International
wagner

Bakhmout: Prigojine alerte la Russie de l'avancée de l'Ukraine

Bakhmout: Prigojine alerte la Russie de l'avancée de l'Ukraine
Evgueni Prigojine, le chef du groupe de mercenaires Wagner.Image: Service de presse de la société Konkord/imago-images-pictures

Bataille pour Bakhmout: Prigojine écrit une lettre à Choïgou

Les combattants de Wagner tentent, depuis des mois, de s'emparer de la ville hautement stratégique. Le chef de la troupe met désormais en garde Moscou contre une offensive ukrainienne.
21.03.2023, 17:0117.05.2023, 16:07
Plus de «International»
Un article de
t-online

En Ukraine, les combats se poursuivent sans relâche autour de Bakhmout, ville considérée comme hautement stratégique. Mais un nouveau défi semble se profiler pour les mercenaires russes de Wagner dans la région orientale de Donetsk. Le chef de l'armée privée, Evgueni Prigojine, a publié lundi 20 mars une lettre adressée au ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou. Il y demande des renforts.

👉Suivez en direct l'évolution de la guerre en Ukraine👈

D'après Prigojine, les forces armées ukrainiennes prévoient une offensive de grande envergure entre la fin du mois de mars et le début d'avril. L'objectif devrait alors de couper les troupes de Wagner des forces armées russes. Selon le chef de l'armé Wagner, Choïgou doit prendre d'urgence des mesures nécessaires pour empêcher cela.

Actuellement, les unités de Wagner «contrôlent environ 70% de Bakhmout et continuent leurs attaques jusqu'à la libération totale», a-t-il déclaré. Il a donc également joint à sa lettre destinée au ministre de la Défense des informations sur le déploiement des forces ukrainiennes, qui n'ont pas été rendues publiques.

Avance substantielle de l'Ukraine

Selon la présentation de Prigojine, les troupes Wagner sont jusqu'à présent les seules unités russes à combattre à Bakhmout. L'armée russe est donc active sur d'autres parties du front, dans la région de Donetsk.

En Ukraine, en revanche, la confiance règne quant à la possibilité de défendre Bakhmout. La ville comptait autrefois 70'000 habitants, et des milliers d'autres y vivent encore aujourd'hui. Depuis deux mois déjà, les forces armées ont résisté aux attaques les plus violentes de l'ennemi, a déclaré la vice-ministre de la Défense Hanna Maliar à Kiev. Beaucoup pensaient que la défense ne tiendrait pas plus d'une ou deux semaines au maximum. Non seulement les généraux et les officiers ont réussi à défendre Bakhmout, mais leurs réserves ne sont pas encore épuisées, a-t-elle estimé.

Plus d'informations ici:

Pouvoir politique conséquent

Bakhmout est déjà convoitée depuis la fin de l'été, et depuis deux mois, les combats se sont transformés en la bataille la plus sanglante de la guerre d'agression russe qui dure depuis plus d'un an. La ville est la partie principale de la ligne de défense établie entre les villes de Siversk et de Bakhmout dans la région de Donetsk après la conquête russe de Sievierodonetsk et de Lyssytchansk.

Si la ville devait tomber, la voie vers les grandes villes de Sloviansk et Kramatorsk s'ouvrirait aux troupes russes. Une conquête complète de la région de Donetsk se rapprocherait ainsi.

Ces soldats russes au front demandent de l'aide à Poutine
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Une vague de chaleur exceptionnellement précoce frappe la Finlande
Près de 29 degrés ont été mesurés samedi dans le sud-ouest de la Finlande. Le pays entier fait face à une vague de chaleur sans précédent.

La Finlande a enregistré un mois de mai inhabituellement chaud, avec des températures dépassant les 25 degrés celsius. Il s'agit d'un record pour le pays, a déclaré lundi l'institut météorologique.

L’article