DE | FR

Un alpiniste suisse meurt sur l'Everest

Au cours des dernières saisons, l'Everest a vu un nombre d'alpinistes croissant tenter d'atteindre son sommet.
Au cours des dernières saisons, l'Everest a vu un nombre d'alpinistes croissant tenter d'atteindre son sommet.Image: sda
Un alpiniste suisse a trouvé la mort après avoir atteint le sommet du toit du monde. Un américain est également décédé.
13.05.2021, 11:3116.05.2021, 17:43

L'alpiniste suisse «souffrait d'épuisement» après avoir atteint le sommet (8848.86 m), a précisé Chhang Dawa Sherpa, de la même organisation. «Nous avons envoyé deux sherpas supplémentaires avec de l'oxygène et de la nourriture, malheureusement les sherpas n'ont pas pu le sauver», a déclaré ce dernier sur Instagram:

L'alpiniste américain était parvenu jusqu'au ressaut Hilary mais victime de cécité des neiges et d'épuisement, il a fallu l'aider à redescendre, ont précisé les organisateurs. Il a pu atteindre le camp 4 où il est décédé peu après.

Les corps des défunts étant situés en altitude, une météo défavorable empêche pour l'instant de les redescendre pour les rapatrier, ajouté Thaneshwor Guragain de Seven Summit Treks.

Surpopulation

Au cours des dernières saisons, l'Everest a vu un nombre d'alpinistes croissant tenter d'atteindre son sommet, provoquant une surpopulation à laquelle ont été imputés plusieurs décès. Le ministère népalais du Tourisme a annoncé, en conséquence, des règles afin de limiter le nombre d'alpinistes cherchant à atteindre le «toit du monde».

Des bûchers funéraires à New Delhi

1 / 12
Des bûchers funéraires à New Delhi
source: sda / idrees mohammed
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Ce chien robot bizarre ne va pas aider la Russie à gagner en Ukraine
Un chien robot armé d'un lance-roquettes et vêtu d'un étrange costume noir a été présenté lors du Salon de l'industrie de la défense à Moscou. Il ressemble furieusement à un modèle en vente sur le site chinois AliExpress.

Plusieurs rapports font état d'une armée russe épuisée et en manque d'hommes. Depuis plusieurs semaines déjà, le conflit en Ukraine s'enlise. Pourtant, ce n'est pas sûr que les armes présentées lors du salon international de l'industrie de la défense qui a débuté, lundi, à Moscou, puissent aider à renverser la situation.

L’article