DE | FR

Quatrième victoire d'affilée pour Orban en Hongrie

A 58 ans, Orban est le doyen des dirigeants en exercice de l'Union européenne.
A 58 ans, Orban est le doyen des dirigeants en exercice de l'Union européenne.Image: sda
Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a remporté les élections législatives, pour la quatrième fois consécutive. Cette victoire lui ouvre la voie à un quatrième mandat d'affilée à la tête du pays, le cinquième de sa carrière.
04.04.2022, 06:2904.04.2022, 06:37

Le ministre souverainiste faisait face à une alliance inédite et disparate de six partis, décidée à combattre «autoritarisme» et «corruption» de 12 ans d'ère Orban. Sans succès.

Les analystes avaient prédit une bataille serrée, mais les résultats sont sans appel. Après le dépouillement de 93% des bulletins:

  • Le parti Fidesz de Viktor Orban recueillait 53,35% des voix
  • Contre 34,75% pour l'opposition

Fort de cette avance, le Premier ministre est assuré de conserver une majorité des deux tiers au Parlement. L'affluence a été forte, s'approchant des records enregistrés en 2018.

«Nous avons remporté une victoire exceptionnelle - une victoire si grande qu'on peut sans doute la voir depuis la lune, et en tout cas certainement depuis Bruxelles», a déclaré grand sourire et sous les applaudissements Orban, habitué des bras de fer avec l'UE.

Une vision ultra-conservatrice de la société

Accusé par Bruxelles de multiples atteintes à l'Etat de droit, Viktor Orban a muselé au fil de 12 années justice et médias, tout en prônant une vision ultra-conservatrice de la société.

Le scrutin s'est tenu pour la première fois sous la surveillance de plus de 200 observateurs internationaux. Chaque camp avait aussi déployé des milliers de bénévoles.

Le conflit en Ukraine voisine, qui a fait irruption en pleine campagne, a totalement bousculé la donne. Orban s'est posé en «protecteur» de la Hongrie, en garant de paix et de stabilité, refusant de livrer des armes à l'Ukraine et d'envisager des sanctions qui priveraient les Hongrois des précieux pétrole et gaz russes. (ats)

Déminage d'une route en Ukraine

Plus d'articles sur la guerre en Ukraine

«Les Russes veulent faire tomber l'Est pour mieux revenir sur Kiev ensuite»

Link zum Artikel

Le dégel dévoile les cadavres des soldats russes et c'est un problème

Link zum Artikel

Kiev séduit les déserteurs russes en masse, mais Moscou a une riposte

Link zum Artikel

Comment Poutine met en scène son «chien sanguinaire» en Ukraine

Link zum Artikel
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Vladimir Poutine aurait (encore) été la cible d'une tentative d'assassinat
Vladimir Poutine a eu chaud: le président russe aurait survécu à une (énième) tentative d'assassinat dans le Caucase, peu de temps après le début de l'offensive russe.

Interrogé par le média Ukrainska Pravda, le chef du service de renseignement militaire ukrainien, Kyrylo Boudanov, assure que le maître du Kremlin a échappé de peu à une tentative d'assassinat, à l'occasion d'un déplacement dans le Caucase en mars dernier. La sixième (au moins) depuis son arrivée au pouvoir.

L’article