DE | FR

L'Iran promet une «vengeance» à Israël après l'attaque d'une centrale nucléaire

This satellite photo from Planet Labs Inc. shows Iran's Natanz nuclear facility on Wednesday, April 7, 2021. Iran's Natanz nuclear site suffered a problem Sunday, April 11, involving its electrical distribution grid just hours after starting up new advanced centrifuges that more quickly enrich uranium, state TV reported. It was the latest incident to strike one of Tehran's most-secured sites amid negotiations over the tattered atomic accord with world powers. (Planet Labs Inc. via AP)

Image: AP Planet Labs Inc.

Téhéran est convaincue que l'attaque à l'encontre de sa centrale nucléaire survenue dimanche est un acte terroriste perpétré par Israël.



«Avec cette action, le régime sioniste a bien sûr essayé de se venger du peuple iranien pour la patience et la sagesse dont il a fait preuve (en attendant) la levée des sanctions» américaines, a déclaré le porte-parole des Affaires étrangères iranien, Saïd Khatibzadeh, lors d'une conférence de presse à Téhéran.

Il a ainsi accusé indirectement Israël de saborder les discussions en cours à Vienne pour tenter de faire revenir les Etats-Unis dans l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien et de lever les sanctions imposées par Washington contre Téhéran depuis que les Etats-Unis sont sortis de ce pacte en 2018.

Selon l'agence de presse officielle IRNA, des députés ont indiqué que le ministre des Affaires étrangères iranien, Mohammad Javad Zarif, avait «insisté (...) sur la nécessité de ne pas tomber dans le piège tendu par les sionistes».

«Mais nous ne permettrons pas (qu'Israël fasse dérailler les discussions de Vienne) et nous nous vengerons des sionistes pour ces actions», aurait-il déclaré de même source lors d'une réunion à huis clos au Parlement consacrée à l'attaque contre Natanz. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

En direct

Suisse: le dépistage hebdo baisse les infections ++ GE: pas de vaccin pour les jeunes

Lire l’article
Link zum Artikel