larges éclaircies
DE | FR
4
Sport
Nati

Suisse: «L'Equipe» a écrit n'importe quoi sur la composition

Qui d'autre est dubitatif face à cette compo de la Nati?
Qui d'autre est dubitatif face à cette compo de la Nati?Image: waton / keystone
Nati

«L'Equipe» a écrit n'importe quoi sur la Suisse

Nos amis français ont apparemment du mal à se représenter l'équipe de Suisse. Petit rappel pour L'Equipe: la Nati, c'est le onze qui a éliminé la France lors du dernier Euro. De rien.
06.12.2022, 16:0106.12.2022, 18:58
Margaux Habert
Suivez-moi

La partie s'annonce particulièrement corsée ce mardi 6 décembre pour l'équipe de Suisse, qui affrontera le Portugal pour une place en quarts du Mondial au Qatar. Enfin, surtout si la compo est celle qui a été annoncée par L'Equipe dans son édition papier. Soit Murat Yakin a décidé de son onze en faisant un tirage au sort, ivre, dans les vestiaires après la victoire de la Nati contre la Serbie, soit LE média français de référence en matière de sport a fait n'importe quoi.

Voici le onze de la Nati telle que L'Equipe se l'imagine 😂

Image
Image: capture d'écran l'équipe

En gros, tout est faux, ou presque. Si Rodriguez, Akanji et Sommer sont bien à leurs places respectives - en même temps, aussi habile et endurant soit le gardien suisse, autant lui demander directement de faire hara-kiri si c'est pour le mettre en dehors des buts - le reste est, soit discutable, soit très approximatif, soit carrément n'importe quoi.

Il y a d'abord des inversions. Prenons Embolo: L'Equipe a décidé de faire de l'avant-centre, qui joue pourtant à Monaco, un ailier gauche. Et de Vargas, l'ailier gauche de la Nati, l'avant-centre. Le média a aussi décidé d'inverser les rôles de Widmer et Elvedi, juste pour le plaisir (ou alors, pour une raison obscure qui nous échappe, qui échappe aussi à Murat Yakin, et qui échappe, de manière générale, à toute logique).

Sow, qui est milieu axial, a été transformé en ailier droit, tandis que l'attaquant Shaqiri est devenu un milieu de terrain relayeur droit. A souligner que comme son camarade Embolo, Shaqiri n'est pas un sombre inconnu dans l'Hexagone puisqu'il a joué... à Lyon. Soit une ville qui se situe quand même, jusqu'à preuve du contraire (L'Equipe, vous êtes sur le coup?) en France.

Chez TF1, c'est avec la pub qu'on a quelques problèmes 👇

Vidéo: watson

Restent les cas de Xhaka et Freuler. Si le premier n'est pas complètement à côté de la plaque (ou de sa place, à ce stade, on sait plus), pour Freuler, il aurait été plus judicieux de le mettre sur la droite.

«Ça se discute, mais c'est quand même assez con, il faut le dire»
Un journaliste sportif chez watson, qui préfère rester anonyme

A souligner, si on veut vraiment chipoter jusqu'au bout, que la Nati joue plutôt en 4-2-3-1 qu'en 4-3-3 comme l'annonce L'Equipe, mais à ce stade, ça s'appelle «tirer sur l'ambulance» et c'est pas très sympa.

Le onze des Bleus est sublime

Mais une erreur (ou douze), ça peut arriver à tout le monde! Pour montrer qu'on n'est pas rancuniers (et très professionnels), on a tenté une compo de l'équipe de France, qui jouera samedi en quarts face à l'Angleterre.

Elle a l'air fausse. On sait. Chut.
Elle a l'air fausse. On sait. Chut.

Et on souhaite une victoire des Bleus, histoire de pouvoir les défier en demis. Si la Nati gagne ce soir face au Portugal. Et si elle gagne ensuite contre l'Espagne ou le Maroc.

Avec des si, tout est possible, on refait un tournoi. Ou un onze.

Mbappé à tous les postes, c'est un débat en France 👇

Vidéo: watson

PS: «L'Equipe», je vous aime, je vous lis depuis mes quatorze ans. Mon passeport français s'est fait hara-kiri. On m'a forcée à écrire cet article. Pardon. ❤️

D'ici là...

Revivez les meilleurs moments de Suisse-Serbie en images:

1 / 32
Revivez les meilleurs moments de Suisse-Serbie en images
source: sda / petr david josek
partager sur Facebookpartager sur Twitterpartager par WhatsApp

Pour ceux qui seraient arrivés jusqu'ici, mais qui n'auraient rien compris, vous n'êtes pas seuls:

Vidéo: watson
4 Commentaires
Comme nous voulons continuer à modérer personnellement les débats de commentaires, nous sommes obligés de fermer la fonction de commentaire 72 heures après la publication d’un article. Merci de votre compréhension!
4
La grande métamorphose technique de Mikaela Shiffrin
L'Américaine aux 85 victoires en Coupe du monde n'est plus qu'à une longueur du mythique record d'Ingemar Stenmark. Si elle est aussi forte, c'est parce qu'elle a su faire évoluer son ski. Démonstration.

Shiffrin s'est fait coiffer au poteau par Lena Dürr dimanche dernier. Une deuxième place à six centièmes d'une 86e victoire de Coupe du monde. Un chiffre mythique qui pourrait l'envoyer dans une dimension que seul Ingemar Stenmark a visité. Mais il faudra patienter avant d'arriver à la hauteur de la légende suédoise.

L’article