DE | FR
Image: Shutterstock

«Cher George Floyd, grâce à vous je peux enfin respirer»

Je ne connaissais pas George Floyd et je ne suis pas américaine, mais ma vie entière a été bouleversée par ce triste événement. J'ai souhaité lui écrire une lettre suite à la condamnation cette nuit du policier qui l'a tué. La voici.
21.04.2021, 12:4321.04.2021, 14:18

Cher Monsieur Floyd,

Je me présente. Je m'appelle Jacqueline, j'ai 37 ans, je suis Suissesse et je suis Noire.

Vous avez dû perdre votre vie, pour que je puisse enfin commencer à vivre la mienne.

Je me demande comment vous vous sentez en ce moment, là haut, au dessus de nous. Je me demande si vous savez que votre décès allait changer la vie d'autant de gens. Pas que dans votre pays, mais à travers le monde. Je me demande si vous saviez que vous alliez non seulement changer nos histoires, vous avez changé l'HISTOIRE.

Le genou du policier Derek Chauvin vous a tué. C'est bien son genou qui a provoqué votre mort, mais ce genou pesait des tonnes. 400 précisément. Le poids de 400 ans d'esclavage.

Vous n'aviez aucune chance, Monsieur Floyd, aucune. Comme tant d'autres avant vous, avant nous. Comme tant d'autres qui ont perdu la vie, depuis que vous avez perdu la vôtre. Comme tant d'autres qui perdront encore leur vie, pour les même raisons injustifiées. Comme tant d'autres ayant la même couleur de peau que nous et qui n'arrivent pas à respirer. Pas qu'aux Etats-Unis, car c'est quelque chose qui arrive aux Noirs dans le monde entier. Nous ne pouvons pas respirer normalement, depuis notre enfance. Etouffés par tout ce poids raciste, au quotidien.

Cette nuit, le pouvoir a changé de camp. Ce verdict change toute la donne. Ce verdict me donne de l'espoir, Monsieur Floyd, énormément d'espoir. Un espoir qui me donne envie de croire que ce monde imparfait peut devenir un peu meilleur, un peu plus juste.

Je peux à nouveau respirer. Normalement. Sans peur. Et avec énormément de force.

Vous avez dû perdre votre vie, pour que je puisse vivre la mienne. Je vous en remercie, cher Monsieur Floyd.

Et je vous souhaite de reposer en paix.

Jacqueline

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel
8 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
8
Ces militants dégoûtés par leur héros Eric Zemmour et son parti
«Reconquête!», le parti d'Eric Zemmour, désormais candidat aux législatives (qui auront lieu à la mi-juin), compte des déçus parmi ses jeunes militants. En cause, un manque de reconnaissance crasse.

Le parti de celui qui voulait rompre avec les partis politiques traditionnels semble finalement être un parti comme les autres. Avec les mêmes hiérarchies, les mêmes tromperies, les mêmes machines à désillusion. Le Monde a recueilli les témoignages de jeunes militants dont le désenchantement est à la mesure de leur engagement – non récompensé – pour Eric Zemmour et la cause qu'il porte désormais dans le cadre des élections législatives, comme candidat dans le Var.

L’article