux hommes ont salué à cette occasion «la coopération des Etats-Unis et du Royaume-Uni» dans les opérations d'évacuation en Afghanistan, selon les services du premier ministre britannique. Ils ont évoqué «le besoin de poursuivre une étroite coopération entre alliés et partenaires démocratiques» au sujet du pays, désormais aux mains des talibans, a indiqué de son côté la présidence américaine.

De 5000 à 20 000 réfugiés sur le «long terme»

900 militaires déployés à Kaboul

Le Royaume-Uni déploie 900 militaires à Kaboul pour assurer l'évacuation de ses ressortissants et de son personnel local. Depuis samedi, 520 ressortissants britanniques, anciens employés afghans et diplomates ont quitté l'Afghanistan à bord de vols militaires.

«Nous n'abandonnerons pas les gens qui ont été forcés de quitter leurs foyers et vivent maintenant dans la terreur de ce qui pourrait arriver», a déclaré la ministre de l'Intérieur Priti Patel, qui a discuté avec ses homologues des «Five Eyes» (Etats-Unis, Royaume-Uni, Australie, Nouvelle-Zélande et Canada) des mesures d'accueil des réfugiés afghans. (ats/jch)

La chute de Kaboul, en images: Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan

1 / 19
Les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, Afghanistan
source: sda / khwaja tawfiq sediqi
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

La situation en Afghanistan

4 points pour comprendre qui sont les talibans

Link zum Artikel

En Afghanistan, des décennies de progrès pourraient être anéanties

Link zum Artikel

Suite à la défaite afghane, Trump appelle Biden à la démission

Link zum Artikel

Le président de l'Afghanistan a quitté le pays

Link zum Artikel

«Le Covid ne tue que les vieux»: nouvelle polémique en vue pour Johnson

Alors que le Royaume-Uni lève la quasi-totalité des restrictions, les révélations embarrassantes sur le Premier ministre s'accumulent.

L'ex-conseiller de Boris Johnson, Dominic Cummings, s'en prend une nouvelle fois au Premier ministre britannique et à sa gestion de la pandémie.

Lors d'une longue interview accordée à la BBC, Cummings a enchaîné les révélations explosives. Tour d'horizon:

En réponse, le gouvernement britannique a déclaré que le Premier ministre avait, tout au long de la pandémie, pris les «mesures nécessaires pour protéger les vies, guidé par les meilleurs conseils scientifiques».

Ce n'est pas la première fois que …

Lire l’article
Link zum Artikel