DE | FR
Bild

British corner

Pour la première fois, une femme sifflera les pros en Angleterre

Raphaël Crettol, champion suisse de Fantasy Premier League, décrypte l'actualité du football britannique. Présentation de la journée 30 et quelques tuyaux FPL.



Treize jours... Voilà déjà pratiquement deux semaines que s'est déroulé le dernier match de Premier League. Une attente interminable pour certains, une bouffée d'air pour d'autres. Il faut bien dire que, pour compenser notamment l'impossibilité de se rendre au stade, la Premier League et ses partenaires ont mis les bouchées doubles pour offrir un programme gargantuesque aux téléspectateurs, gavés au football anglais à raison d'un match par jour depuis les fêtes de fin d'année (on exagère à peine).

Mais après la pause internationale, la Premier League est bel et bien de retour ce weekend et le sprint final peut débuter. Le premier scoop ? Assurément la nouvelle coupe de Pierre-Emerick Aubameyang (qui fait même rire son meilleur pote Lacazette).

Le choc Leicester - Manchester City

Aubameyang et Arsenal accueilleront Liverpool à l'occasion d'une affiche alléchante sur le papier... mais à la saveur surannée cette saison - Arsenal pointe au 9e rang, tandis que le tenant du titre navigue à la 7e place. Non, le vrai choc de cette 30e journée se disputera à plus de 150 kilomètres au Nord de la capitale anglaise. Direction le King Power Stadium, où Leicester (3e) défiera l'ogre Manchester City.

Les Foxes aborderont ce match sans complexe face au futur vainqueur de la saison. L'équipe dirigée par Brendan Rodgers n'a égaré que cinq points, lors de ses huit dernières rencontres et reste sur une victoire 5-0 – ok c'était contre Sheffield, mais quand même. En l'absence de Harvey Barnes et James Maddison (de retour samedi), les fans se sont trouvés un nouveau héros: l'attaquant Kelechi Iheanacho, auteur de cinq buts, lors des trois derniers matches.

La volée de l'attaquant nigérian contre Burnley est sélectionnée pour le «goal du mois»

Si l'avance de City leur interdit de rêver à un remake de leur titre surprise de 2016, les «renards» de Leicester peuvent légitimement viser un top 4 à la fin de la saison. Une année après leur 5e place, une qualification pour la Ligue des Champions agirait comme une confirmation que l'équipe des Midlands a les moyens de bousculer durablement la hiérarchie et planter une nouvelle banderille au vieillissant establishment du Big 6. Ni Liverpool ni Arsenal ne seront en mesure de lutter contre ce crime de lèse-majesté cette saison.

Le départ du «Kun»

epa09040104 Sergio Aguero of Manchester City during the English Premier League soccer match between Manchester City and West Ham United in Manchester, Britain, 27 February 2021.  EPA/Clive Brunskill / POOL EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications.

Image: sda

L'annonce de Manchester City a fait l'effet d'une bombe lundi dernier: Sergio Aguero quittera le club mancunien à la fin de la saison. L'attaquant argentin de 32 ans dispute actuellement sa 10e saison sous les couleurs des skyblues. Dix années au cours desquelles le «Kun» (son surnom, tiré d'un personnage de manga) a marqué l'histoire des Citizens et celle de la Premier League, incontestablement.

Les amateurs de statistiques retiendront qu'il est le meilleur buteur étranger de l'histoire de la Premier League (le 4e derrière Alan Shearer, Wayne Rooney et Andy Cole), ainsi que le joueur avec la meilleure fréquence de buts de l'histoire de la ligue (un but toutes les 108 minutes). Les puristes retiendront son coup de rein dévastateur et son sang-froid clinique face au but. Les joueurs de Fantasy retiendront ces instants de douce sérénité où le choix du capitaine s'imposait comme une évidence.

Ce qui est certain, c'est que tout le monde retiendra ça (dès 8:27 dans la vidéo):

Aguerooooooooo

abspielen

Aguero offre le titre à City à la dernière minute de la saison 2011-12 Vidéo: YouTube/Little Hero

La première Une femme au sifflet d'un match pro masculin

epa09106557 (FILE) - Referee Rebecca Welch during the Women's English FA Cup Final between Everton LFC and Manchester City LFC at Wembley in London, Britain, 01 November 2020 (reissued on 30 March 2021). The English Referees' Association announced on 30 March 2021 that Rebecca Welch will become the first female referee to be appointed to an English Football League (EFL) match when taking charge of the English League Two soccer match Harrogate Town vs Port Vale on 05 April 2021.  EPA/Facundo Arrizabalaga / POOL EDITORIAL USE ONLY. No use with unauthorized audio, video, data, fixture lists, club/league logos or 'live' services. Online in-match use limited to 120 images, no video emulation. No use in betting, games or single club/league/player publications. *** Local Caption *** 56469420

Image: sda

L'information n'a pas bénéficié d'un large écho hors des frontières britanniques. Le match de League Two (4e division) entre Harrogate Town et Port Vale lundi prochain sera pourtant le théâtre d'un événement historique: pour la première fois, une femme dirigera une rencontre de football professionnel masculin en Angleterre.

A 37 ans, Rebecca Welch fera figure de pionnière. «Je suis vraiment excitée à l'idée de faire mes débuts dans cette catégorie de jeu, c'est précisément ce pour quoi j'ai travaillé si dur ces dernières années», apprécie la directrice de jeu, qui compte dix ans de carrière et qui a notamment arbitré la finale de la FA Cup féminine à deux reprises.

Si l'on peut se réjouir de ce pas en avant pour l'égalité des sexes dans le sport, force est de constater que l'Angleterre est à la traîne à ce niveau. La Suissesse Nicole Petignat était devenue la première femme à arbitrer un match de première division en Europe... c'était en 1999. L'Allemande Bibiana Steinhaus officie régulièrement, depuis 2017, en Bundesliga (première division allemande), tandis que la Française Stéphanie Frappart enchaîne les records récemment: première femme à arbitrer un match de L1 (1ère division française) en 2019, un match de Ligue des Champions en 2020 et un match de qualification pour un Mondial masculin, samedi dernier.

Bild

Stéphanie Frappart en action, à l'occasion du match Pays-Bas - Lettonie (qualification pour le Mondial). Keystone

Une arbitre anglaise, Sian Massey-Ellis, évolue tout de même déjà en Premier League, mais en tant que juge de ligne. Alors, à quand une femme arbitre principale en Premier League ? L'année dernière, le président de la Referees’ Association Paul Field avait estimé qu'il faudrait encore une décennie avant que ce ne soit le cas...

Quoi qu'il en soit, lundi prochain sous les projecteurs du stade champêtre de Wetherby Road à Harrogate, Rebecca Welch servira de modèle et d'inspiration pour de nombreuses jeunes femmes qui rêvent d'endosser la tunique noire à haut niveau.

Tous les bons plans FPL pour la GW30

L'équipe à cibler

La principale attraction du début de saison a confirmé tous les espoirs placés en elle. Avec son jeu porté vers l'attaque, Leeds a enthousiasmé les amateurs de PL... et de FPL. Samedi, l'équipe de Marcelo Bielsa accueille Sheffield, lanterne rouge à la dérive, qui reste sur une défaite 5-0. Dans ce contexte, ne pas aligner trois joueurs des Peacocks dans son équipe relèverait presque de l'erreur professionnelle...

Le capitaine

La GW30 promet un véritable casse-tête pour les Managers FPL, tant les options sont nombreuses. J'attendrai moi-même la dernière minute pour donner le brassard à un de mes joueurs. A moins d'un coup de folie, il sera au bras de Raphinha (5.7), Harry Kane (11.6) ou Heung-Min Son (9.4) (si confirmé rétabli par Mourinho). Si la nomination des deux joueurs de Tottenham n'est pas une surprise, compte tenu de la faiblesse de leur adversaire (Newcastle), Raphinha est un choix plus sideways. Le virevoltant ailier de Leeds représente le capitaine parfait pour tous les Managers qui voudraient prendre des risques (mesurés) pour améliorer leur ranking.

Qui sera ton capitaine pour la GW30?

Les différentiels

Après les bons coups débusqués ces dernières semaines dans cette section (Iheanacho, Veltman, Trossard,...), nous espérons évidemment poursuivre sur notre lancée. Les nostalgiques se rappelleront certainement le temps où Marcos Alonso (5.7) était LE défenseur à avoir dans son équipe. Relancé par Thomas Tuchel à Chelsea, après une longue traversée du désert, le latéral espagnol est toujours aussi dangereux dans la surface adverse. Il constitue le différentiel par excellence à l'abord d'un match aisé contre West Bromwich. En nette progression sur le front de l'attaque des Blues, son coéquipier Kai Havertz (8.2) l'accompagne cette semaine. Quant à Jack Harrison (5.4), il représente une alternative intéressante à Raphinha et Bamford dans le secteur offensif de Leeds.

La stat

S'il vous fallait encore un argument pour cibler les joueurs de Leeds, aucune équipe n'a concédé autant de tirs que son adversaire sur les six derniers matches. Sur cette période, Sheffield a essuyé une salve de 94 tirs, dont 42 cadrés. Sans véritable entraîneur - le coach des U23 a repris la main après le limogeage de Chris Wilder -, la lanterne rouge a tout de la proie facile jusqu'à la fin de la saison.

Le bon plan

L'information n'aura pas échappé aux Managers FPL assidus. Le match en retard Tottenham-Southampton a été replacé en GW32, ce qui offre une double journée aux Spurs. L'équipe de José Mourinho se déplacera à Everton, avant de recevoir les Saints, cinq jours plus tard. Pour ceux qui n'auraient plus leur deuxième Wildcard, il peut donc être intéressant de cibler les joueurs de Tottenham pour leurs transferts (Lloris, Reguilon, Son, Lucas Moura, Kane), afin d'avoir trois Spurs pour la GW32. Attention toutefois: Tottenham ne jouera pas en GW33, car le club londonien disputera la finale de la Cup face à Manchester City.

Vous hésitez encore dans votre choix de capitaine? Vous n'êtes pas encore certain de votre prochain transfert ou de votre stratégie à plus long terme? Posez simplement votre question en utilisant la fonction commentaires ci-dessous.

Cheers mates! 🍻

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

«Berset était obligé de lâcher un peu de lest»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un des zadistes a chuté d'un arbre, la deuxième est descendue

L'homme a été pris en charge par les secours et la femme qui l'accompagnait également. Ils étaient, depuis mardi, dans un arbre de la colline du Mormont.

Un des deux derniers zadistes, qui refusait d'évacuer la Zad du Mormont (VD), a chuté samedi de l'arbre où il s'était perché. L'accident s'est produit avant une manifestation de soutien. L'autre zadiste encore sur place a également quitté son perchoir.

L'homme a fait une chute de «cinq à sept mètres», retenu par ses cordes, a indiqué la police vaudoise:

Selon la police: «cet événement survient moins de 5 minutes après la fin d’un contact établi entre le médecin du détachement poste …

Lire l’article
Link zum Artikel