DE | FR

Le député français Olivier Dassault décède dans un crash d’hélicoptère

epa09059981 (FILE) - French politician and businessman Olivier Dassault arrives on the red carpet prior to the opening ceremony and the screening of 'Infiltrator' during the 42nd Deauville American Film Festival, in Deauville, France, 02 September 2016 (reissued 07 March 2021). According to reports citing parliamentary and probe sources, French billionaire politician Olivier Dassault has been killed in a helicopter crash.  EPA/ETIENNE LAURENT *** Local Caption *** 52997896

Image: sda

Olivier Dassault, milliardaire, magnat des médias et député français est mort dimanche dans un accident d'hélicoptère.



Olivier Dassault, administrateur du Groupe «Figaro» et de Dassault Aviation, est mort, hier, dans le crash d'un hélicoptère. Le pilote n'a pas non plus survécu. Olivier Dassault, père de trois enfants, était âgé de 69 ans et député détenait une fortune estimée à cinq milliards d’euros, selon le magazine «Forbes», notamment issue de l’héritage laissé par son père, patron de presse et ancien sénateur mort en 2018.

Lieu du crash

Aucun autre passager n’avait pris place à bord de l'appareil. La gendarmerie des transports aériens, sur place, est désormais chargée de l’enquête pour homicide involontaire. Dès l'information connue en fin de journée, les hommages se sont multipliés dans l'ensemble de la classe politique et jusqu'au plus haut niveau de l'État français.

De nombreuses personnalités de droite ont également rendu hommage au fils de Serge Dassault et petit-fils de Marcel Dassault, qui était l’une des plus grandes fortunes de France.

Plus d'articles «Actu»

Biden appelle le Congrès à réguler la vente d'armes

Link zum Artikel

Le Prince Philip, consort de la Reine, décède à l'âge de 99 ans

Link zum Artikel

Fuite de données Facebook: 3 raisons pour ne pas les prendre à la légère

Link zum Artikel

La Suisse «inondée de drapeaux arc-en-ciel» pour le mariage pour tous

Link zum Artikel

La France convoque l'ambassadeur chinois pour «propos inacceptables»

Le ministre des Affaires étrangères français a convoqué, lundi, l’ambassadeur de Chine en France pour protester contre les propos «inadmissibles» tenus à l'égard d'un chercheur. Le concerné n'a pu se rendre à la convocation «en raison d'agenda».

Le torchon brûle entre la France et la Chine. Le chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique (FRS), Antoine Bondaz, est dans le collimateur de l’ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye. Il a été traité de «petite frappe» et de «hyène folle». Le français avait dénoncé des pressions chinoises sur des parlementaires français souhaitant se rendre à Taïwan.

L'ambassadeur Lu Shaye s'est aussi déclaré «fermement opposé» à un projet de visite de parlementaires français à Taïwan. La …

Lire l’article
Link zum Artikel