DE | FR
Présidentielle 2022

«Migrants violeurs»: le sort de Zemmour sera fixé lundi

Eric Zemmour, contraint de quitter CNews en raison de ses ambitions présidentielles.
Eric Zemmour, contraint de quitter CNews en raison de ses ambitions présidentielles. Image: sda
En septembre 2020, Eric Zemmour avait qualifié les migrants mineurs isolés de «voleurs» et d'«assassins». Ses propos avaient été jugés, sa peine sera bientôt connue.
15.01.2022, 11:5816.01.2022, 19:10

Eric Zemmour, jugé en novembre pour provocation à la haine, connaitra son destin lundi. Le polémiste d'extrême-droite ne sera pas présent au tribunal correctionnel de Paris.

Son absence au rendu du jugement a été annoncée samedi par son avocat, Olivier Pardo. Déjà poursuivi à de nombreuses reprises pour injure raciale, provocation à la haine ou contestation de crime contre l'humanité, le polémiste est, cette fois, attaqué pour ses propos sur les migrants mineurs isolés, tenus le 29 septembre 2020 dans l'émission «Face à l'info» sur la chaîne CNews. Il avait déclaré:

«Ils n'ont rien à faire ici, ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs, c'est tout ce qu'ils sont. Il faut les renvoyer et il ne faut même pas qu'ils viennent»

Au cours du débat consacré aux mineurs isolés, il avait ajouté qu'il s'agissait d'«une invasion permanente».

Lors de l'audience, le parquet avait jugé que ses «propos méprisants, outrageants» montraient «un rejet violent» et une «détestation» de la population immigrée. La représentante du ministère public avait complété:

«Les limites de la liberté d'expression ont été franchies»

10 000 euros d'amende ont alors été requis à l'encontre du polémiste. La peine demandée, 100 jours-amende à 100 euros, peut se transformer en emprisonnement en cas de non-paiement.

Les sorties controversées d'Eric Zemmour, 63 ans, contraint à la mi-septembre de quitter CNews en raison de ses ambitions présidentielles, lui ont valu, depuis une dizaine d'années, une quinzaine de poursuites en justice. Plusieurs fois relaxé, il a été condamné à deux reprises pour provocation à la haine. (ats/chl)

La venue d'Eric Zemmour à Genève, en images

1 / 12
La venue d'Eric Zemmour à Genève, en images
source: sda / martial trezzini
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Éric Zemmour - Mon Message Aux Français De L'étranger

Zemmour, encore et toujours... voici plus d'articles à son sujet.

Après Genève, Londres aussi dit non à Eric Zemmour

Link zum Artikel

Zemmour pas candidat? Cinq raisons pour lesquelles c'est possible

Link zum Artikel

Non, Eric Zemmour n’est pas qu’une «construction médiatique»

Link zum Artikel

«Un mec intelligent», «raciste»: ce que les Suisses pensent de Zemmour

Link zum Artikel
Harceler votre ex avec du Michel Sardou est punissable par la loi
Une Française a été condamnée pour harcèlement par son ex-époux. Il l'a notamment accusée de lui avoir pourri la vie pendant des heures, en lui passant en boucle... du Michel Sardou.

Les temps changent. Femme des années 80, c'était se déhancher sur du Sardou et trouver ça cool. Femme en 2022, c'est harceler son ex en lui passant ledit tube de Sardou à plein tube, des heures durant, jusqu'à le rendre fou.

L’article