DE | FR

La Suisse aurait (enfin) trouvé son nouveau procureur fédéral

Bild

Image: Keystone

Après des mois de recherche, la commission judiciaire du Parlement a trouvé un candidat idéal au poste de procureur fédéral: le commandant de la police bernoise, Stefan Blättler.



Aucun candidat à la succession de Michael Lauber, parti en août 2020, n'avait convaincu la commission judiciaire de l’Assemblée fédérale et sa sous-commission. Jusqu'à ce mercredi. A l’unanimité, elle propose au Parlement d'élire Stefan Blättler au poste de procureur fédéral.

Une douzaine de candidatures ont été reçues. Le poste a été mis au concours trois fois, la dernière fois jusqu'au 21 juin. A l’issue d’une procédure d’évaluation externe et de deux séries d’audition, la commission est arrivée unanimement à la conclusion que celle de Stefan Blättler présentait toutes les qualités requises pour le poste de procureur général de la Confédération.

Longue expérience

Commandant de la police cantonale bernoise, Stefan Blättler possède une longue expérience en matière de poursuite pénale et de solides compétences de direction, explique la commission. L’évaluation externe a en outre confirmé qu’il disposait des qualités personnelles nécessaires pour prendre la direction du Ministère public de la Confédération.

L’élection par l'Assemblée fédérale est prévue le 29 septembre. (ats)

Plus d'articles «Actu»

A Bâle, le procès pour viol n'a pas fini de faire parler

Link zum Artikel

Le nouvel outil anti pédocriminalité d'Apple est accusé d'espionnage

Link zum Artikel

Profitez de la nouvelle saison de La Casa de Papel… car c'est la dernière

Link zum Artikel

La mort d'un prêtre provoque une crise politique en France

Link zum Artikel

Drame de Bex: le Tribunal cantonal confirme l'acquittement du policier

Le policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, a agi en état de légitime défense. Prochaine étape? Le Tribunal fédéral.

Le Tribunal cantonal a confirmé jeudi l'acquittement du policier qui avait abattu Hervé, un jeune Congolais armé d'un couteau, lors d'une intervention à Bex (VD) en 2016. La Cour d'appel pénale a aussi estimé que l'agent avait agi en état de légitime défense.

Le président du tribunal Marc Pellet a rejeté l'appel, arguant que la réaction du policier avait «respecté le principe de proportionnalité» au vu de la «menace grave et très concrète» ainsi que de la «proximité immédiate» …

Lire l’article
Link zum Artikel