DE | FR

Quels sont les 5 pays qui ne vaccinent pas et pourquoi?

Alors que le cap des trois milliards de doses de vaccin administrées a été passé mardi, surtout dans les pays riches. La vaccination n'a pas encore commencé dans plusieurs pays.
30.06.2021, 07:4530.06.2021, 16:43
Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.
Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus.keystone

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a déclaré qu'elle apportait son soutien aux cinq derniers pays qui n'ont pas encore lancé leur campagne de vaccination contre le Covid-19. Cela alors que la planète a passé, mardi, le cap des trois milliards de doses de vaccin administrées. La vaccination n'a pas encore commencé:

  • Au Burundi.
  • En Erythrée.
  • En Haïti.
  • En Corée du Nord.
  • En Tanzanie.

Ce sont les seuls pays parmi les 194 Etats membres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) à ne pas avoir entamé de campagne.

«L'OMS continue de soutenir ces pays dans leur prise de décision concernant le début des vaccinations»
Une porte-parole de l'OMS

Le directeur général de l'OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, avait émis le souhait que chaque pays commence à vacciner ses personnels de santé et les personnes les plus vulnérables dans les cent premiers jours de 2021, une date qui a été dépassée en avril.

Pourquoi cette situation?

Les pays riches se réservent les lots sortant des chaînes de production, certains Etats attendent de pouvoir administrer leurs premières doses.

«Nous sommes confrontés à une pandémie à deux vitesses, alimentée par l'inégalité»
Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS

Le dispositif Covax, qui vise à garantir l'accès des pays les plus pauvres aux vaccins, a jusqu'à présent fourni 89 millions de doses à 133 territoires participants. Mais l'approvisionnement de ce dispositif s'est pratiquement tari ce mois-ci, selon l'OMS, qui co-dirige le programme. «Le monde est en train d'échouer», a averti Tedros Adhanom Ghebreyesus. (ats)

0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Droit de vote des étrangers: la France va encore une fois se déchirer
Un député macroniste veut accorder le droit de vote aux étrangers extra-européens aux élections locales françaises. La proposition vaut principalement pour les personnes originaires du Maghreb et d'Afrique subsaharienne. Pionnière, la Suisse romande n'en est pas moins sujette au conflit en ce domaine identitaire.

La troisième tentative sera-t-elle la bonne? Le droit de vote des étrangers aux élections locales en France revient sur la table des propositions qui ont toutes les chances de faire valdinguer la vaisselle républicaine. L’idée est portée par le député macroniste Sacha Houlié. Depuis 1992, seuls les ressortissants de l’Union européenne vivant en France peuvent voter aux scrutins municipaux. Les Britanniques, Brexit oblige, ne le peuvent plus.

L’article