Sport
Football

On a acheté les nouveaux «Panini Euro 2024» et c'est grotesque

Voici à quoi ressemble la double page de la Nati dans l'album Topps qui remplace Panini.
Voici à quoi ressemble la double page de la Nati dans l'album Topps qui remplace Panini.image: watson

On a acheté les nouveaux «Panini» et c'est grotesque

C'est la marque Topps et non plus Panini qui produit l'album de l'Euro 2024. Nous nous en sommes procurés un et avons acheté des packs. Voici les huit points qui dérangent.
05.04.2024, 12:0205.04.2024, 20:47
Philipp Reich, Adrian Bürgler
Plus de «Sport»

Des problèmes de licence

L'album Topps de l'Euro 2024 comporte des absents de marque. L'attaquant vedette des Bleus Kylian Mbappé ne dispose pas de sa vignette. Les Allemands Manuel Neuer, Toni Kroos et Florian Wirtz sont également absents. La raison? Le nouvel éditeur n'a pas réussi à s'assurer les droits d'image de ces joueurs. Et pour qu'il y ait suffisamment d'images de la Mannschaft à coller, trois légendes ont été ajoutées sur la page de l'équipe allemande: Oliver Kahn, Bastian Schweinsteiger et Lothar Matthäus.

La page de l'Allemagne avec ses légendes.
La page de l'Allemagne avec ses légendes.image: watson

Ce ne sont pas les seuls problèmes de licence rencontrés par la marque Topps. Les joueurs des équipes allemande, anglaise, italienne et française ne sont pas représentés avec le maillot de leur sélection nationale. On aperçoit seulement leur visage.

La différence est flagrante.
La différence est flagrante.image: watson

Le logo des fédérations des pays cités plus haut est également indisponible. C'est un drapeau qui figure à la place, toujours à cause de ce problème de licence.

Les vignettes qui représentent les fédérations.
Les vignettes qui représentent les fédérations.image: watson

La présence des équipes non qualifiées

La collection complète comprend plus de 700 autocollants. Un nombre jamais atteint auparavant pour un Euro. Cela s'explique par la présence de neuf équipes qui ne participent pas au Championnat d'Europe des nations. En fait, toutes les nations ayant pris part aux barrages sont représentées. Car les matchs ont eu lieu en mars, et l'éditeur Topps ne pouvait pas se permettre d'attendre les résultats des rencontres pour produire puis lancer son album. Tout s'est fait sans connaître les derniers qualifiés.

La page du Luxembourg.
La page du Luxembourg.image: watson

Cela signifie que des équipes comme le Luxembourg et Israël sont présentes. Et puisque les vignettes des formations qui participaient aux barrages ont été produites dans un format différent, des stars comme le Polonais Robert Lewandowski ou l'Ukrainien Mychajlo Mudryk apparaissent en modèle réduit. Elles partagent l'autocollant avec un autre joueur.

Comme sur le terrain, Lewandowski est associé à Milik.
Comme sur le terrain, Lewandowski est associé à Milik.image: watson

Des autocollants supplémentaires inutiles

Il n'y a pas que 18 vignettes classiques par nation. Dans chaque équipe, le capitaine est mis en avant. Il y a aussi un «artist» qui se distingue visuellement par rapport aux autres. Pour la Suisse, Granit Xhaka est le capitaine, Xherdan Shaqiri notre artiste.

Album Topps Euro 2024
C'est ici qu'il faut coller les vignettes Xhaka et Shaqiri.image: watson

Ce n'est pas tout. D'autres garçons sont placés sous le feu des projecteurs. Il y a ainsi:

  • le «Star Player» (joueur vedette);
  • le «Player to watch» (joueur à suivre);
  • Et deux Top XI (joueurs titulaires).

Ces quatre vignettes spéciales ne doivent toutefois pas être collées sur la page dédiée à l'équipe, mais au début de l'album, dans une rubrique qui donne un aperçu des groupes.

Dans chaque sélection, quatre joueurs doivent donc être collés à deux reprises. Et cela conduit aussi à des décisions curieuses. Si les grandes nations du football disposent de nombreuses stars, ce n'est pas le cas de tout le monde. En Suisse par exemple, Noah Okafor, loin d'être au meilleur de sa forme, constitue notre «Star Player». Puis notre «Player to watch» se nomme Fabian Rieder, qui n'est appelé qu'avec les moins de 21 ans. Et pour ce qui est du Top XI, Topps a choisi Nico Elvedi et Djibril Sow, ce dernier ne jouant plus aucun rôle sous Murat Yakin. Tout cela car Xhaka et Shaqiri sont déjà capitaine et artiste.

Album Topps Euro 2024
La section dédiée aux joueurs «spéciaux». image: watson

En fin d'album, se trouve également une page dédiée aux légendes, permettant de coller des vignettes supplémentaires. Il y a notamment Luís Figo, Zinédine Zidane, Wayne Rooney et Zlatan Ibrahimovic.

Des différences déroutantes

Si vous souhaitez remplir l'album, vous devrez sans doute débourser beaucoup d'argent. D'autant qu'il existe des différences entre certaines vignettes.

Une fois en rouge, une fois en jaune.
Une fois en rouge, une fois en jaune.image: watson

En Suisse par exemple, les autocollants «Capitaine», «Artiste» et «Player to watch» sont disponibles avec le bord rouge habituel, mais aussi en version dorée. Et pour les «Titulaires», les vignettes diffèrent en arborant parfois la signature du joueur. Enfin en ce qui concerne les légendes, des autocollants ont un look scintillant, d'autres pas. La version internationale comporte davantage de différences. Tout cela porte à confusion et l'on ne sait plus vraiment où coller quoi.

Ca ne colle pas à l'actu

Comme toujours (c'était déjà le cas avec Panini), l'album est démodé avant même sa sortie. Les transferts hivernaux n'ont pas tous été pris en compte. Il est ainsi indiqué que Jordan Henderson joue encore en Arabie saoudite, alors qu'il évolue désormais à l'Ajax.

La mise à jour n'a pas eu lieu.
La mise à jour n'a pas eu lieu.image: watson

Qui plus est, les sélections ne sont pas toutes conformes à celles qui iront en Allemagne. L'Angleterre dispose ainsi de nombreux jeunes joueurs moins connus. Et il manque par exemple Jadon Sancho ou Kalvin Philipps. Là encore, les droits d'image ont sans doute joué un rôle. Concernant la Nati, les nominations de Fabian Rieder, Djibril Sow et Filip Ugrinic interrogent.

Des dates étranges

Dans ce nouvel album, la plupart des données concernant les joueurs (date de naissance, taille, club) ne figurent plus sur la vignette. Elles sont inscrites dans le livret. Néanmoins, chaque autocollant comporte en haut à gauche une date. Il s'agit en fait du jour de la première sélection des joueurs. La raison de ce choix étrange reste un mystère.

Image
image: watson

La Dream Team

Comme s'il n'y avait pas suffisamment de vignettes à coller, il y a au milieu de l'album une section où les fans peuvent composer leur équipe de rêve. C'est un moyen efficace pour se débarrasser des autocollants en double. Ou une raison en plus pour acheter des paquets supplémentaires, parce qu'il vous manque toujours ce joueur dont vous rêvez.

Une façon d'utiliser les joueurs en double. Ou même en triple?
Une façon d'utiliser les joueurs en double. Ou même en triple?image: watson

Là aussi, il y a un bémol. On ne peut pas placer Robert Lewandowski dans sa Dream Team, puisque l'autocollant du joueur est associé à un autre Polonais. On ne joue pas au football à 12.

Des emblèmes bizarres

En plus des pages dédiées aux effectifs et aux joueurs «spéciaux», il existe pour chaque groupe un aperçu comprenant le programme des matchs, ainsi que des emplacements où l'on doit coller des vignettes donnant une idée des pays en compétition.

La Suisse selon Topps.
La Suisse selon Topps.image: watson

Il peut ainsi y avoir des monuments, des paysages célèbres... Mais les choix semblent parfois hasardeux. Pour la Suisse, si le Cervin et le château de Chillon sont facilement reconnaissables, nous avons dû réfléchir longuement pour comprendre que la troisième image représentait sans doute la crête Bianco du Piz Bernina.

Le séisme qui a frappé Taïwan en images
1 / 16
Le séisme qui a frappé Taïwan en images
Un puissant séisme a frappé Taïwan mercredi 3 avril 2024.
source: sda / daniel ceng
partager sur Facebookpartager sur X
Ce Brésilien jongle mieux que vous - et il n’a pas de pieds
Video: watson
Ceci pourrait également vous intéresser:
0 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
Un petit incident est survenu durant le match de Djokovic à Genève
Un ramasseur de balles se souviendra longtemps de ce 8e de finale mercredi, et pas seulement parce qu'il a vu le numéro 1 mondial.

Tous les yeux sont braqués sur Novak Djokovic cette semaine au Geneva Open. Ceux de ce jeune ramasseur de balles l'étaient même un peu trop ce mercredi lors de l'entrée en lice du Serbe.

L’article