DE | FR

Quatre recrues intoxiquées au monoxyde de carbone, trois blessés graves

An armored commando infantry fighting tank 63/07 M113 of the Swiss Armed Forces, pictured in Hinwil in the Canton of Zurich, Switzerland, on July 17, 2014. (KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Ein Kommando Schuetzenpanzer 63/07 M113 der Schweizer Armee, aufgenommen in Hinwil, am 17. Juli 2014. (KEYSTONE/GAETAN BALLY)

Un véhicule blindé de transport de troupes, image d'illustration. Image: KEYSTONE

Quatre recrues ont été blessées lors d'un exercice de l'armée impliquant un char sur le col du Simplon. Trois d'entre eux ont dû être mis sous respirateur.



L'accident s'est produit dans la nuit de mardi à mercredi sur un champ de tir d'artillerie, selon le quotidien tagesanzeiger.ch. Un porte-parole de l'armée a confirmé l'incident à l'agence de presse Keystone-ATS.

Les quatre soldats ont été retrouvés intoxiqués au monoxyde de carbone, a précisé le porte-parole. Ils sont à l'hôpital. Leur état ne mettrait pas leur vie en danger.

La nuit dans un véhicule blindé

Les quatre soldats sont trois recrues et un sergent qui ont passé la nuit dans un véhicule blindé de transport de troupes. C'était l'un des derniers exercices de l'école de recrues au centre d'entraînement d'artillerie de Bière, dans le canton de Vaud. Selon les premières constatations, les quatre hommes avaient laissé le moteur tourner pour que le chauffage fonctionne. Le gaz a pu pénétrer à l'intérieur.

Les accidents à l'armée, liste non exhaustive

Ce n'est pas la première fois que des accidents impliquant des soldats ont lieu en Suisse. En août 2019, une recrue décède au col du Susten après la sortie de route d’un véhicule militaire. Un autre soldat a été gravement blessé.

La même année, dans le canton de Zurich, six militaires sont blessés, la plupart légèrement, dans un accident avec un véhicule militaire.

Une année plus tôt, en juillet 2018, une vingtaine de militaires ont été blessés dans un accident de la circulation à Linden, dans l’Oberland bernois. Le camion militaire a quitté la route et s’est renversé dans un pré.

En 2016, un hélicoptère de l'armée s'écrase sur le col du Gothard. Les deux pilotes perdent la vie, un troisième occupant est hospitalisé.

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel

Après l'euphorie, Moutier appelle sa population à se faire dépister

Link zum Artikel

Maudet out. Fischer in. Les leçons de l'élection à Genève

Link zum Artikel

«Ces alertes à la bombe dans les écoles expriment un ras-le-bol»

Link zum Artikel

Ni flics, ni complices, les psys se défendent face à #MeToo

Link zum Artikel

En cas d'élection, Maudet pourra-t-il travailler avec ses collègues?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les recrues intoxiquées dans leur char peuvent quitter l'hôpital

Mardi quatre militaires suisses ont été retrouvés inconscient dans leur véhicule au Simplon. Ils sont guéris et une enquête est en cours.

Les quatre militaires retrouvés inconscients mardi matin au col du Simplon (VS) vont mieux. Ils peuvent déjà quitter l'hôpital. L'enquête de la justice militaire devrait durer plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

L'état des quatre militaires est «très réjouissant», a déclaré mercredi le porte-parole de l'armée, Daniel Reist. L'un d'entre eux a pu quitter l'hôpital dès mardi soir, les trois autres devraient pouvoir le faire mercredi après-midi.

La justice militaire a ouvert une enquête …

Lire l’article
Link zum Artikel