DE | FR

C'est quoi cette polémique de moustache d'Hitler et de zizi de Zemmour?

C'est la fronde pipi-caca du week-end: dans une courte vidéo, la star de France Inter, Charline Vanhoenacker, invite ses fans à gribouiller «zob» sur les affiches d'Eric Zemmour avant de lui dessiner une petite moustache hitlérienne sous le nez. La droite médiatique s'étouffe et juge le geste «antisémite».
18.09.2021, 12:4119.09.2021, 10:04
Suivez-moi

On ne voit que lui. Et surtout depuis qu'il a été privé de ses habituelles fenêtres d'expression que sont CNews et Le Figaro. Alors que le polémiste Eric Zemmour n'a toujours pas officiellement dégoupillé sa candidature à l'élection présidentielle, il n'arrête pas d'obséder la France et les esprits. Tous les esprits. Jusqu'à celui de la journaliste et humoriste star de France Inter, la Belge Charline Vanhoenacker, qui se retrouve aujourd'hui sur le ring de la polémique après avoir dessiné une moustache d'Hitler sous le nez de l'éditorialiste.

Dans cette courte séquence, la blaguiste du service public passe du zizi de Zemmour à la moustache d'Hitler, comme on pourrait passer de la cour de récré au point Godwin. Armée d'un feutre rouge indélébile, elle invite ses followers à faire comme elle, parce que c'est «quand même plus original comme ça» (elle parle des affiches).

Les réactions ne se sont évidemment pas faites attendre. Notamment sur les réseaux. Mais elles ne sont pas toutes taillées dans le même bois.

Temps de parole?

Il y a d'abord les critiques ancrées dans la bouillante actualité d'Eric Zemmour. Depuis que le Conseil supérieur de l'audiovisuel français a considéré qu'il fallait désormais décompter le temps de parole du candidat à l'élection présidentielle de l'éditorialiste, la droite postillonne aujourd'hui cet argument pour tacler (ou faire taire) Charline Vanhoenacker en particulier, et les saillies médiatiques de gauche en général.

Selon les commentateurs outrés par ce street art médiatique, dessiner une moustache sous le nez de Zemmour est d'abord une opinion et un «engagement politique». Surtout quand le dessin est l'œuvre de la patronne de l'une des émissions les plus écoutées de France (Inter) et que la station n'a jamais franchement caché son désamour pour le polémiste lorsqu'il s'agit de chroniquer l'actualité.

Acte antisémite?

Si le «zob» a pu faire sourire certains internautes, la moustache a déclenché une véritable guerre. Le geste de Charline Vanhoenacker est-il antisémite? Et c'est le journaliste Pascal Praud, star de CNews (ancienne maison de Zemmour) qui a dégainé en premier et le plus bruyamment. Non pas sur les réseaux, mais en direct dans son émission, «L'Heure des Pros», par l'intermédiaire d'un éditorial particulièrement aiguisé pour l'occasion:

«Hier, jour de Kippour, sur les réseaux, elle a cru bon de dessiner des moustaches d'Adolf Hitler sur le visage d'Éric Zemmour qui, comme chacun le sait, est de confession juive»
Le journaliste de CNews, Pascal Praud

Jamais très loin lorsqu'il s'agit de faire revenir les polémiques dans la poêle des réseaux sociaux, Gilbert Collard, l'avocat et député européen proche du Rassemblement National, en a rajouté une couche. Et c'était sur Twitter.👇

«S'il y avait une justice et des associations antiracistes impartiales, la Charline et France Inter devraient rendre des comptes!»

Zemmour a répondu...

...sur CNews. Vendredi soir. Invité pour évoquer son bouquin, celui qui n'est pas encore officiellement candidat à l'élection présidentielle en a profité pour (re)donner son avis sur les humoristes du service public français en déclarant qu'il «faut en finir avec cette hypocrisie».

«Ce ne sont pas des comiques, mais des agents de contrôle politique. D'ailleurs, ils ne sont pas drôles. Ce sont les chiens de garde de l'idéologie dominante, donc ils ne peuvent pas être drôles»

Macron aussi en Hitler

Ni la principale intéressée, ni France Inter n'ont encore réagi face aux nombreuses critiques. Hasard du calendrier, le même jour, l'homme qui avait publié des affiches représentant Emmanuel Macron en Hitler pour critiquer les mesures sanitaires contre le Covid-19 a été condamné par le tribunal correctionnel de Toulon a une amende de 10 000 euros.

Bref. Si cette fronde de l'humoriste ne semble pas être la meilleure alliée d'un débat politique sérieux, à vue d'oeil, cette énième polémique continue surtout de solidifier le tremplin médiatique que la France construit, parfois même inconsciemment, pour la campagne présidentielle (officieuse, toujours) du candidat Zemmour.

Charline n'est pas la seule à tenter de rire des idées d'Eric Zemmour 👇

Et il faut dire que depuis plusieurs décennies, le polémiste n'aide pas au débat apaisé:

Reste que c'est un candidat qu'il faut considérer comme sérieux:

Copin comme cochon: Le Caprices Festival

Video: watson
3 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
3
Climat: en attendant la COP27, une autre conférence s'ouvre à Kinshasa
Organisée en Afrique, elle devrait appeler les pays riches et pollueurs à assumer leurs responsabilités et mettre la main à la poche.

A un mois de la conférence annuelle de l'ONU sur le climat, la COP27 en novembre en Egypte, les ministres de l'Environnement d'une cinquantaine de pays se retrouvent lundi à Kinshasa pour une «pré-COP».

L’article