DE | FR

Un alpiniste suisse meurt sur l'Everest

CAPTION ADDITION: FILE - In this Nov. 12, 2015, file photo, Mt. Everest is seen from the way to Kalapatthar in Nepal. China will draw a

Au cours des dernières saisons, l'Everest a vu un nombre d'alpinistes croissant tenter d'atteindre son sommet. Image: sda

Un alpiniste suisse a trouvé la mort après avoir atteint le sommet du toit du monde. Un américain est également décédé.



L'alpiniste suisse «souffrait d'épuisement» après avoir atteint le sommet (8848.86 m), a précisé Chhang Dawa Sherpa, de la même organisation. «Nous avons envoyé deux sherpas supplémentaires avec de l'oxygène et de la nourriture, malheureusement les sherpas n'ont pas pu le sauver», a déclaré ce dernier sur Instagram:

L'alpiniste américain était parvenu jusqu'au ressaut Hilary mais victime de cécité des neiges et d'épuisement, il a fallu l'aider à redescendre, ont précisé les organisateurs. Il a pu atteindre le camp 4 où il est décédé peu après.

Les corps des défunts étant situés en altitude, une météo défavorable empêche pour l'instant de les redescendre pour les rapatrier, ajouté Thaneshwor Guragain de Seven Summit Treks.

Surpopulation

Au cours des dernières saisons, l'Everest a vu un nombre d'alpinistes croissant tenter d'atteindre son sommet, provoquant une surpopulation à laquelle ont été imputés plusieurs décès. Le ministère népalais du Tourisme a annoncé, en conséquence, des règles afin de limiter le nombre d'alpinistes cherchant à atteindre le «toit du monde».

Des bûchers funéraires à New Delhi

1 / 12
Des bûchers funéraires à New Delhi
source: sda / idrees mohammed
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Aux Pays-Bas, le journaliste blessé par balles est décédé

Link zum Artikel

En Norvège, ne pas signaler ses retouches sur Insta peut coûter cher

Link zum Artikel

Droits LGBT: l'UE menace la Pologne et la Hongrie

Link zum Artikel

La pluie, c'est nul mais ça inspire de belles chansons! En voici 9

Link zum Artikel

Faux certificats Covid: les polices zurichoise et allemande enquêtent

Ceux qui vendent de faux certificats de vaccination via Telegram et Cie pourraient bientôt recevoir la visite de la police.

Les enquêtes menées par watson et le média allemand Handelsblatt ont fait des vagues la semaine dernière: l'association des pharmaciens allemands a dû fermer son système de certificats Covid pendant plusieurs jours. Ceci après que l'on ait appris que des certificats de vaccination falsifiés avaient été générés avec ce produit et mis sur le marché noir par des criminels.

Quelle est la situation en Suisse? Un regard sur les canaux de discussion anonymes le montre: dans ce pays également, des …

Lire l’article
Link zum Artikel