DE | FR

Révolution aux Grammy Awards avec la fin du comité «secret»

Des musiciens avaient dénoncé un manque de transparence lors de la dernière édition, alors les organisateurs ont supprimé le comité «secret» qui sélectionnait les nominés.
01.05.2021, 16:33

Les nommés pour l'édition 2022 des récompenses de l'industrie américaine du disque seront sélectionnés par vote par l'ensemble des plus de 11'000 membres de la Recording Academy et non plus par le comité d'experts anonyme de quinze à trente membres qui jusqu'à présent dressait cette liste, a indiqué l'Académie vendredi.

«Ces changements significatifs» du processus de sélection «reflètent l'engagement» des Grammy Awards «à évoluer avec le paysage musical et à faire en sorte que les règles et lignes directrices soient transparentes et équitables», a expliqué l'Académie.

Moins de catégories

Le nombre de catégories pour lesquelles il sera possible de voter sera réduit, ajoute-t-elle. Par ailleurs, les Grammy récompenseront désormais la musique latino-américaine et les musiques du monde, soit 86 catégories au total.

Ce changement fait suite aux accusations de «corruption» portées en novembre par le chanteur canadien The Weeknd, star du R&B, l'un des grands oubliés de l'édition 2020 en dépit de son succès commercial. «Les Grammys demeurent corrompus», avait alors tweeté l'artiste canadien, célèbre pour ses hits comme «Blinding Lights» et «Starboy». Il avait aussi prévenu qu'il ne soumettrait plus ses morceaux au comité de sélection en vue d'une nomination aux Awards. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

50°C à l'ombre au Canada, la faute à un «dôme de chaleur». Explications

Link zum Artikel

Détournés, abattus, sabotés, les avions sont de vraies armes politiques

Link zum Artikel

Non-vacciné? Préparez vos narines pour visiter la France cet été

Link zum Artikel

L'Italie a-t-elle un (gros) problème avec ses infrastructures?

Link zum Artikel

Israël se sent menacé par le variant Delta

Link zum Artikel
Montrer tous les articles
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
«Vous n'irez nulle part» - Ce chauffeur vire des clients racistes
Tous les héros n'ont pas de cape. Aux Etats-Unis, un chauffeur blanc a sommé ses clients de sortir de son véhicule après des remarques racistes.

La dashcam de Jimmy Bode, un chauffeur Lyft de Pennsylvanie, concurrent de Uber aux Etat-Unis, est devenue virale après avoir confronté deux clients racistes qui avaient réservé son véhicule.

L’article