DE | FR

Scandale, conflits et vaccination au menu du discours Pascal du Pape

epa09115094 Pope Francis delivers his Urbi et Orbi Blessing, during the Easter Sunday Mass St. Peter's Basilica in the Vatican, 04 April 2021. Easter Sunday is the one of the highest religious holidays observed by Christians all over the world, commemorating the resurrection of Jesus Christ. EPA/FILIPPO MONTEFORTE / POOL

Le premier représentant de l'Eglise a évoqué les nombreux conflits mondiaux et a appelé la communauté internationale à une juste répartition des vaccins, lors de sa traditionnelle prise de parole pour Pâques.



François a consacré son allocution pascale, précédant la bénédiction Urbi et Orbi (à la ville de Rome et au reste du monde), aux plus vulnérables, les malades souffrant du Covid-19, les migrants, les personnes précipitées dans la précarité par la pandémie, et les populations victimes des guerres en Syrie, au Yémen, en Libye et en Afrique.

«La pandémie est encore en cours; la crise sociale et économique est très lourde, en particulier pour les plus pauvres; malgré cela - et c'est scandaleux - les conflits armés ne cessent pas et les arsenaux militaires se renforcent», a-t-il fustigé.

Une pensée pour les plus démunis

«Internationalisme des vaccins»

Au sujet de la crise épidémique, Jorge Bergoglio, après avoir rendu hommage aux médecins et infirmiers en première ligne, a rappelé que «les vaccins constituent un instrument essentiel pour cette lutte».

«La pandémie a malheureusement augmenté dramatiquement le nombre de pauvres et le désespoir de milliers de personnes partout dans le monde»

Jorge Bergoglio

«Dans l'esprit d'un 'internationalisme des vaccins', j'exhorte donc toute la Communauté internationale à un engagement partagé afin de surmonter les retards dans leur distribution et en favoriser le partage, en particulier avec les pays les plus pauvres».

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

Le président turc humilie la présidente européenne

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Des heurts entre manifestants anti-France et la police au Pakistan

Le Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), parti islamiste, réclame l'expulsion de l'ambassadeur français depuis qu'Emmanuel Macron a défendu le droit à la caricature au cours de l'hommage rendu à Samuel Paty.

A Lahore, deuxième plus grande ville du pays, deux policiers sont décédés après avoir été blessés lors d'affrontements avec les manifestants. Le Tehreek-e-Labbaik Pakistan (TLP), influent mouvement extrémiste, a également affirmé que trois de ses militants avaient été tués, une information non confirmée par la police.

Les partisans du TLP ont réagi avec colère à l'arrestation lundi à Lahore de leur leader Saad Rizvi. Les étincelles ont atteint la capitale Islamabad, et Karachi, la plus …

Lire l’article
Link zum Artikel