DE | FR

Tirs de semonce russes contre un navire britannique

Bild

Le HMS Defender a subi des tirs de l'armée russe. keystone

Un destroyer du Royaume-Uni s'est aventuré dans les eaux territoriales russes, suscitant une réponse armée des navires de Moscou.



Ce qu'il s'est passé

Un avion Su-24 et des navires russes ont tiré des coups de semonce, mercredi, contre un destroyer britannique qui, selon Moscou, était entré dans les eaux territoriales russes en mer Noire, un incident rare dans cette zone.

Le point de vue russe:

«Le destroyer (britannique HMS Defender) a reçu un avertissement que des armes seront utilisées en cas de violation des frontières russes. Il n'a pas réagi à l'avertissement», a indiqué le ministère russe de la Défense, cité par les agences de presse russes.

Un «navire de patrouille frontalière» russe a donc «tiré des coups de semonce» et un avion Su-24M a effectué un «bombardement de précaution le long du parcours du destroyer britannique», selon la même source.

Le navire britannique a ensuite quitté les eaux russes, mettant fin à l'incident, qui a duré un peu plus d'une vingtaine de minutes mercredi à la mi-journée, selon Moscou.

Le point de vue britannique:

Selon un communiqué de la Royal Navy du 10 juin, le navire en question, le HMS Defender, se trouve dans la région pour des exercices de l'Otan et «s'est détaché temporairement du groupe de travail pour effectuer sa propre série de missions en mer Noire».

Dans quel contexte et où cela s'est passé?

L'incident intervient à quelques jours des manoeuvres Sea Breeze 2021 (28 juin - 10 juillet) impliquant les Etats-Unis, d'autres pays de l'Otan et l'Ukraine en mer Noire et que Moscou voit d'un très mauvais oeil.

Il a eu lieu au large de la Crimée, péninsule ukrainienne annexée en mars 2014 par la Russie, qui y dispose d'une base navale et dont les eaux ont déjà fait l'objet de plusieurs incidents par le passé.

Les accrochages impliquant des avions ou des navires aux frontières russes ne sont pas rares, surtout en période de tensions avec les Occidentaux, mais le tir de coups de semonce est une première pour ce genre d'incidents.

Et maintenant?

Le ministère russe de la Défense a annoncé dans la foulée la convocation de l'attaché militaire de l'ambassade britannique à Moscou, ont rapporté les agences russes. Affaire à suivre. (ats)

La Russie bande les muscles, comme son président...

1 / 10
Vladimir Poutine dans tous ses états
source: ap ria novosti russian governmen / dmitry astakhov
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Un navire américain recouvert d'armes après une saisie monstrueuse

Les faits se sont déroulés en mer d'Oman. Les armes avaient vraisemblablement pour destination les rebelles Houthis au Yémen.

Une opération conjointe de la marine américaine et des garde-côtes a saisi des milliers d'armes illicites, la semaine dernière, après avoir arrêté un petit navire dans le nord de la mer d'Arabie. Les armes ont été trouvées lors d'une vérification de routine de ce boutre apatride voyageant dans les eaux internationales.

Au final, les milliers d'objets militaires capturés ont recouvert le pont arrière du USS Monterey, un navire de guerre américain de 173 mètres de long.

L'origine et la destination …

Lire l’article
Link zum Artikel